Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un agent de la CIA lance une alerte au sujet de l’état profond et le gouvernement de l’ombre

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 18 Septembre 2017, 15:21pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

Par Aaron Kesel

Un lanceur d’alerte de la CIA, Kevin Shipp, est sorti de sa tanière pour dénoncer l’état profond et le gouvernement de l’ombre qu’il considère comme deux entités entièrement distinctes.

« Le gouvernement de l’ombre contrôle l’état profond et manipule notre gouvernement élu dans les coulisses », a déclaré Shipp lors d’une récente conférence à Geoengineeringwatch.org .

Shipp avait une série de diapositives expliquant comment fonctionnent l’état profond et le gouvernement de l’ombre ainsi que les crimes horribles qu’ils commettent contre les citoyens américains.

Certaines des révélations de l’ancien agent du renseignement de l’anti-terrorisme de la CIA montrent que « Google Earth a été créé par l’Agence nationale de renseignement Geospatial et InQtel ». C’est en effet exact, la CIA et la NGA sont propriétaires de la société acquise par Google, Keyhole Inc, qui a payé une somme non divulguée pour que l’entreprise transforme sa technologie en ce que nous connaissons aujourd’hui comme Google Earth. Un autre curieux investisseur de Keyhole Inc. n’était autre que l’entreprise de capital risque In-Q-Tel dirigée par la CIA selon un communiqué de presse de l’époque.

Shipp a également révélé que l’agence appelée Joint Special Ops Command (JSOC) est l’«armée secrète du président» qu’il peut utiliser pour des assassinats secrets, renverser les gouvernements et des choses dont les Américains ne connaissent rien.

Les perquisitions sans mandat du FBI violent le quatrième amendement, avec l’usage des lettres de sécurité nationale, dont Shipp dit qu’elles leur permettent d’aller au bureau de votre employeur et de demander tous vos dossiers financiers et, s’il dit quoi que ce soit à propos de leur présence, ils peuvent le mettre en prison ou se dessaisir eux-mêmes de l’affaire en utilisant la «loi Privilege secrète d’État».

« Au sommet du gouvernement de l’ombre, il y a l’Agence de sécurité nationale et l’Agence centrale de renseignement », a déclaré Shipp.

Shipp affirme que la CIA a été créée par le biais du Council on Foreign relations (CFR) sans approbation du Congrès, et historiquement, le CFR est également lié aux médias grand public traditionnels (MSM : mainstream media). Il a précisé que la CIA était le «nœud central» du gouvernement de l’ombre et contrôlait toutes les autres 16 agences de renseignement en dépit de l’existence du DNI. L’agence contrôle également les entreprises privées de sous-traitance en matière de défense et de renseignement ; elle peut manipuler le président et les décisions politiques, a le pouvoir de déclencher les guerres, de torturer, initier des coups d’état et commettre des attentats sous fausse bannière.

Comme l’a déclaré Shipp, la CIA a été créée par l’entremise du président Harry Truman avec la signature de la loi de 1947 sur la sécurité nationale.

Selon Shipp, l’état profond est composé du complexe industriel militaire (MIC), des entreprises sous-traitantes privées de l’intelligence et de la défense, des lobbyistes du MIC, de Wall Street (comptes offshore), de la Réserve fédérale, du FMI / Banque mondiale, du Trésor, des lobbyistes étrangers et des banques centrales.

Dans la présentation stupéfiante et explosive, Shipp a ajouté que «plus de 10 000 sites secrets aux États-Unis» se sont formés après le 11 septembre. Il y a «1 291 agences gouvernementales secrètes, 1 931 grandes entreprises privées et plus de 4 800 000 Américains dont il sait qu’ils ont une habilitation de confidentialité et 854 000 personnes qui ont obtenu l’habilitation Top Secret, expliquant qu’ils ont signé et lié leurs vies par un accord.

Il a également précisé comment le Congrès appartient au Complexe militaro-industriel par l’entremise du Comité des services armés du Congrès (48 membres éminents du Congrès) qui donnent à ces membres de l’argent en échange d’un vote sur le projet de loi sur les dépenses pour le budget militaire et du renseignement.

Il a même abordé ce qu’il a appelé le «complexe industriel de l’intelligence secrète», qu’il a appelé le centre du gouvernement de l’ombre, qui comprend la CIA, la NSA, la NRO et la NGA.

Shipp a ajouté que, autour du «complexe industriel de l’intelligence secrète», il y a le grand conglomérat des entreprises privées de sous-traitance du renseignement – Leidos Holdings, CSRA, CACI, SAIC et Booz Allen Hamilton. Il a noté que le travail qu’ils font est « top secret et n’est pas diffusé ».

Le lanceur d’alerte a fait remarquer que ces entreprises privées de renseignement ne rendent compte à personne, y compris au Congrès, faisant écho aux paroles du sénateur Daniel Inouye quand il avait lui-même lancé une alerte sur le gouvernement de l’ombre pendant les auditions Iran-Contra en 1987.

A cette époque, Inouye avait dit que le «gouvernement de l’ombre avait son propre mécanisme de financement, une marine de l’ombre et une force aérienne de la liberté pour poursuivre ses propres objectifs, libres de tout contrôle et de tout contrepoids, et affranchies de la loi elle-même».

 

 

Shipp a ajouté que le gouvernement de l’ombre et le gouvernement élu étaient en plein milieu d’une guerre froide visible.

Alors, qui est Shipp et est-il crédible en tant que lanceur d’alerte, a-t-il des références vis-à-vis de la CIA? Aim.org écrit :

Shipp a occupé plusieurs postes de haut niveau dans la CIA. Il a été affecté en tant qu’agent de protection pour le directeur de l’Intelligence centrale, enquêteur de contre-espionnage, agent du Centre de lutte contre le terrorisme, chef d’équipe pour protéger les actifs sensibles de la CIA, chargé de la gestion d’opérations de protection à haut risque, instructeur principal pour les membres de gouvernements alliés, enquêteur dans l’équipe de sécurité intérieure et examinateur polygraphique. Il a été chargé de protéger la CIA de la pénétration d’agents étrangers et a été le chef de la formation de la force de police fédérale de la CIA. M. Shipp a travaillé comme directeur de programme pour le Département d’État pour la sécurité diplomatique, et le programme mondial de formation de la police pour l’assistance à la lutte contre le terrorisme. Il est bénéficiaire de deux ‘CIA Meritorious Unit Citations’, de trois ‘Exceptional Performance Awards’ et d’une médaille pour les opérations secrètes à l’étranger. Il est l’auteur de From the Company of Shadows-CIA Operations and the War on Terrorism .

Shipp a noté qu’il travaillait avec l’ancien lanceur d’alerte de la NSA, William Binney, mais n’a pas spécifié sur quoi ils travaillaient ensemble. Shipp est très crédible et pourrait même être le plus haut niveau des lanceurs d’alerte. Ces fuites sont énormes. Il avait été précédemment mentionné par le New York Times pour avoir lancé une alerte sur le mauvais traitement dont lui et sa famille avait fait l’objet lorsqu’ils avaient été mis dans une maison contaminée. Il est également mentionné dans un câble WikiLeaks lors de la sortie des Gi Files (Global Intelligence Files) que j’ai pu creuser. Est-ce le début de quelque chose où les lanceurs d’alerte tentent de mettre fin au gouvernement de l’ombre et à l’état profond ? Vous pouvez regarder la présentation explosive complète de Shipp ci-dessous.

 

 

Source : https://www.activistpost.com/2017/09/high-ranking-cia-whistleblower-deep-state-shadow-government.html

Traduction : Avic  Réseau International

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents