Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Après Harvey, Irma et Nate, voilà qu’Ophélia fait craindre le pire, la France pourrait être touchée…

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 11 Octobre 2017, 06:18am

Catégories : #Climat

Après Nate, la quinzième tempête tropicale nommée de l'année s'appelle Ophélia. Pour l'instant, elle se trouve dans l'océan atlantique au large des Açores et pourrait bien devenir un ouragan d'ici jeudi...

Ophélia est située au large du Portugal, dans l'archipel des Açores. C'est la quinzième tempête tropicale de l'année dans l'océan atlantique. Un océan qui connaît généralement douze tempêtes par an.

D'après les spécialistes, Ophélia pourrait bien devenir le dizième ouragan de l'année d'ici jeudi. Toutes les conditions sont réunies pour : la températures de l'eau est à 27 degrés, il faut généralement un minimum de 26 et le faible cisaillement des vents est favorable.

Quelle est la différence entre une dépression, une tempête et un ouragan ?

- Dépression tropicale : une perturbation dont les vents sont inférieurs à 61 km/h;

- Tempête tropicale : la force des vents va de 62 km/h à 118 km/h. Attention : même si ses vents ne sont pas si forts, une tempête tropicale peut tout de même déverser de 100 à 200 mm de pluie. C'est d'ailleurs à ce stade qu'on commence à nommer le système nuageux.

- Ouragan : dès que les vents dépassent 119 km/h, c'est la naissance d'un ouragan; on le classifie grâce aux cinq catégories de l'échelle de Saffir-Simpson. Un ouragan dont les vents dépassent 178 km/h est qualifié de majeur, étant dans les catégories 3, 4 ou 5. Cette graduation sert à estimer les dommages et les inondations que l'ouragan risque de causer en atteignant les côtes. La vitesse du vent est le facteur déterminant de cette échelle, mais on y voit aussi des critères de hauteur de vagues et de quantité de pluie.

Qu'est-ce qu'un faible cisaillement des vents ?

Le cisaillement du vent est une différence de la vitesse ou de la direction du vent entre deux points suffisamment proches de l'atmosphère. Selon que les deux points de référence sont à des altitudes différentes ou à des coordonnées géographiques différentes, le cisaillement est dit vertical ou horizontal. Les cyclones tropicaux nécessitent des cisaillements de vent verticaux faibles. 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents