Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Communiqué de la NASA sur la probabilité d'une 9ème planète dans le système solaire

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 19 Octobre 2017, 13:08pm

Catégories : #Espace

La NASA a déclaré qu’il est fort probable que notre système solaire abrite une neuvième planète lointaine et massive. Son existence pourrait éclairer certaines questions brûlantes sur le cosmos.
 
Plus tôt ce mois-ci, la NASA a publié un communiqué de presse affirmant qu’il est probable que notre système solaire possède une neuvième planète ; même si elle s’avère difficile à trouver.
 
La planète pourrait avoir une masse dix fois supérieure à celle de la Terre et être située vingt fois plus loin du Soleil que Neptune. On parle de «Planet Nine» (la planète Neuf), et bien qu’il soit très difficile de se procurer des preuves concrètes de son existence, certains scientifiques sont absolument convaincus qu’elle est là-bas.
 
Les six objets connus les plus éloignés du système solaire avec des orbites exclusivement au-delà de Neptune (magenta) ont une inclinaison et un alignement qui ne peuvent être maintenus que par une force extérieure.
 
“Il y a maintenant cinq lignes d’observation différentes montrant l’existence de la planète Neuf”, a déclaré Konstantin Batygin, un astrophysicien planétaire au California Institute of Technology (Caltech), qui fait partie d’une équipe sur la recherche de la planète.
 
“Si vous retirez cette explication et imaginez que la planète Neuf n’existe pas, vous générez plus de problèmes que vous n’en résolvez. Tout à coup, vous avez cinq puzzles différents, et vous devez trouver cinq théories différentes pour les expliquer.”
 
 
La preuve
 
Dans un article publié en 2016, Batygin et son co-auteur Mike Brown ont détaillé six objets connus dans la ceinture de Kuiper qui se comportent de manière assez étrange. Tous ont des orbites elliptiques orientées dans la même direction, et toutes ces orbites sont inclinées de la même manière. Ces deux traits servent d’indices à la présence de la planète Neuf.
 
Les simulations informatiques qui ont pris en compte la planète hypothétique ont indiqué qu’il devrait également y avoir plusieurs autres corps avec des inclinaisons plus extrêmes du plan solaire, de l’ordre de 90 degrés. Brown s’est rendu compte que les astronomes sont déjà conscients de cinq de ces objets, ce qui signifie que la nature correspondait bien aux simulations.
 
La planète Neuf expliquerait aussi pourquoi le plan dans lequel l’orbite des autres planètes est inclinée d’environ six degrés par rapport à l’équateur du Soleil : au fil du temps, la gravité lointaine de la planète Neuf a fait vaciller tout le système du système solaire.
 
 
 
 
Enfin, il y a les objets de la ceinture de Kuiper qui tournent dans la direction opposée de tout le reste de notre système solaire.
 
 
“Aucun autre modèle ne peut expliquer l’étrangeté de ces orbites à forte inclinaison”, explique Batygin. “Il s’avère que la planète Neuf fournit une avenue naturelle pour leur génération. Ces choses ont été tordues hors du plan du système solaire avec l’aide de la planète Neuf et ensuite dispersées vers l’intérieur par Neptune.”
 
En se basant sur le comportement de ces objets lointains, les astronomes croient que la planète est une Super-Terre, une planète rocheuse massive extrêmement commune dans l’univers, mais qui manque étrangement à notre système solaire. La planète aurait pu se rassembler dans les zones froides de notre système au cours de millions d’années, se formée près du Soleil et ensuite s’éjectée vers l’extérieur, ou même capturée par le Soleil depuis un autre système.
 
Batygin et Brown utilisent le télescope Subaru à l’observatoire de Mauna Kea à Hawaï pour poursuivre leur recherche de la planète Neuf. Selon Batygin, ce télescope est le meilleur outil disponible pour traquer quelque chose de sombre et de lointain dans la vaste étendue du ciel.
 
Cependant, la planète Neuf n’est pas la seule explication des comportements orbitaux observés. Une étude récente du système solaire extérieur a permis de trouver plus de 800 objets transneptuniens. Une distribution aléatoire de cette matière pourrait également avoir le même effet sur l’inclinaison des traits observés sur diverses orbites ; Le verdict n’a pas encore été rendu.
 
Sources: TruthTheory – Space.com – NASA
 
Traduction: Anguille Sous Rochei.99
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZE 23/10/2017 17:43

le message était pour KoSmonaut pas pour gribouille. Il a eu un beug au niveau répondre .désolé

ze 20/10/2017 17:54

Ils arrivent à détecter des exoplanètes de la taille de la Terre à des millions d'AU, et ne trouve pas l'astre en question dans notre petit système solaire c'est un vrai paradoxe cette nasa.
A moins que cela ne soit que du cinéma comme d'habitude.

KoSmOnAuT 21/10/2017 11:41

Peut être parce que l'essentiel des planètes sont observées et détectées lorsqu'elles passent entre leur soleil et nous alors que là, c'est l'inverse.

gribouille 20/10/2017 17:08

Peut-être la fameuse nibiru que certains attendent... :)

gribouille 22/10/2017 15:13

Je n'ai pas dit que c'était une explication, et j'ai bien mis "que CERTAINS attendent", je n'ai pas dit que je l'attendais, c'était une forme d'ironie apparemment mal comprise. De plus vous dites que nous aurions du la voir depuis longtemps, pourtant l'article dit qu'il y a une probabilité d'une 9eme planète et ils ne l'ont pas encore découverte malgré les télescopes à infrarouge que vous citez et cependant ils en soupçonnent l'existence. Et dire que la nasa détient la pure vérité ce n'est pas moins bidon que l'existence de cette fameuse nibiru.

ZE 22/10/2017 11:06

bidon comme explication, cela voudrais dire dans votre raisonnement que nous ne pourrions pas voir uranus et pluton, de plus comme tout est en gravité et rotation logiquement un moment au l'autre nous aurions du la voir depuis bien longtemps!!! pas très logique tout ça. je peux comprendre mais avec les télescopes à infrarouge logiquement on trouve pratiquement tout non ! Pour moi la nasa est un centre de com international qui détient la pure vérité. faire durer le suspens par des opérations de com pour maintenir le public dans l'ignorance. Plus ils font de com plus plus ils sont rassurés pour leur pérennité de leur numéro de spectacle! universum c. Flammarion 1888. voilà la clef de l'histoire

Nous sommes sociaux !

Articles récents