Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Corée du Nord : Le prochain missile lancé par Pyongyang sera intercontinental

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 15 Octobre 2017, 09:41am

Catégories : #Nouvel ordre mondial

La tension ne cesse de monter entre les États-Unis et la Corée du Nord…

© Yonhap News/NEWSCOM/SIPA Kim Jong-un assiste au tir d'un missile près de Pyongyang, le 29 août 2017.

Les États-Unis et la Corée du Sud soupçonnent la Corée du Nord de se préparer à lancer très prochainement des missiles capables d’atteindre le territoire américain. Selon une source gouvernementale citée par le quotidien Donga Ilbo, des photos satellite ont montré ces jours-ci le transport, depuis des hangars proches de Pyongyang et dans la région, de missiles balistiques montés sur des lanceurs. Il pourrait s’agir du missile balistique intercontinental Hwasong-14, dont la portée permettrait d’atteindre l’Alaska, ou bien du Hwasong-12, que Pyongyang a déjà menacé de tirer vers le territoire américain de Guam, dans le Pacifique.

La Corée du Nord pourrait également s’apprêter à tester un nouveau Hwasong-13, un autre missile intercontinental dont la portée pourrait éventuellement permettre d’atteindre la côte ouest des États-Unis.

Démonstrations de force

Ce nouveau lancement de missile de la part de Pyongyang pourrait intervenir avant les manœuvres navales conjointes entre Corée du Sud et États-Unis qui doivent débuter la semaine prochaine. Un porte-avions américain sera à la tête des manœuvres : une démonstration de force face à la Corée du Nord, alors que la tension monte autour du programme d’armements de ce pays. Pyongyang de son côté considère ces manœuvres comme une provocation et pourrait cette fois se préparer à répliquer autrement que par des mots.

Les manœuvres se dérouleront du 16 au 26 octobre en mer du Japon et en mer Jaune. Le sous-marin nucléaire américain USS Michigan est arrivé vendredi dans le port sud-coréen de Busan, selon l’agence Yonhap, quelques jours après le départ d’un autre sous-marin nucléaire, l’USS Tuscon. En début de semaine, deux bombardiers lourds supersoniques américains ont survolé la région, lors d’un premier exercice nocturne associant les aviations du Japon et de la Corée du Sud.

source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents