Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le mystère de l'eau sous l'équateur de Mars est-il finalement résolu ?

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 9 Octobre 2017, 06:26am

Catégories : #Espace

La sonde Mars Odyssey en orbite. Image d'illustration. NASA

Il y aurait bel et bien de l'eau sous l'équateur de la planète Mars, et pas seulement au niveau des pôles. Une découverte qui pourrait faciliter l'exploration humaine.

De nouvelles analyses de données suggèrent que de l'eau glacée se cacherait bien sous l’équateur de la planète Mars, selon un communiqué publié sur le site de la NASA.

VOIR AUSSI : Comment Elon Musk compte coloniser la planète Mars dès 2024 avec une nouvelle super-fusée réutilisable

Une équipe de scientifiques, dirigée par Jack Wilson de l’université John Hopkins, dans le Maryland, a analysé à nouveau des données obtenues par la mission Mars Odyssey – une sonde spatiale envoyée en orbite autour de la planète rouge – entre 2002 et 2009.

Contre toute attente, ils ont découvert la présence d’hydrogène – ce qui, à des latitudes hautes, signifie la présence de glace enfouie sous le sol – proche de sections de l’équateur de Mars.

Si cette présence de glace venait à être confirmée, cela pourrait être particulièrement utile pour planifier l’envoi d’astronautes pour explorer Mars. La quantité de substance liquide emmenée sur la planète rouge, notamment pour boire, pour les équipements de refroidissement ou pour l’arrosage de plantes, pourrait être drastiquement diminuée. Selon la NASA, l’exploration humaine de Mars pourrait être grandement facilitée par les ressources naturelles de la planète.

mars1.jpg
Comparaison des différentes analyses des données récoltées entre 2009 et 2002. En bas, celle de Jack Wilson et son équipe. Les zones bleues foncées représentent ce qui semble être de l'eau glacée.
NASA

Une connaissance du terrain qui s'approfondie d'année en année

La présence de glace au niveau des calottes polaires martiennes est connue depuis longtemps. En mai 2002, les premières données collectées par Mars Odyssey permettaient de confirmer la présence d’eau glacée au niveau des pôles. Puis, en 2008, la sonde Phoenix a confirmé les données de Mars Odyssey en analysant le sol, notamment au niveau de la calotte polaire nord.

Pour cette nouvelle étude, les chercheurs ont utilisé les données collectées par le spectromètre neutronique de la sonde Mars Odyssey. L’instrument n’est pas fait pour détecter directement la présence d’eau mais, en mesurant les neutrons, on peut déterminer la présence d’hydrogène sur une zone précise. Les scientifiques ont donc réduit le "bruit" sur les images prises par Odyssey en utilisant des techniques de reconstruction d’image, selon le communiqué de la NASA. Ce qui a permis d’augmenter la résolution des données à 290 kilomètres, contre 520 kilomètres lors des précédentes analyses.

Ce travail a été principalement réalisé à partir de données récoltées à proximité de la formation de Medusae Fossae et de Elysium Planitia, deux régions volcaniques de Mars à proximité de l’équateur. Des précédentes observations, réalisées par Mars Reconnaissance Orbiter et par Mars Express – une mission de l’ESA – laissaient penser que des dépôts volcaniques anciens renfermaient des traces d’hydrogène sous la surface. C’est désormais confirmé.

source

Commenter cet article

cats 11/10/2017 00:38

Bonjour

Last call ggg

Moi et toi on est dans l'espace, je braque un fusil de calibre 410 sur toi, j'appuis sur la gachette, selon toi la balle ne sortira pas du canon parce que nous somme dans l'espace ?

Petite nouvelle pour toi, tu serais mort ! car le projectile serais bien propulsé par la poudre, même chose pour les fusées.

(^_^)

ggg 12/10/2017 21:08

Moi et toi on est dans l'espace, Ah bon ! Whaouou!!!!!!!!!!!!!!
on a pas élevé les cochons ensemble en tout cas je ne m'en souviens pas.
Donc si j'ai bien compris ton analyse tu es allé dans l'espace à travers ta ceinture personnelle d'astéroïdes et là, tu as sorti ton fusil pour tirer sur Moi, Moi ?, c'est un crime avec homicide, c'est pas bien , en plus d'être rigolo il est méchant le monsieur t'es sûr de ne pas être un clown !!! donc je conclue que c'est toi qui a pris la fameuse photo de l'article, petit malin. Tu as surement de la parenté avec Buzz l'éclair. déjà dans le vide pas de combustion pas de déflagration, pas de propulsion et pas de propagation de son- étudie les propriétés du vide et fais un stage dans un lapp et puis après tu pourras ramener ta fraise. ! allez retourne à tes films d'Holly Wood, Buzz l'éclair le gardien de la galaxie t'attend pour le duel final.

cats 10/10/2017 13:53

Bonjour

Et en plus ggg tu ne sais pas lire, je n'est pas écrit se propulse dans l'espace mais se déplace dans l'espace.

Un moteur à réaction utilise l'expulsion d'une masse propulsive pour assurer son déplacement en s'appuyant sur la seconde loi de Newton.

Voici un peut de lecture sur le sujet :

http://forums.futura-sciences.com/astronautique/63717-propulsion-lespace.html

Une planète qui tourne autour d'un soleil est la force gravitationnelle couplé avec la force centripète ...... .

Et bla bla bla Etc ................. hihihihihihi

ggg 10/10/2017 16:38

Pas de propulsion dans l'espace ? pourtant et pourtant il y a plein d'objets qui se déplace dans l'espace, il y a même des planètes qui si déplace ...... hihihihihihi
dixit cats et non j'ai bien lu c'est bien de propulsion que tu utilises comme terme dans ton message.
Tu n'as pas parlé de gravité et en plus les planètes ne se déplacent pas, elles gravitent, soyons précis dans les termes - donc apprends à t'exprimer ou retourne à l'école pour formuler ce que tu racontes et puis aussi pour les fautes d'orthographe bien que ce soit pas le sujet d'aujourd'hui.

http://forums.futura-sciences.com/astronautique/63717-propulsion-lespace.html
concernant ce lien bidon, il ne parle pas de l'environnement macro moléculaire du vide. et de ses propriétés c'est bien le problème ( pas de combustion dans le vide- pas d'appui de combustion car pas de contre poussée (principe Newton non validé précisément dans ce milieu), testé en labo- lapp 74) Lorsque que l'on crée des théories il faut que ces dernières soient compatibles avec la réalité tangible de notre environnement sinon c'est une illusion.



déjà tu n'as pas visionné les documents envoyés concernant la ceinture de van allen évidemment pas ta ceinture personnelle. (document NASA officiel pour info)
Déjà visionne là, essaye de comprendre si tu le peux sinon, laisse tomber.
Deuxièmement tu me donneras le nom du journaliste qui a photographié la sonde + mars dans l'espace puisque Mr ou Mme sait tout.

tiens un peu de physique aussi.
Prenons un autre exemple qui demande un peu plus d'attention. Pour mesurer une distance nous utilisons l'unité métrique. Pour mesurer un temps, une durée, nous utilisons les secondes. Pour mesurer une vitesse nous utilisons une distance par une durée. Pour mesurer une distance d'un astre à un astre nous utilisons les années-lumière qui est avant tout une unité de temps et pas de distance. Sachant d'autant plus, que la vitesse de la lumière n'est pas constante puisqu'elle dépend de la structure de l'environnement ( consistance de la résistance moléculaire d'une structure milieu = champ E/M courbe la trajectoire lumière donc distance variable ) qu'elle traverse. La notion années-vitesse lumière aurait été plus appropriée sur le plan scientifique puisque dans ce cas nous aurions ( [unité de temps en seconde] x (300 000 [km]/[s]) ), cela donne dans ce cas précis, une distance.
voilà un abus de langage scientifique, il y en a pleins ( masse au lieu de poids sur les boîtes de ravioli etc.................)

La science n'est pas la révélation de la vérité en tant que telle --- dixit Aurélien Barrau . Astrophysicien . cela en dit long !!!! Les savants même entre eux ne sont pas en accord dans leurs théories pourquoi? problème de référentiel !
donc je te conseille d'écouter attentivement les vidéos.
Après je ne peux plus rien pour toi, retourne visionner ta TV, ça rassure et en plus,continue à gober tout ce qui est dit, plus besoin de réfléchir; cela s'appelle un mouton.




Il est vrai que la photo est très réelle. lol
bonne chance

ggg 10/10/2017 16:36

Pas de propulsion dans l'espace ? pourtant et pourtant il y a plein d'objets qui se déplace dans l'espace, il y a même des planètes qui si déplace ...... hihihihihihi
dixit cats et non j'ai bien lu c'est bien de propulsion que tu utilises comme terme dans ton message.
Tu n'as pas parlé de gravité et en plus les planètes ne se déplacent pas, elles gravitent, soyons précis dans les termes - donc apprends à t'exprimer ou retourne à l'école pour formuler ce que tu racontes et puis aussi pour les fautes d'orthographe bien que ce soit pas le sujet d'aujourd'hui.

http://forums.futura-sciences.com/astronautique/63717-propulsion-lespace.html
concernant ce lien bidon, il ne parle pas de l'environnement macro moléculaire du vide. et de ses propriétés c'est bien le problème ( pas de combustion dans le vide- pas d'appui de combustion car pas de contre poussée (principe Newton non validé précisément dans ce milieu), testé en labo- lapp 74) Lorsque que l'on crée des théories il faut que ces dernières soient compatibles avec la réalité tangible de notre environnement sinon c'est une illusion.



déjà tu n'as pas visionné les documents envoyés concernant la ceinture de van allen évidemment pas ta ceinture personnelle. (document NASA officiel pour info)
Déjà visionne là, essaye de comprendre si tu le peux sinon, laisse tomber.
Deuxièmement tu me donneras le nom du journaliste qui a photographié la sonde + mars dans l'espace puisque Mr ou Mme sait tout.

tiens un peu de physique aussi.
Prenons un autre exemple qui demande un peu plus d'attention. Pour mesurer une distance nous utilisons l'unité métrique. Pour mesurer un temps, une durée, nous utilisons les secondes. Pour mesurer une vitesse nous utilisons une distance par une durée. Pour mesurer une distance d'un astre à un astre nous utilisons les années-lumière qui est avant tout une unité de temps et pas de distance. Sachant d'autant plus, que la vitesse de la lumière n'est pas constante puisqu'elle dépend de la structure de l'environnement ( consistance de la résistance moléculaire d'une structure milieu = champ E/M courbe la trajectoire lumière donc distance variable ) qu'elle traverse. La notion années-vitesse lumière aurait été plus appropriée sur le plan scientifique puisque dans ce cas nous aurions ( [unité de temps en seconde] x (300 000 [km]/[s]) ), cela donne dans ce cas précis, une distance.
voilà un abus de langage scientifique, il y en a pleins ( masse au lieu de poids sur les boîtes de ravioli etc.................)

La science n'est pas la révélation de la vérité en tant que telle --- dixit Aurélien Barrau . Astrophysicien . cela en dit long !!!! Les savants même entre eux ne sont pas en accord dans leurs théories pourquoi? problème de référentiel !
donc je te conseille d'écouter attentivement les vidéos.
Après je ne peux plus rien pour toi, retourne visionner ta TV, ça rassure et en plus,continue à gober tout ce qui est dit, plus besoin de réfléchir; cela s'appelle un mouton.




Il est vrai que la photo est très réelle. lol
bonne chance

cats 09/10/2017 13:59

Bonjour

Ha ! les con...conspirationniste, toujours pas d'éducation. Pas de propulsion dans l'espace ? pourtant et pourtant il y a plein d'objets qui se déplace dans l'espace, il y a même des planètes qui si déplace ...... hihihihihihi

Et la ceinture de Van Allen on la passe en quelque instants, donc le temps d'exposition a la radiation est minime, donc sans dommages.

cats 09/10/2017 13:58

Bonjour

Ha ! les con...conspirationniste, toujours pas d'éducation. Pas de propulsion dans l'espace ? pourtant et pourtant il y a plein d'objets qui se déplace dans l'espace, il y a même des planètes qui si déplace ...... hihihihihihi

Et la ceinture de Van Allen on la passe en quelque instants, donc le temps d'exposition a la radiation est minime, donc sans dommages.

ggg 10/10/2017 10:57

tu es un rigolo toi !

pas d'éducation ( propagande) certes, mais de la connaissance ça s'est sûr .

les planètes se déplacent avec des réacteurs par effet de propulsion whaou !!!! trop fort le gars. soit tu ne sais pas lire l'article que j'ai mis, soit c'est digne de la psychiatrie.
pour la ceinture de ton pantalon là je ne sais pas par contre la ceinture de van allen alors c'est du vécu dixit cats.
A la différence des programmés du système, moi s'avance des preuves que tout le monde peut expérimenter parcontre toi tu n'apportes aucun arguments scientifiques à part des propos diffamatoires. J'espère que la nasa te paye bien pour discriter des faits tangibles

Concernant la courbure terrestre, nous allons prendre un exemple que tout le monde peut expérimenter par temps dégagé. Il suffit de se rendre au col du Béal en France (45°41'09'' N // 3°46'59''E) afin d'observer la chaîne du Mont Blanc (45°50'1.11'' N // 6°51'52,54'' E) se situant à plus de 240 kms de distance. En calculant la courbure terrestre (http://earthcurvature.com/) entre ces deux points, nous obtenons une différence de potentielle de hauteur de 4520 mètres. La photo prise en mode zoom à Pierre-sur-Haute au col du Béal à 1600 mètres d'altitude nous montre la chaîne du Mont Blanc commençant à une altitude d'environ de 1800 mètres pour atteindre le sommet à 4810 mètres. Si la courbure terrestre existait véritablement, nous ne pourrions pas obtenir ce type de photo, la chaîne du Mont Blanc ne serait pas visible. Afin détoffer l'observation, si nous pivotons de 180° environ sur notre axe, nous voyons la chaine du Puy-de-Dôme et au delà à plus de 100 kms de distance tout en observant les mêmes altitudes de différents points géographiques (une droite passe par deux points, si d'autres points géographiques passent par cette même droite en ayant la même altitude on peut considérer une rectiligne de l'ensemble). Pour avoir fait l'ascension du Mt BLANC, je peux vous confirmer au point culminant que l'horizon était plat à perte de vue toujours par rapport à ma vision; cela prouve que s'il y a une courbure convexe, le rayon terrestre serait bien plus important que celui, que l'on nous présente depuis le début du modèle sphérique. De ce même point de vue, nous pouvons observer aussi les hautes Alpes à plus de 380 kms. Donc la courbure terrestre est une invention pour maintenir une illusion ( Quelques scientifiques de hauts niveaux dénoncent cette courbure ), une réalité qui n'existe pas.

source PHOTO: http://camping-la-vallee-verte.fr/fr/alentours/col-du-beal

Donc cela remet en question le référentiel de base qui s'étend à des niveaux d'investigations que l'on peut remettre en cause; par exemple l'astrophysique et bien d'autres interfaces scientifiques liées à ce pivot sur quoi nous vivons véritablement.

L'objectif est de maintenir le modèle héliocentrisme, par tous les moyens technologiques possibles ( marketing scientifique, médias, éducation, new age, mise en place de thèses complotistes ET, 9ème planète, 2012, fin du monde, extraterrestre, ovni afin de créer des diversions et de destabiliser les esprits, organisation, fondation, théories gravité modèles mathématiques , photos cgi - photoshop , simulateur, fusées, modules, lentilles fish eyes, films, image subliminale, missions dites spatiales, acteurs, comédiens, pseudo experts...etc) depuis plus de 5 siècles ! De plus, cela engendre des budgets colossaux pour les nations; c'est le prix du mensonge !

Si je puis rassurer les esprits décontenancés par rapport à ce paradigme, la légende du Père Noël a encore de beaux jours devant elle ! Cette programmation est transmise de génération en génération, l'apprentissage du mensonge universel. Une vérité qui dérange, un mensonge qui rassure.

pour ta culture scientifique

https://www.youtube.com/watch?v=tRdujZvCKPc
https://www.youtube.com/watch?v=OfSZKW5OK28


si tu en veux plus je suis preneur !!

ggg 09/10/2017 11:59

on remercie le journaliste qui a pris cette magnifique photo de la sonde et de mars.
Tout çà c'est du bidon voilà pourquoi ?
on nous explique que nous sommes allés dans l'espace tout en maitrisant la capacité de se déplacer dans cet environnement définit comme vide. Nos fusées utilisent notre atmosphère pour s'appuyer sur l'air afin de se mouvoir. Le problème c'est que l'atmosphère se rarifie au fur et à mesure que nous prenons de l'altitude et, la pression diminue pour atteindre l'état de vide. Aucune technologie actuelle ne peut se déplacer en maitrisant sa trajectoire et sa vitesse dans le vide par un effet d'appui mécanique de propulsion, pas de propagation de son dans le vide (sauf dans les films Hoolywood évidemment ), sans parler aussi du problème de l'activation de la combustion malgré l'apport de réserve d'oxygène ( dans le vide pas de combustion possible sans apport d'oxygène ! ) et, aussi du niveau de radiation extrême sur les organismes vivants ( la traversée de la ceinture de Van Allen ). En regardant de plus près, nous pouvons avoir de gros doutes sur nos engins spatiaux quant à leur précision de leur mission dans l'espace.

De plus, cela engendre des budgets colossaux pour les nations; c'est le prix du mensonge !

Nous sommes sociaux !

Articles récents