Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le super-volcan caché sous Naples, en Italie, inquiète les scientifiques à son tour

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 16 Octobre 2017, 20:45pm

Catégories : #Changements terrestres

Le super-volcan caché sous Naples, en Italie, inquiète les scientifiques. La zone montre des signes alarmants d’activité. Il semblerait que le cratère, endormi depuis 1538, soit en train de se réveiller. Une éruption serait catastrophique.

Sur la côte ouest de l’Italie, la région des Campi Flegrei (Champs Phlégréens en français) continue d’inquiéter sérieusement les spécialistes. Selon plusieurs récentes études, cette zone volcanique, formée d’un immense cratère de 13 km, montre d’alarmants signes de réveil. La principale préoccupation des scientifiques est l’activité souterraine de ce super-volcan, situé en plein cœur de la baie de Naples.

Plus de 3 millions d’habitants concernés

La « bête » se rapprocherait d’un point de pression critique. Les volcanologues annoncent en effet avoir enregistré « plusieurs signes inquiétants », dont « l’accumulation de tensions tectoniques et la déformation des roches dans la bouche du volcan », peut-on notamment lire sur le site internet du Science Post. En l’espace de 46 ans, le sol s’est élevé d’environ 2 m. Cette élévation du sol est liée à une arrivée de lave profonde en surface. Les volcanologues ont constaté qu’un lac de magma en fusion reposait à 3 km en dessous du cratère. Ce réservoir s’étendrait sur deux ou trois kilomètres de diamètre.

 

 

Les Champs Phlégréens (Campi Flegrei) sont entourés d’habitations. (Photo : Google Earth)

 

« La zone où se situe le volcan est une caldeira, confirme Jacques Sintes, président de l’association Terre et Volcans. Ce sont deux petits volcans qui sont entrés en éruption il y a 30 000 ans, ils se sont ensuite effondrés et ont fini par former un seul et grand cratère. » Cette zone s’étend sous le golfe de Naples, à proximité immédiate de la grande région métropolitaine de Napoli, qui abrite plus de 3 millions d’habitants.

Accident tragique

La zone est particulièrement dangereuse. Cet été, un tragique accident s’y est produit. Un garçon de 11 ans, originaire de Pouzolles, a franchi une clôture en bois pour s’aventurer dans ce paysage lunaire et crayeux de la Solfatare. Il est tombé dans une faille, ouverte par ce volcan.

Ses parents ont essayé de le sauver, mais le plancher poreux du cratère s’est écroulé sous leurs pieds. Eux aussi ont trouvé la mort dans une fange gazeuse de boue grise, sous les yeux de leur plus jeune garçon de 7 ans, seul survivant. Depuis des siècles, ce sont les seules morts enregistrées sur le site du volcan.

Une « chaudière ardente »

La zone des « Champs brûlants » italiens est considérée comme un super-volcan aussi inquiétant que celui de Yellowstone dans le Wyoming et de Long Valley en Californie. Une éruption serait synonyme de catastrophe. « Cette chaudière ardente est prête à souffler une fois de plus avec une pression accrue et brutale »,estiment des chercheurs.

Une éruption de ce super-volcan italien, survenue il y a 200 000 ans, est considérée comme la plus importante que l’Europe ait jamais connue, causant un terrible hiver volcanique. Certains chercheurs estiment même qu’une autre éruption, il y a 40 000 ans, serait peut-être la cause de la disparition de l’homme de Néandertal.

 

Le super-volcan près de Naples est seulement endormi. On ne peut pas prévoir sa prochaine éruption, mais des signes de réveil inquiètent toute l’Italie. (Photo : Carmine Minepoli/AFP)

 

La dernière éruption relativement importante du super-volcan des Campi Flegrei remonte à 1538. Plus de 40 kilomètres cubes de matériaux volcaniques avaient alors été déversés et des cendres avaient été retrouvées jusqu’en Sibérie ! Selon les chercheurs, si une nouvelle éruption de ce genre se produisait aujourd’hui, elle pourrait faire des dizaines de milliers de victimes.

« Impossible de prédire une éruption »

Les chercheurs rappellent également que les derniers mouvements telluriques importants remontent à 1984. À l’époque, quelque 40 000 personnes avaient été évacuées. La terre s’était alors soulevée de 1,80 mètre en une semaine.

« Il est impératif que les autorités se préparent », prévient Christopher Kilburn de l’University College London Hazard Center. Pour sa part, Jacques Sintès, le président de l’association Terre et Volcans, souligne, qu’en principe, « il est impossible de prédire précisément une éruption ».

Si le super-volcan des Campi Flegrei se réveille, la protection civile italienne serait en capacité d’évacuer environ 700 000 personnes vivant à proximité de la zone dans un délai de six jours. Mais on estime que près d’un million d’Italiens se retrouveraient menacés.

source
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aubrat 17/10/2017 08:02

" Des signes alarmants ... serait catastrophique ... plus de 3 millions d’habitants concernés. "
On a vu qu'une certaine méditation a une influence bénéfique sur la société et surtout sur la nature : au Sénégal en 1989, pour que les saisons reviennent à temps et elle est maintenant utilisée pour prévenir les dégâts des ouragans. Pourquoi ne pas faire un groupe de 1000 personnes méditants ensemble pour protéger les trois millions de personnes aux alentours?

Eli T 01/11/2017 15:04

Oui méditer par le coeur possède un champ d'action très important. Une intention dont la source est le coeur a une action dans le champ quantique(champs de tous les possibles). Cependant il nous est si difficile de reconnaitre que nous sommes de puissants créateurs . Nous avons tellement délégué ce pouvoir à d'autres êtres que nous croyons supérieurs ou à des éléments comme l'argent que nous croyons vital...
Pas de crainte les amis, les portes s'ouvrent ! De bon coeur, E.T.

Pilgrim 18/10/2017 19:57

Ah si les habitants de saint martin avaient médité, l'ouragan aurait contourné l'ile. Il faut se partager sans compter ce genre de combine!

Nous sommes sociaux !

Articles récents