Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une transplantation de la tête sera réalisée en décembre 2017

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 26 Octobre 2017, 06:29am

Catégories : #Sciences

Plus tôt cette année, le neuroscientifique italien Sergio Canavero a choqué le monde lorsqu’il a annoncé qu’il effectuerait la première transplantation de tête humaine au monde.

Canavero a annoncé que la procédure est prévue au mois de décembre 2017. Pour cela, l’italien a recruté un chirurgien en chef capable de mener à bien cette opération controversée, qui peut sembler sortir d’un film d’horreur, mais un homme espère que ce sera l’événement qui améliorera sa vie.

Un Russe de 30 ans, Valery Spiridonov, s’est porté volontaire pour la procédure dans l’espoir de mener une vie plus normale. L’informaticien souffre d’une maladie rare du motoneurone connue sous le nom de maladie de Werdnig-Hoffmann.

Il déclare : « Quand j’ai réalisé que je pouvais participer à quelque chose de vraiment important, je n’ai eu aucun doute ni aucune hésitation et je me suis appliqué pour rendre possible cette opération ».

La maladie de Werdnig-Hoffmann provoque la détérioration des moto-neurones (les cellules nerveuses responsables de l’envoi de signaux du système nerveux central vers les muscles) ce qui entraîne une atrophie musculaire, et dans les cas graves, des difficultés à avaler et à respirer. Actuellement, il n’y a aucun traitement pour cette maladie.

« La seule chose que je ressens, c’est le sentiment d’une impatience agréable, comme si je me préparais à la chose la plus importante de toute mon existence. » a-t-il confié à IRC.

Comme pour toute intervention chirurgicale, cette procédure comporte de nombreux risques et incertitudes !

Les médecins pourront-ils reconnecter la moelle épinière? La tête rejettera-t-elle le nouveau corps?

Alors que les progrès de la médecine réduisent les risques de rejet, la chirurgie en elle même n’est pas un succès garanti à 100%, car aucun médecin n’a jamais réussi à reconnecter une moelle épinière. Spiridonov est conscient des risques et est déterminé à suivre la procédure.

« Selon les calculs de Canavero, si tout se passe comme prévu, deux ans sont nécessaires pour vérifier tous les calculs scientifiques et planifier les détails de la procédure », a déclaré M. Spiridonov au CEN.
stream_img

« Ce n’est pas une course. Il ne fait aucun doute que la chirurgie sera effectuée une fois que le médecin et les experts seront sûrs à 99% de son succès. « 

Canavero fera équipe avec Xiaoping Ren, un neurochirurgien de la Harbin Medical University de Chine. Ren n’est pas étranger à la greffe de tête, il a déjà effectué l’intervention sur 1000 souris différentes. Après une opération de 10 heures, les souris ont pu respirer, boire et même voir. Malheureusement, aucune souris n’a survécu plus de quelques minutes.
Ren a opéré des souris pendant quelques années; Cependant, la première greffe de tête réussie s’est produite il y a près de 50 ans. En 1970, le Dr Robert White, chirurgien à l’école de médecine de Case Western Reserve, a réussi à transférer une tête de singe rhésus à un nouveau corps.

Suite à la procédure, le singe a survécu pendant neuf jours en réanimation, avant que la tête ne rejette finalement le nouveau corps. Comme la moelle épinière ne pouvait pas être reconnectée, le corps du singe était paralysé sous la tête transplantée.

Le duo a passé les deux prochaines années à se préparer pour la chirurgie exténuante qui va durer environ 36 heures. Après avoir sectionné proprement la moelle épinière (sans doute la partie la plus importante de la procédure) la tête sera transférée au corps du donneur.

Puis vient la partie vraiment délicate: reconnecter la moelle épinière. La technique de Canavero sera d’utiliser du polyéthylène glycol – un composé connu pour sa capacité à fusionner les membranes cellulaires graisseuses. Ren a tester la technique de Canavero sur les souris et les singes, d’après les données recueillies, l’opération peut être exécutée sur un humain.

Cependant, beaucoup de professionnels médicaux n’acceptent pas cette opération, la décrivant de bizarre et d’impossible. Puisqu’il est hautement improbable de survivre à une chirurgie aussi compliquée et complexe, mais cela pourrait aider à rétablir l’indépendance des personnes gravement handicapées. Et certaines personnes, comme Spiridonov, estiment que cela en vaut la peine même au prix cher d’une vie.

source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lou 29/10/2017 12:21

effet d'annonce depuis des années, c'est pas possible ce type de chirurgie, car vous coupez la moelle épinière donc cela va créer des lésions irréparables. Cette info sert à justifier des budgets de recherche pour ces médecins spécialistes. Voilà les nouveaux coupeurs de tête en costards cravates

lou 03/11/2017 09:51

Vous avez participé à l'expérience en suisse . Non évidemment ! un article n'est pas forcément une preuve sauf pour rassurer ceux qui attendent un résultat.
Il y en a qui croit toujours au père noël, ou aux politiques, ou aux scientifiques.
dormez bien les petits !!! et continuez à travailler pour nourrir ces chercheurs qui cherchent !!! Ouvrez les yeux - ils construisent une société de malade pas une société de santé - vous êtes et tout le monde pratiquement sont inscris à l'assurance maladie, ils vous garantissent la maladie, il aurait été judicieux de mettre assurance santé- à méditer. Franchement vous trouvez que notre civilisation se porte bien ou évolue dans le bon sens ....

Ce n'est pas un gage de bonne santé que d'être bien intégré dans une société profondément malade "Jiddu Krishnamurti"

Seuls les plus petits secrets ont besoin d'être protégés. Les plus gros sont gardés par l'incrédulité publique " Marshall McLuhan "

Nul n'est plus désespérément esclave que ceux faussement convaincus d'être libres " Johann Wolfgang Goethe "

Letruffier 02/11/2017 01:03

J'entend haut et fort M. Lou et les expériences menées en Suisse étaient tout à fait concluantes sur des chiens et chats. Quand bien même ce serait pour obtenir des crédits supplémentaires et bien ce serait de l'argent bien utilisé.

lou 30/10/2017 09:01

Allez savoir pourquoi ces techniques ne sont toujours pas mises en oeuvre.
REPONSE:
Parce que cela ne fonctionne pas et que ce n'est que des effets d'annonce pour justifier les budgets $$$$$$ de recherche that's all: dur dur de la feuille Mr Letruffier !!! pour le reste c'est du baratin scientifique pour endormir les gens. Malheureusement c'est valable dans de nombreuses branches scientifiques il faut se réveiller.

Letruffier 30/10/2017 00:12

C'est surtout la partie réparation de la moelle épinière qui est intéressante dans cette procédure et des expériences de réparations ont déjà été réalisées avec succès sur des animaux en Suisse, il y a aussi le neurogel qui se fait attendre depuis longtemps. J'avais même lu il y a quelques années qu'un bonhomme avait réussi à trouver le moyen que tous les filaments de la moelle épinière se reconnectent tout seul à ceux qui correspondent par auto différenciation. Allez savoir pourquoi ces techniques ne sont toujours pas mises en oeuvre.

Letruffier 27/10/2017 01:18

L'opération à été reportée à l'année prochaine et ça ne sera plus V. Spiridonov qui sera opéré mais un chinois anonyme.

ze 26/10/2017 20:32

de pire en pire !!!! un cauchemar, où va s'arrêter la connerie humaine ? nous sommes dirigés par des fous alliés

Nous sommes sociaux !

Articles récents