Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


2018 sera une année de séismes violents

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 21 Novembre 2017, 23:15pm

Catégories : #Changements terrestres

Imprévisibles et souvent meurtriers, les tremblements de terre secouent la planète sans répit. Selon une étude récente, le pire est à venir : 2018 devrait être une année particulièrement propice aux séismes de magnitude 7, et plus.

L’Iran en novembre, le Mexique en septembre, l’Italie en janvier et en août… Les séismes n’ont pas épargné la planète en 2017. Au total, les destructions causées par les tremblements de terre ont fait près de 1 135 morts en moins d’un an. Et pourtant, le pire reste à venir. Selon une étude publiée récemment par le journal scientifique Geophysical Research Letters, 2018 devrait être une année intense en tremblements de terre.

Des séismes de magnitude 7 et plus

Dans leur étude, les géologues américains Roger Bilham, de l’université du Colorado, et Rebecca Bendick, de l’université du Montana, se sont penchés sur les séismes qui ont secoué le plus violemment la planète depuis 1900, de magnitude 7 et plus sur l’échelle de Richter. Celui de Valdivia, au Chili en 1960, celui des Îles Andaman en Indonésie en 2004, de Sandai au Japon en 2011… autant d’exemples qui ont servi de mesures pour les chercheurs.

Jusqu’à arriver à une conclusion : la variation de la vitesse de rotation de la Terre ne serait pas innocente dans l’occurrence de séisme de forte intensité. « La corrélation entre la rotation de la Terre et l’activité sismique est forte, explique Roger Bilham, interrogé par le journal britannique The Guardian. Et elle suggère qu’il va y avoir une augmentation du nombre de tremblements de terre intenses l’an prochain. »

Selon les spécialistes, les séismes fonctionnent par cycles. Tous les trente-deux ans environ, la planète connaît un pic majeur de tremblements de terre. Les géologues en ont recensé cinq au total depuis 1900 : « Dans ces périodes, il y a eu entre 25 et 30 tremblements de terre intenses par an, indique Roger Bilham. Le reste du temps, le nombre moyen est d’environ 15 séismes majeurs par an. »

Roger Bilham et Rebecca Bendick soulignent notamment que chacune de ces périodes est précédée de cinq années où la rotation de la Terre ralentit sensiblement : « C’est simple, la Terre nous envoie pendant cinq ans un avertissement des tremblements de terre à venir », lance Roger Bilham. Et cela fait justement plus de quatre ans que la planète est en train de ralentir.

Les régions tropicales particulièrement menacées

Si les spécialistes se félicitent du faible nombre de forts séismes cette année, six au total, 2018 ne sera pas une année aussi clémente. « Nous pourrions facilement avoir une année avec plus de vingt séismes », avance Roger Bilham. Impossible de prédire exactement où et quand ces séismes frapperont, mais les géologues expliquent avoir recensé la plupart des séismes de forte intensité dans les régions proches de l’équateur.

L’Indonésie, qui a déjà vécu deux des tremblements de terre les plus meurtriers de l’époque contemporaine, en 1917 et en 2004, mais également l’Équateur où, en 2016, un séisme a fait plus de 668 morts, 8 disparus et 6 274 blessés, devront se tenir particulièrement sur leurs gardes. Car prévoir une année chargée en séisme ne permet pas de prévenir et donc de sauver les populations. Et ils sont plus d’un milliard à vivre dans ces régions tropicales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents