Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Charlie Hebdo de nouveau menacé de mort

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 3 Novembre 2017, 17:25pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

Le journal satirique est violemment attaqué depuis mercredi, notamment sur les réseaux sociaux, pour sa une provocatrice sur l'islamologue Tariq Ramadan.

Comme à son habitude, Charlie Hebdo s'est emparé d'une actualité et l'a traitée à sa manière : en provoquant, en choquant. Cette semaine, c'est Tariq Ramadan, l'islamologue suisse accusé par plusieurs femmes de viol, qui trône en une de l'hebdomadaire satirique, représenté avec un immense sexe en érection et une étiquette « viol » accolée près de sa caricature. Charlie Hebdo ironise : « La Défense de Tariq Ramadan Je suis le 6e pilier de l'islam  ».

Publiée mercredi 1er novembre, cette une a suscité de très nombreuses réactions notamment au sein de la communauté musulmane, relève Marianne, certains accusant Charlie Hebdo de faire de l'islam une « obsession », d'autres de lier l'islam à des affaires de viols.

Pire, une vaste campagne d'insultes ainsi que des menaces de mort ont déferlé sur la rédaction, déjà bien trop familière avec ce que de tels propos haineux peuvent entraîner. Ce n'est pourtant pas l'islam que semble ici vouloir dénoncer l'hebdomadaire satirique, mais plutôt l'islamologue, drapé dans sa vertu d'homme de foi, aujourd'hui accusé d'avoir usé de son aura pour violer des femmes.

 

Une Charlie Hebdo ©  Charlie Hebdo
Charlie Hebdo divise avec sa une sur Tariq Ramadan.  © Charlie Hebdo

 

 

L'islam, une obsession pour Charlie Hebdo ?

En s'attaquant ainsi à un islamologue médiatique, Charlie Hebdo est fidèle à son ADN : le blasphème, la satire, la provocation, l'irrévérence, le mauvais goût assumé. Une identité intacte près de trois ans après l'attentat perpétré contre sa rédaction par les frères Kouachi. Cet été, une autre une de Charlie Hebdo avait d'ailleurs fait polémique : on y voyait une représentation de l'attaque de Barcelone accompagnée de ces mots : « Islam, religion de paix… éternelle ! »

Entre-temps pourtant, des unes pas forcément moins graveleuses sur Weinstein, la Catalogne, Emmanuel Macron... ont été publiées, générant bien moins de commentaires. En février 2015,Le Monde avait comptabilisé les thèmes des unes de l'hebdo entre 2005 et 2015. Sur 523 numéros, 38 avaient mis la religion en une, dont 7 concernaient l'islam, 21 sur le christianisme.

 

 

 

Près de trois ans après le rassemblement historique du 11 janvier 2015 ou des millions de personnes ont scandé « Je suis Charlie », les menaces de mort contre l'hebdomadaire se déroulent dans une relative indifférence. A-t-on accepté le fait que Charlie Hebdo sera toujours menacé, lui qui a payé au prix fort sa liberté de ton ? Ces vastes campagnes de harcèlement orchestrées et organisées dans le but d'intimider des journalistes sont pourtant condamnables par la loi et peuvent être dénoncées par tout un chacun, comme le rappelle le site servicepublic.fr. Quant à la provocation au terrorisme sur Internet, c'est un délit punissable de 7 ans de prison et 100 000 euros d'amende.

source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TruthION 04/11/2017 14:32

Charlie hebdo, cette merde de journal "satirique" aux dessins médiocres, systématiquement tournés vers le zizi ( ils sont quasiment tous homos dans la rédac, c'est pas étonnant ) en pensant que c'est "subversif " ! haha ! " Sur 523 numéros, 38 avaient mis la religion en une, dont 7 concernaient l'islam, 21 sur le christianisme. " Et qu'en est-il du Judaïsme ??? On peu dessiner Jésus avec une croix dans le cul, Mohamed avec une tête de bite, mais en ce qui concerne Yavé et toute la clique.... là , zéro commentaire. Ah si, Siné, l'un des pionnier de Charlie Hebdo, qui dessinait avant pour Hara Kiri a osé se moquer du Judaïsme et de la famille Sarkozy. Devinez quoi ?? Viré dans les 5 jours !
L'attentat de Charlie est évidemment un coup monté, une sorte de 11 septembre à la Française. Cette histoire pue comme pas permis. Entre le récit officiel, qui ne colle pas du tout avec d'autres témoignages. L'opération en elle même, les frères Kouachi, leur destination, les vidéos falsifiées, le vidéaste amateur évaporé dans la nature... les équipes de sécurité et de surveillance des locaux qui ont été retirées quelques semaines avant l'attaque, le récit de Caroline Fourest, les propos de la femme Wolinski, les contrats passés entre Charb et " des gens influents du moyen orient ", la soit disant relation entre Charb et Jeannette Bougrab, l'accusation de cambriolage de l'appart de Charb par Bougrab, le policier Helric Fredou, retrouvé " suicidé " le lendemain de l'affaire alors qu'il enquêté sur Bougrab et ses connexions avec l'attentat et certain contrat passé avec la branche sioniste Israélienne.... bref, liste non exhaustive, et là on parle juste de Charlie Hebdo, l'affaire à l'hyper Casher vaut également son pesant de cacahouètes !!
Le but étant une nouvelle fois de faire passer l'Islam et donc les Musulmans pour des terroristes, tout en en s'en foutant plein les poches au passage à l'aide de subvention de l'Etat, ( sachant que les fonds collectés après la vente du numéro post attentat qui devaient être reversés aux familles des victimes, ben en fait... peau de zob ! Ils attendent encore le pognon ! ) un gros coup marketing pour un torchon qui ne se vendait plus et que tout le monde avait oublié ( à part Laurent Ruquier ) et qui a ensuite permis d'appliquer l'Etat d'urgence et de fliquer et museler tous ceux qui n'étaient pas Charlie. Charlie = charlots, bande de cons !! Pour info, moi et ma compagne étions à Paris au moment des faits, arrivés le 6 janvier donc 1 jour avant l'affaire, et repartis le 12, soit le lendemain de la manif. Je vous assure, le 8 au petit matin, les kiosques de la ville étaient déjà recouverts de banderoles et autres pancarte " Je suis Charlie ". Il faut normalement plusieurs jours pour confectionner et tirer toutes ces affiches, en ensuite les poser. Non, là, tout était opé en 16 heures. Les affiches étaient déjà crées avant même l'attaque. Et si il y a eu autant de gens à la manif, c'est que tout le monde y était invité dans le sens ou tous les transports de la ville étaient gratuits ce jour là, forcément ça aide.

Bref, pour ceux que ça intéresse encore cette histoire, je vous recommande les travaux d'enquête de Panamza : http://www.panamza.com/charlies/

Concernant cette nouvelle une de Charlie mon cul, par rapport à l'affaire Ramadan, ce qui est fascinant c'est qu'en fait, rien n'a été encore prouvé, aucune enquête n'a encore été menée et donc aucun verdict ni jugement. On se base sur des " on-dits " et on en fait une affaire d'Etat. Les médias ont remplacé les juges. Médias = gestapo et propagande oligarchique. Et quand on regarde d'un peu plus près qui a lancé cette affaire de viol, l'on se rend compte que ce sont toujours les même..... https://www.egaliteetreconciliation.fr/Affaire-Ramadan-l-Israelien-Jean-Claude-Elfassi-a-la-manoeuvre-48312.html
Dernière chose, voyez ce qu'il en coûte de se moquer du Judaïsme et de la Shoa par exemple, juste à titre de comparaison :
https://www.youtube.com/watch?v=LHcRsWXnmsU&ab_channel=Chroniquesderue

Nous sommes sociaux !

Articles récents