Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les cibles nucléaires de la Corée du Nord dévoilées

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 25 Novembre 2017, 18:08pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

Une étude réalisée par le Conseil européen des relations internationales dévoile les cibles privilégiées par la Corée du Nord en cas d’attaque préemptive. De la Corée du Sud aux États-Unis, les endroits menacés par Pyongyang sont nombreux.

Jusqu’où l’escalade nucléaire de la Corée du Nord va-t-elle mener le régime ? Dans une étude publiée ce mercredi, des chercheurs du Conseil européen des relations internationales (ECFR) ont analysé la politique militaire menée par son dirigeant Kim Jong-un.

 

source

« C’est devenu presque un cliché de qualifier la Corée du Nord d’acteur rationnel et stratégique dans les cercles politiques », note le think tank, un des centres de recherche diplomatique les plus influents auprès de l’Union européenne. Les programmes d’armement nucléaire et balistique menés par Pyongyang « sont le fruit d’une analyse coût bénéfice rationnelle », avertit le think tank, à une période où le régime nord-coréen est régulièrement qualifié de « fou » ou « suicidaire ».

15 cibles potentielles À partir des sources nord-coréennes, notamment les déclarations de Kim Jong-un via l’agence de presse gouvernementale KCNA et au journal d’État Rodong Shinmun, les chercheurs ont dressé une liste de cibles potentielles envisagées par le régime pour une frappe nucléaire.

 

L’étude souligne les menaces répétées de Pyongyang contre les bases américaines du Pacifique, comme l’île de Guam, mais aussi contre les villes situées sur leur propre territoire. Parmi les cibles américaines potentielles figurent l’île de Manhattan, à New York, ou la Maison Blanche et le Pentagone.

Les cibles les plus pointées par la Corée du Nord sont ses voisins, puisqu’il s’agit de la Corée du Sud et du Japon. Plus d’une dizaine de villes et îles sud-coréennes sont régulièrement citées par Pyongyang, surtout celles où sont situées les bases militaires américaines. « Les villes japonaises sont plus explicitement ciblées, notamment dans une liste qui compte Tokyo, Osaka, Yokohama, Nagoya, Kyoto », ajoute l’étude.

Une attaque préventive envisageable

Selon l’étude, tous les scénarios sont à envisager vis-à-vis de la Corée du Nord, qui « n’a pas de doctrine nucléaire officielle ». Le régime serait prêt à riposter immédiatement s’il venait à apprendre une attaque imminente à son encontre.

Au travers de sa communication, comme les photos où Kim Jong-un et les officiels de l’armée figurent en pleine réunion stratégique pointant leurs ennemis sur des cartes, la Corée du Nord adapte une posture de dissuasion claire. « Chaque cible choisie est une volonté de dissuader », explique Mathieu Duchâtel, l’un des auteurs du rapport. Le but ? « Distiller des doutes » parmi leurs potentiels agresseurs.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

UMMITE 25/11/2017 18:31

PTDR ! C'EST DU GRAND N'IMPORTE QUOI CE RÉSUMÉ ! LE NORD CORÉEN A INVITER TRUMP POUR SE METTRE D'ACCORD SUR LES CIBLES À ATTAQUER PENDANT QUE VOUS Y ÊTES !! PFFF

Weier 26/11/2017 19:47

Qui peut prouver ced dire ,pour l'Irak ce fut de meme

Sato 25/11/2017 21:02

Vous ne faites jamais de liste avant d´aller faire des courses... ou bien une "to-do" liste ? I ne faut oublier le Pentagon ou Okinawa, sans parler de Tokyo ! Ces gens ont beau avoir la bombe atomique, il n´en reste pas moins des paysans souls de pouvoir.

Nous sommes sociaux !

Articles récents