Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


PROJET FLUTCORE: pour la mise au point d'un vaccin universel à partir de toutes souches d'influenzavirus

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 30 Novembre 2017, 15:18pm

Catégories : #Sciences

 

L'infection par le virus de la grippe a des conséquences sur la productivité du travail et les activités quotidiennes, et représente un problème de santé majeur au niveau mondial. Les épidémies saisonnières et les récentes pandémies grippales mettent en évidence la nécessité de meilleurs vaccins.

Les variantes des virus de la grippe A sont sous-typés sur la base de l'hétérogénéité des protéines hémagglutinine (HA) et neuraminidase (NA) de la surface virale, qui constituent les principales cibles de l'immunité naturelle de l'hôte. Cependant, du fait des modifications continues des acides aminés, un phénomène appelé dérive antigénique, l'immunité à une souche d'influenzavirus A n'apporte pas de protection contre les autres souches. 

Il est important de noter que certains animaux, comme les oiseaux et les porcs, peuvent être infectés par des influenzavirus A et, par le biais d'un réarrangement, produire de nouvelles souches capables d'infecter l'homme. Étant donné que l'homme n'a pas d'immunité naturelle contre ces nouvelles souches, celles-ci peuvent provoquer une pandémie potentiellement associée à des taux de mortalité très élevés. 

Le projet FLUTCORE, financé par l'UE, a été conçu pour traiter la question de la mise au point d'un vaccin contre les influenzavirus A capable de surmonter les limitations des vaccins existants. L'idée était de générer un vaccin pouvant induire une immunité protectrice contre un grand nombre de souches grippales. Il faut pour cela cibler des protéines virales qui sont conservées chez les principales souches d'influenzavirus A responsables de la grippe saisonnière. 

Dans ce contexte, les chercheurs ont recherché des zones conservées de protéines importantes pour le virus, que l'on pourrait cibler avec des réponses immunitaires protectrices. Les séquences bien conservées sont par essence de mauvais immunogènes. FLTUCORE a donc dû présenter au système immunitaire ces antigènes IAV de façon à ce qu'ils provoquent des réponses immunitaires protectrices fortes. 

Les partenaires du projet ont pour cela utilisé des particules viromimétiques (VLP), qui sont des complexes protéiques imitant les virions infectieux mais ne disposant pas du matériel génétique nécessaire pour se répliquer. Non seulement les VLP provoquent des réponses immunitaires, mais ils peuvent être génétiquement manipulés pour présenter tout antigène désiré, y compris des outils biens connus pour le développement de vaccins. 

FLUTCORE a identifié des épitopes conservés dans l'hémagglutinine et dans la protéine de la matrice et a génétiquement modifié ces antigènes en VLP de l'hépatite B. Après purification, les VLP les plus immunogènes ont été validées contre l'infection IAV dans des modèles murins précliniques 

De façon général, le projet FLUTCORE a fourni un moyen innovant de développer un vaccin efficace susceptible de conférer une immunité contre la plupart des souches d'IAV pathogènes. La prochaine étape sera de tester l'innocuité et l'efficacité clinique du vaccin candidat.

Pour plus d’information voir:
- Final Report Summary - FLUTCORE (Development of a universal influenza vaccine based on tandem core technology)
- Projet FLUTCORE

Source: CORIDS-Euopa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents