Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La triste vérité derrière la mode du quinoa

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 10 Décembre 2017, 22:21pm

Catégories : #Environnement

Maxime Czupryk 
10/12/17 - 08h00  Source: AFP, Brut, Franceinfo
Des grains de quinoa montrés par un Bolivien à Tarmaya, en Bolivie, le 8 avril 2013. © reuters.

Le quinoa connait une popularité exponentielle depuis quelques années aux États-Unis et en Europe. Victime de son succès, ce produit a vu son prix doubler en cinq ans. Conséquence: de nombreux pays se sont lancés dans sa culture, au grand dam des petits producteurs boliviens, lesquels vendent désormais leur produit phare à perte. Ou comment la mode du quinoa fragilise l'économie d'un pays dont la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté.

Popularisé chez nous notamment par les végétariens et autres vegans, le quinoa, cette pseudo-céréale venue tout droit d'Amérique latine, a envahi nos assiettes (et les réseaux sociaux) depuis quelques années.

Une "graine d'or" qui a de quoi séduire
Le quinoa n'est pas une graminée comme le riz ou le blé. C'est une plante herbacée de la famille des chénopodiacées, la même que les betteraves et les épinards. Riche en acides aminés, le quinoa jouit également d'une plus haute teneur en fibres et en protéines par rapport au blé ou au riz par exemple. De plus, il ne contient pas de gluten, ce qui ravit donc les adeptes du régime "gluten free" (très à la mode lui aussi). Bref, la "graine d'or" a de quoi séduire.

2013, année du internationale du quinoa
Ce n'est pas pour rien que l'Assemblée générale de l'ONU a ainsi proclamé 2013 "Année internationale du quinoa." L'organisation voulait ainsi "rendre hommage aux pratiques ancestrales des peuples andins qui sont parvenus à conserver le quinoa à l'état naturel pour nourrir les générations présentes et futures grâce à leur savoir-faire et leur vie en parfaite harmonie avec la nature." Pour l'ONU, le quinoa représente un atout pour lutter contre l'insécurité alimentaire dans le monde, "dans un contexte de changement climatique et de raréfaction des ressources en eau", s'est réjouie à l'époque Nadine Heredia, ambassadrice du quinoa.

 
Des Boliviens à l'Assemblée générale de l'ONU, le 20 février 2013. © reuters.

Tout le monde veut en profiter, effet yo-yo sur le prix
Sauf que ce coup de pub, louable, a eu pour effet de faire exploser le prix de la petite graine des Andes, lequel a grimpé jusqu'à 9.000 euros la tonne. Par conséquent, tout le monde a voulu sa part du gâteau sans gluten. Désormais, pas moins de 90 pays cultivent du quinoa. Au Pérou notamment où sa culture intensive lui a permis de passer devant la Bolivie en tant que premier producteur mondial. L'offre ayant largement dépassé la demande, les prix ont dégringolé.

Un effet dévastateur pour les petits producteurs
Cet effondrement des prix a eu un effet dévastateur sur les petits producteurs boliviens, qui doivent désormais vendre à perte. En sachant que 250.000 personnes vivent de la culture de quinoa en Bolivie, cette situation est devenue critique dans un pays où plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté.

Consommez responsable
Enfin d'endiguer ce triste phénomène, consommez de manière responsable en vérifiant la provenance du quinoa que vous achetez.

© reuters.
© reuters.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom REC 15/12/2017 02:17

Attention, comme la betterave, les épinards et autres, le Quinoa referme un taux d'acide oxalique important , cause de trouble digestifs.

Romain 14/12/2017 07:25

Je tombe sur cet arrive trés interressant mais malheureusement impossible à lire a cause des pub s afflichant constamment...
Et les autres articles ont l ai de faire exactement pareil...
C est dingue, meme des blog dit alternnatifs utilisent les méthode de tf1, Ca devient vraiment bidon internet de nos jours...

Tom REC 15/12/2017 02:20

Tu devrais laisser tomber Windows et acheter un Mac, moi, je n'ai aucunes pub qui s'affiche. Sinon il faut faire le ménage, tu as trop de logiciels merdiques téléchargés sur internet.

Le Nouveau Paradigme 14/12/2017 10:21

Sachez cher monsieur que notre site est entièrement gratuit; en outre posséder un nom de domaine engage des frais. La publicité est la seule source de revenus permettant son financement. Après si vous souhaitez faire un don à votre bon cœur. Cordialement

Nous sommes sociaux !

Articles récents