Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Alerte: Un médicament populaire contre l'hypertension multiplie le risque d'un type de cancer de la peau

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 16 Janvier 2018, 20:38pm

Catégories : #Santé

L'hydrochlorothiazide, un médicament diurétique (de la classe des thiazidiques) parmi les plus utilisés à travers le monde pour le traitement de l'hypertension, est liée à un risque accru de certains cancers de la peau, selon une grande étude danoise publiée dans le Journal of the American Academy of Dermatology (JAAD).

L'hydrochlorothiazide est utilisée seule ou associée à d'autres molécules. Plusieurs médicaments antihypertenseurs contiennent l'hydrochlorothiazide en association.

L'équipe de chercheurs avait déjà montré que l’antihypertenseur, connu pour être photosensibilisant, était lié à un risque accru de cancer des lèvres.

Il est aussi classé comme carcinogène possible par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

Anton Pottegard de l'University of Southern Denmark et ses collègues ont analysé les données de deux registres danois concernant 71 533 cas de carcinomes basocellulaires et 8 269 cas de carcinomes épidermoïdes (ou spinocellulaires) qu'ils ont comparés respectivement à 1 430 880 et 172 460 cas contrôles.

Près de 10 % des personnes atteintes de carcinomes épidermoïdes et 2,1 % des cas contrôles étaient des grands utilisateurs d’hydrochlorothiazide (plus de 50 g, soit environ 6 années de traitement). Tout comme 2,7 % des personnes atteintes de carcinomes basocellulaires et 2,1 % des cas contrôles.

Cette exposition était associée à un risque multiplié par 4 de carcinome épidermoïde et une augmentation de 29 % du risque de carcinome basocellulaire.

Les plus fortes doses cumulées, soit environ 24 ans d’utilisation quotidienne, étaient associées à un risque multiplié par 7 de carcinome épidermoïde et un risque accru de 54 % de carcinome basocellulaire.

Le risque est particulièrement élevé pour les personnes qui s'exposent beaucoup au soleil, est-il souligné.

Les chercheurs ont également examiné d'autres médicaments contre l'hypertension couramment utilisés, mais aucun d'entre eux n'augmentait le risque de cancer de la peau.

« Vous ne devriez pas interrompre votre traitement sans d'abord consulter votre médecin », conseille Anton Pottegard. « Mais, si vous prenez actuellement de l'hydrochlorothiazide, il pourrait être une bonne idée de parler à votre médecin pour voir s'il est possible de choisir un autre médicament ».

Pour plus d'informations 

Psychomédia avec sources : University of Southern Denmark, JAAD, Medscape.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BENMOUSSA 17/01/2018 09:40

Je prends depuis plus de 10 ans irbesartan hydrochlorothiazide faut il l arrêter ?

Le Nouveau Paradigme 17/01/2018 11:51

Merci de consulter votre médecin à ce sujet

Nous sommes sociaux !

Articles récents