Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Des froids records, des chaleurs exceptionnelles et des pluies diluviennes partout dans le monde!

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 12 Janvier 2018, 11:29am

Catégories : #Climat

Neige au Sahara, grand froid aux États-Unis : la météo

devient-elle folle ?

 

 

2018 vient à peine de commencer et l'année est déjà marquée par plusieurs épisodes météorologiques extrêmes dans divers endroits du monde. Que ce soit dans l'hémisphère nord, où l'hiver qui vient de commencer sévit durement en Amérique du Nord ; ou dans l'hémisphère sud, particulièrement en Australie où l'été commence sous une chaleur écrasante (47,3 °C près de Sydney). Caprices de la météo ou conséquences du dérèglement climatique ?

La France a essuyé une redoutable tempête les premiers jours de 2018. Eleanor a fait au moins sept victimes et laissé dans son sillage des inondations et d'importants dégâts matériels causés par des rafales de vent à plus de 100 km/h. Plusieurs de nos voisins européens ont aussi été frappés.

Ces derniers jours, il est tombé dans les Alpes jusqu'à 1,90 mètre de neige fraîche en quelques heures près de la frontière italienne. En Savoie, la neige arrivait jusqu'aux épaules, avec une couche atteignant 1,60 mètre. Les photos et les vidéos partagées sur les réseaux sociaux sont impressionnantes.

La neige du Sahara

De la neige, il en est tombé dans un endroit où l'on n'a pas l'habitude d'en voir..., un environnement connu pour son aridité : le Sahara. Bien sûr, il n'a pas neigé partout dans le plus grand désert de sable du monde, ce weekend, mais en particulier dans le Sahara algérien. C'est toujours avec étonnement et un certain émerveillement que l'on découvre ces images de dunes de sable rouge orangé qui ondulent à perte de vue, et recouvertes, une fois n'est pas coutume, d'un léger manteau blanc.

Quoique ce ne serait pas si exceptionnel dans cette région située au pied de l'Atlas. La neige n'y aurait tenu qu'une journée. La dernière fois que les habitants de la région ont vu de la neige, c'était il y a un peu plus d'un an, en décembre 2016. Faut-il s'attendre à davantage de précipitations et de neige dans le Sahara avec le changement climatique ? Ce ne serait pas impossible selon une étude de 2016. Le désert pourrait reverdir.

Un froid extrême dans l’est de l’Amérique du Nord

Ce début d'hiver 2017-2018 se montre féroce et même meurtrier dans la moitié est de l'Amérique du Nord où une vague de grand froid sévit depuis le 28 décembre dernier. Le Canada a plusieurs fois lancé des alertes au froid extrême. Aux États-Unis, le Minnesota a enregistré des -45 °C ! Le 2 janvier, à Sioux City dans l'Iowa, la température est descendue jusqu'à -33 °C. New York a battu des records : -15 °C ; Chicago aussi pour le Nouvel An : -17 °C. Heureusement, un redoux est annoncé dans les prochains jours.

Le froid a touché aussi la Floride où il a neigé pour la première fois depuis 30 ans. Des iguanes sont tombés des arbres, gelés. D'autres animaux ont souffert, comme des requins retrouvés sur des plages de Cape Cod, dans le Massachusetts, saisis par le froid. Des scientifiques ont pu sauver des tortues marines, également surprises par les basses températures dans cette région. Une vidéo devenue virale montre comment des alligators survivent dans les eaux gelées d'un étang en Caroline du Nord. Ils ne sont pas morts mais dans un état de « brumation ».

 

Une chaleur extrême en Australie

Dans l'hémisphère sud, c'est plutôt l'été qui fait parler de lui et fait des victimes. En particulier en Australie où le 7 janvier, des records historiques ont été enregistrés près de Sidney : 47,3 °C. Une vague de chaleur brutale qui a déjà provoqué la mort par hyperthermie de centaines de chauves-souris. « Leur cerveau frit et elles deviennent incohérentes » a déclaré Cate Ryan, présente sur place dans le parc de Saint Helens et interrogée par la presse locale. De nombreux volontaires ont avec elle essayé d'en sauver en les hydratant. 90 % des victimes recensées étaient de jeunes sujets.

Une catastrophe écologique à laquelle s'ajoutent des incendies. Malheureusement, ce n'est pas la première fois qu'une canicule frappe l'Australie. Le 10 janvier, on apprenait que 2017 fut sa troisième année la plus chaude jamais recensée. Et ce n'est pas près de s'arrêter car les températures continuent d'augmenter. Les animaux et aussi les plantes sont en première ligne du dérèglement climatique en cours.

futura planète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tonton Marcel 19/01/2018 04:22

D'où on peut parler de "changements climatiques" mais pas de "réchauffement climatique" (terme politique pour nous créer de nouvelles taxes et de nouvelles interdictions).

Alain 15/01/2018 03:15

Ici au Québec nous vivons le froid année après année, a la fin décembre et début janvier le mercure variait entre -16c et -24c et deux nuit a -28c eu peu plus froid que la normal. Je me souviens en 1993 nous avons vécu dans la même période dernière semaine de décembre le mercure variait je jour a -27c et la nuit -30 et plus et la deuxième semaine de janvier a -25c a -28c, bref trois semaines de grand froid.

lou 12/01/2018 19:01

la terre est plate Aubrat. la Terre est stationnaire. tic tac tic tac ....comment faire une fusion interne ( lave) dans une sphère fermée sans apport d'oxygène interne IMPOSSIBLE sur le plan thermodynamique. quelle est l'énergie qui met notre noyau de fer à plus 800°c pour créer un champ magnétique. chercher l'erreur !!!!
tout cela n'est qu'une théorie , l'illusion de l'héliocentrique, et ça marche, vendée des globes, vend des glaces ....

Aubrat 12/01/2018 12:52

Ces constations paraissent perspicaces et effectivement doivent nous interroger.
Lire aussi :" Deux géologues annoncent que le ralentissement de la rotation terrestre entraînera une vague de grands séismes en 2018 : le nombre de tremblements de terre dévastateurs devrait fortement augmenter l'an prochain en raison d'un ralentissement périodique de la rotation de la Terre.
Existe-il un lien avec le fait que Vénus a aussi ralenti sa rotation ? Ce lien serait-il d'origine « cosmique » ? Des séismes qui peuvent engendrer des tsunamis, des éruptions volcaniques et autres événements destructeurs...
http://www.brujitafr.fr/2017/11/deux-geologues-annoncent-que-le-ralentissement-de-la-rotation-terrestre-entrainera-une-vague-de-grands-seismes-en-2018.html
La Terre pourrait entrer dans une période d'activité sismique élevée en 2018
http://www.brujitafr.fr/2018/01/la-terre-pourrait-entrer-dans-une-periode-d-activite-sismique-elevee-en-2018.html
Et ... la diminution de la durée d'une journée ... ( donc de travail ! )

Comme on sait que l'humain influence le climat. Les caprices de la météo ou la conséquences du dérèglement climatique sont sans doute moins responsable que l'activité humaine ( faire sauter des bombes atomiques sur des failles terrestres au fond de l'océan, si ma lecture est juste) et les pensées, agressivité et peurs des humains. Lire : « Les révélations de la cosmonaute Marina Popovitch. »
http://www.urantia-gaia.info/2011/07/08/les-revelations-de-la-cosmonaute-marina-popovitch/

Je ne peut m’empêcher de faire le rapprochement des grandes méditations qui ont fait baisser la criminalité dans des grandes villes Américaines, arrêté des guerres à chaque fois qu'on y a eu recours, amené la pluie et les récoltes abondantes sur commande au Sénégal en 1999. On pourrait essayer de rétablir le climat avec cette méthode employée à grande échelle. On peut aussi ne pas essayer. Si non il y a le bon sens : faire le bien, considérer les autres, ... de la "pédagogie Montessori" à "foi et psychologie" en passant par par "Barry Long" et tous les autres, l'inspiration ne manque pas. La mise en application au niveau de la planète, visiblement, oui et cela pourrait nous être fatal.

Aubrat 12/01/2018 12:52

Ces constations paraissent perspicaces et effectivement doivent nous interroger.
Lire aussi :" Deux géologues annoncent que le ralentissement de la rotation terrestre entraînera une vague de grands séismes en 2018 : le nombre de tremblements de terre dévastateurs devrait fortement augmenter l'an prochain en raison d'un ralentissement périodique de la rotation de la Terre.
Existe-il un lien avec le fait que Vénus a aussi ralenti sa rotation ? Ce lien serait-il d'origine « cosmique » ? Des séismes qui peuvent engendrer des tsunamis, des éruptions volcaniques et autres événements destructeurs...
http://www.brujitafr.fr/2017/11/deux-geologues-annoncent-que-le-ralentissement-de-la-rotation-terrestre-entrainera-une-vague-de-grands-seismes-en-2018.html
La Terre pourrait entrer dans une période d'activité sismique élevée en 2018
http://www.brujitafr.fr/2018/01/la-terre-pourrait-entrer-dans-une-periode-d-activite-sismique-elevee-en-2018.html
Et ... la diminution de la durée d'une journée ... ( donc de travail ! )

Comme on sait que l'humain influence le climat. Les caprices de la météo ou la conséquences du dérèglement climatique sont sans doute moins responsable que l'activité humaine ( faire sauter des bombes atomiques sur des failles terrestres au fond de l'océan, si ma lecture est juste) et les pensées, agressivité et peurs des humains. Lire : « Les révélations de la cosmonaute Marina Popovitch. »
http://www.urantia-gaia.info/2011/07/08/les-revelations-de-la-cosmonaute-marina-popovitch/

Je ne peut m’empêcher de faire le rapprochement des grandes méditations qui ont fait baisser la criminalité dans des grandes villes Américaines, arrêté des guerres à chaque fois qu'on y a eu recours, amené la pluie et les récoltes abondantes sur commande au Sénégal en 1999. On pourrait essayer de rétablir le climat avec cette méthode employée à grande échelle. On peut aussi ne pas essayer. Si non il y a le bon sens : faire le bien, considérer les autres, ... de la "pédagogie Montessori" à "foi et psychologie" en passant par par "Barry Long" et tous les autres, l'inspiration ne manque pas. La mise en application au niveau de la planète, visiblement, oui et cela pourrait nous être fatal.

Nous sommes sociaux !

Articles récents