Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le 1er village Alzheimer ouvrira en France en 2019

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 1 Février 2018, 20:54pm

Catégories : #Société

Le chantier du premier « village Alzheimer » de France qui doit accueillir 120 résidents à Dax (Landes) débutera en mars prochain, a indiqué le conseil départemental des Landes, copilote du projet. L'ouverture est prévue pour octobre-novembre 2019.

« L’objectif est de maintenir aussi longtemps que possible les malades d’Alzheimer dans une vie sociale ordinaire, sans blouse blanche visible, dans une approche non-médicamenteuse, mais sous l’étroite surveillance de soignants et de bénévoles », peut-on lire sur le site de la ville de Dax.

Sur les 120 places, 10 seront réservées à des patients de moins de 60 ans et 10 à l'accueil de jour. Les patients seront encadrés par une centaine de soignants et autant de bénévoles.

Le village, qui offrira aussi un hébergement ponctuel aux proches, vise à expérimenter de nouvelles formes d'accompagnement pour un prix de 60 euros par journée, a expliqué Francis Lacoste, directeur de la Solidarité au Département à l'AFP.

Installé sur un espace clos de cinq hectares à la périphérie de Dax, le village est conçu comme une bastide landaise. « Il sera doté de 16 maisons s'inspirant de l'architecture traditionnelle et d'espaces extérieurs végétalisés et traités comme des espaces publics (places, jardins, etc.) ou privatifs (terrasse, jardinets, etc.) avec des voies de circulation adaptées à la déambulation des patients », rapporte l'AFP.

« Nous allons construire seize maisons qui seront réparties dans quatre quartiers jalonnés de petites ruelles. (...) Il y aura un salon de coiffure, une épicerie, une brasserie. Nous avons souhaité un espace ouvert et convivial loin des représentations que l'on peut avoir des établissements spécialisés dans cette maladie », expliquait Gabriel Bellocq, ancien maire de Dax, en 2017.

Le coût d'investissement a été revu à la hausse, passant de 23 millions à environ 28 millions d'euros alors que le budget de fonctionnement annuel est revu à la baisse à près de 7 millions d'euros (contre 10 millions précédemment).

L'idée d'une alternative au traditionnel EHPAD (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) a été inspirée, en 2013, au défunt président socialiste du département Henri Emmanuelli par le premier « village Alzheimer » d'Europe, à Weesp, aux Pays-Bas.

Psychomédia avec sources : AFP (La Dépêche), Dax.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sav73 02/02/2018 14:36

C est bien comme ça les toubibs empoisonnerons moins ces pauvres gens , avec leurs médicaments chimiques qui soulages mais ne soignent pas

Nous sommes sociaux !

Articles récents