Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L’arrivée des maladies tropicales en France : les efforts des médias pour en parler différemment

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 7 Septembre 2018, 10:25am

Catégories : #Santé

Les maladies tropicales se développent en France ! Mais votre journal titrera un « retour des maladies moyenâgeuses », comme si ces maladies nous arrivaient du fond des âges, alors qu’elles entrent par nos frontières. Pour expliquer cette recrudescence de maladies qui ne se trouvaient plus que dans les livres de médecine il y quelques années, on met en avant les réticences aux vaccins, les pratiques sexuelles à risques, les voyages, la vie en collectivité en crèche ou en maisons de retraite… En dernier lieu on évoque l’immigration !

Bref, au lieu de mettre en relation les chiffres des arrivées extra-européennes avec l’augmentation de ces maladies, on évoque plutôt la façon dont elles se transmettent sur notre pays. Et oui, même sur le plan de la santé, nous ne sommes pas préparés à accueillir des hordes de clandestins.

 

 

 

 

 

 

 

source

____________________________________________________________________________

Les services de santé européens doivent accélérer le dépistage de maladies infectieuses disparues d'Europe et qui réapparaissent du fait de l'afflux migratoire, avertissent les experts.

On les pensait en déclin ou disparues d'Europe: VIH, tuberculose, gale, rougeole, typhoïde, choléra, dysenterie, ainsi qu'une multitude d'autres maladies parasitaires et infectieuses font leur grand retour sur le vieux continent. En cause, l'afflux de réfugiés, qui véhicule bactéries et virus à travers les frontières. Des propos alarmants tenus lors d'une grande conférence de microbiologie qui s'est tenue à Amsterdam le 11 avril, selon le Daily Mail.

En effet, les migrants ont plus de chances d'être porteurs de ces maladies graves, du fait des conditions sordides qui règnent dans les camps de réfugiés en Afrique et au Moyen-Orient. Durant leur voyage vers l'Europe, ils vivent dans une grande promiscuité et dans des conditions d'hygiène déplorables, le contexte idéal à la propagation d'infections et de maladies.

Au delà de ce constat, les épidémiologistes s'inquiètent de la diffusion de salmonelles résistantes aux antibiotiques. Ainsi, les médecins de l'hôpital universitaire de Bâle ont indiqué que les patients dans un centre de réfugiés suisse étaient dix fois plus susceptibles d'être porteurs de bactéries de SARM que la population générale.

"Nous recommandons que les établissements de santé publique conservent et intensifient les programmes de dépistage et mettent les précautions et les procédures appropriées en place pour protéger le plus efficacement possible les migrants et les populations nationales des pays d'accueil", a insisté Winfried Kern, directeur d'une conférence de la Société européenne de microbiologie clinique et des maladies infectieuses.

Une réalité visible sur le terrain. Ainsi, des policiers avaient-ils démantelé un camp de toile au nord de Paris en octobre dernier, argüant des conditions sanitaires et des risques pour les migrants d'attraper la dysenterie, la gale et d'autres infections.

Source

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Collectif REC 08/09/2018 01:49

https://www.breizh-info.com/2018/09/07/101902/medecine-maladies-immigration

Jacqueline Mahaut 07/09/2018 18:21

Merci Madame Merkel pour le bon travail que vous avez fait : viols, crimes, maladies disparues en Europe et qui reviennent à cause de vous et bien d'autres problèmes. Si ces gens-là ne sont pas contents de ce qu'ils ont dans leur pays, ils n'ont qu'à s'en prendre à leurs gouvernements. Mais venir chez les autres, c'est un peu trop facile.

Yeble 19/09/2018 16:16

Faut pas croire que ce phénomène d'immigration est nouveau,
les européens ont été les premiers immigrants connu de cette planète avec la religion, les expériences contagieuses, crimes, viol et tout les virus que nous connaissons,
ma chère Jacqueline vous n'avez que la réponse de vos ancêtres à vos richesses volé aux africains, c'est un peu trop facile de jeter la pierre aux autres

Nous sommes sociaux !

Articles récents