Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les facteurs les plus susceptibles de causer le cancer selon la science

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 12 Octobre 2018, 07:35am

Catégories : #Santé

Le cancer est la première cause de décès en France, suivi par les maladies cardiovasculaires.

Il affecte fondamentalement la manière dont se développent et se divisent nos cellules, les modifiant de manière perverse. Tous les cancers sont le résultat d'une succession de mutations génétiques dans notre ADN. Cette affreuse et affaiblissante catégorie de maladies se propage dans le corps comme l'invasion d'une armée, à mesure que les cellules toxiques se développent sans relâche et deviennent des tumeurs ingérables. 

 

Certains cancers sont hors de contrôle, déterminés par des anomalies génétiques et des prédispositions transmises de génération en génération, ou déclenchés par des altérations génétiques que nous subissons au cours de notre vie.

Mais on sait aussi que respirer certaines substances, manger certaines choses ou même utiliser certains plastiques augmentent le risque de développer certains cancers mortels.

1- Le sucre

 

Les scientifiques savent maintenant que manger trop de sucreries ne provoque pas que du diabète, mais endommage fortement vos cellules et augmente le risque de développer un cancer.

Et ce n'est pas tout.

Les nouvelles recherches suggèrent que le sucre pourrait entretenir le développement des cellules dans le corps— parce que le cancer adore utiliser le sucre comme carburant.

"La consommation hyperactive de sucre par les cellules cancéreuses, le développement, stimulé en permanence, et l'aggravation du cancer forment un cercle vicieux," a dit Johan Thevelein, un biologiste moléculaire belge, en octobre, après la parution de son étude.

Les scientifiques disent qu'une recherche révolutionnaire nous donne une meilleure compréhension de l'interaction entre le sucre et le cancer, et que cela pourrait un jour aider à créer des stratégies de régimes ciblées pour les patients.

 

2- Les aliments "transformés"

 

Toute nourriture emballée dans un plastique plissé est industriellement scellée, et censée durer des mois sans s'abîmer.

Des scientifiques français ont récemment trouvé un lien entre la consommation d'aliments dits transformés et le développement du cancer.

Ils ne savent pas avec certitude si le problème vient des conservateurs ajoutés, de l'emballage plastique,ou d'une combinaison des deux. Et comme leur étude est corrélative, il est possible qu'il y ait d'autres facteurs en jeu.

 

3- Fumer

 

Même si l'industrie du tabac a essayé de le cacher, nous savons depuis des années que la fumée de tabac contient au moins 70 substances chimiques cancérogènes.

Et les fumeurs ne sont pas les seuls à être touchés— les personnes qui inhalent passivement la fumée peuvent développer des formes de cancer et en mourir aussi.

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies disent que: "Les non fumeurs qui sont passivement exposés à la fumée à la maison ou au travail augmentent leur risque de développer un cancer des poumons de 20 à 30%".

Les personnes qui mâchent leur tabac augmentent également leurs risques.

 

4- Les séances d'UV et l'exposition au soleil sans protection

 

Selon la Fondation des cancers de la peau, les personnes qui font des séances d'UV avant 35 ans augmentent de 75% leurs risques de développer des mélanomes.

Le vrai soleil peut aussi vous agresser, donc porter des vêtements pour se protéger, mettre de la crème solaire, et rester à l'ombre sont d'excellentes idées si vous comptez rester au soleil plus d'un quart d'heure.

 
 

5- Les substances chimiques toxiques au travail

 

Certaines personnes travaillent avec des substances cancérigènes au quotidien.

Voici les différents métiers qui présentent un risque de travailler avec des substances cancérigènes:

  • Les travailleurs exposés à l'aluminium;
  • Les peintres;
  • Les ouvriers qui goudronnent, et sont exposés au benzène, qui est cancérigène;
  • Les travailleurs du caoutchouc;
  • Les coiffeurs, qui font des teintures tous les jours;
  • Les employées des salons de manucure, qui respirent des émanations toxiques

6- Le travail de nuit

 

Le Centre international de recherche sur le cancer a classifié le travail de nuit comme un agent "probablement cancérigène" en 2007. Les scientifiques pensent que travailler de nuit, et travailler plusieurs heures dans l'obscurité, peut bouleverser l'équilibre naturel de votre corps, votre rythme circadien et vos cycles sommeil-réveil.

Les centres pour le contrôle et la prévention des maladies ont une liste exhaustive des risques de cancer qui sont dus au travail.

 

7- L'arsenic

 

L'arsenic, une partie naturelle de la croûte terrestre, est toxique sous sa forme inorganique. On le trouve souvent dans de l'eau contaminée, au Bangladesh par exemple, ou à des endroits où le système d'irrigation agricole utilise de l'eau avec un fort taux d'arsenic.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, au moins 140 millions de personnes dans 50 pays boivent de l'eau hautement contaminée à l'arsenic.

Il s'agit aussi d'un des agents cancérogènes du tabac.

 

8- La viande carbonisée et grillée sur une flamme nue

 

Les viandes cuites sur le grill peuvent être tendre et bonnes mais elles augmentent aussi probablement votre risque de développer un cancer. En effet, les viandes musculaires contiennent des amines hétérocycliques, ou HCA, et des hydrocarbures aromatiques polycycliques, ou HAP.

Selon l'Institut national du cancer (États-Unis), quand des aliments comme le boeuf, la volaille ou le poisson sont cuits à feu vif ou frits à haute température, les matières grasses et le jus qu'elles rejettent dans le feu provoquent des flammes, avec des substances chimiques qui pénètrent ces aliments.

Les scientifiques ne sont pas convaincus que ces substances chimiques soient cancérigènes mais lors de leurs tests en laboratoire, ils ont découvert que ces substances modifiaient l'ADN de manière à augmenter les risques de cancer.

 

9- Le charbon

 

Depuis des années, les mineurs de charbon présentent des taux plus élevés de cancer des poumons, de la vessie et de l'estomac. Les statistiques sont suffisantes pour dire que travailler avec la gazéification du charbon ou inhaler la poussière de charbon provoque le cancer.

 

 

10- L'alcool

Une consommation régulière d'alcool fort peut élever votre risque de développer différents cancers, celui de la gorge, du foie, du sein ou encore du colon.

Selon l'Institut national du cancer, "le risque de développer un cancer augmente avec la quantité d'alcool que boit une personne".

Une nouvelle analyse, sur environ 600.000 consommateurs d'alcool dans 19 pays à revenu élevé, a révélé que boire beaucoup d'alcool a un impact sur le développement de toutes les formes de cancer dans l'appareil digestif.

 

11- Les gaz d'échappement des moteurs diesel

 

Le carburant diesel présente plus de 30 composants qui pourraient causer le cancer, selon le Centre international de recherche sur le cancer.

 

 

 

12- La charcuterie, les poissons salés et tout aliment mariné

 

Les poissons salés, très appréciés en Chine, sont riches en nitrates et nitrites — connus pour être cancérigènes pour les animaux donc peut-être aussi pour les humains. Les composants chimiques peuvent endommager l'ADN et conduire à un cancer de la tête et du cou.

Selon Cancer Research UK, "les personnes qui sont originaires de Chine, ou qui ont des ancêtres chinois, et vivent au Royaume-Uni présentent des taux plus élevés de cancer du nasopharynx que les autres groupes ethniques," et cela pourrait être dû à leur alimentation. 

Manger beaucoup de nourriture marinée pourrait aussi augmenter votre risque d'avoir un cancer de l'estomac.

 

13- La fracturation hydraulique 

 

Les substances chimiques utilisées lors de l'exploitation du gaz de schiste pourraient être relâchées dans l'air et dans l'eau, avec des composants cancérogènes comme le benzène et le méthanol.

 

 

 

14- Les viandes transformées comme le jambon, le bacon et les saucisses

 

Selon l'OMS, les viandes transformées comme les hot dogs, le jambon, le bacon et les saucisses provoquent le cancer. C'est parce que les viandes sont traitées de manière à ce qu'elles soient conservées ou parfumées, elles sont salées, fermentées ou fumées.

Selon l'OMS, il est fort probable que toute forme de viande rouge soit reliée à une augmentation du risque du cancer colorectal, et il y a des preuves qui suggèrent que la viande rouge contribue également aux cancers du pancréas et de la prostate, mais on en est moins sûr.

Consommer l'équivalent d'un hot dog ou de deux tranches de bacon par jour augmente de 18% votre risque d'avoir un cancer colorectal.

 

15- L'amiante

 

L'amiante a été utilisée comme un matériau d'isolation pendant des années avec qu'on sache que sa poussière provoque le cancer des poumons.

Les produits qui contiennent de l'amiante sont complètement interdits en France, depuis 1997.

 

 

16- Le glyphosate, un herbicide utilisé par de nombreux fermiers

 

Vous avez sûrement entendu parlé son nom commercial : RoundUp de Monsanto.

Les scientifiques montrent le lien entre le pesticide, qui est massivement utilisé dans l'agriculture, et des taux plus élevés de lymphomes non hodgkiniens chez les agriculteurs.

Mais ils ne sont pas encore sûrs qu'il y ait assez de preuves que les potentielles traces de germes et d'annihilateurs d'herbes dans les aliments que nous mangeons soient nocives pour notre ADN.

 

17- La poussière de bois

 

Les scieurs et ébénistes, qui respirent des tonnes de poussières à force de couper et de façonner le bois de manière régulière, sont plus susceptibles de développer un cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux qu'une personne moyenne.

 

 

18- La contraception et les œstrogènes

 

Les femmes qui ont leurs menstruations plus tôt ou qui sont ménopausées plus tard que la moyenne pourraient avoir des risques élevés de développement du cancer du sein parce qu'elles sont exposées à plus d'œstrogènes et de progestérone, fabriquées par les ovaires.

Les femmes qui entrent dans la ménopause et prennent un traitement œstro-progestatif combiné pour soulager leurs symptômes ont également plus de risque de développer un cancer du sein.

Prendre une pilule contraceptive pourrait aussi augmenter le risque de développer un cancer du col de l'utérus, bien qu'il y ait quelques preuves que la pilule contraceptive soit peu liée au risque de développer des cancers comme le cancer du col de l'utérus, le cancer colorectal ou encore le cancer de l'ovaire.

19- Certains virus

 

Attraper certains virus peut indirectement augmenter votre risque d'avoir un cancer. Car dans certaines situations, les virus déclenchent des changements dans les cellules qui peuvent contribuer au cancer.

Les CDC américains disent: "Parmi les virus liés au cancer il y a le papillomavirus (HPV), qui provoque le cancer du col de l'utérus, les hépatites B et C qui peuvent causer un cancer du foie, le virus d'Epstein-Barr (mononucléose) qui peut causer un type de lymphome, ainsi que la bactérie Helicobacter pylori qui peut provoquer un cancer de l'estomac".

 

20- Facteurs héréditaires

 

Certains risques de cancer sont hérités d'une génération à une autre. les mutations génétiques jouent un rôle clé dans environ 5 à 10% de tous les cancers.

"Les mutations génétiques qui aident le cancer peuvent être héritées de nos parents si les changements sont présents dans les cellules germinales. qui sont les cellules reprodutrices", dit l'institut national du cancer américain

Par exemple, certains cancers du sein sont le résultat de mutations des gènes BRCA1 et BRCA2.

 

 

Version originale: Hilary Brueck/Business Insider

lire la suite  ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents