Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Assassinat de Wayne Lotter, le sauveur d'éléphants

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 28 Août 2019, 07:40am

Catégories : #Société

Via son ONG spécialisée dans la lutte contre le braconnage en Tanzanie, il avait contribué a réduire de moitié le trafic d'éléphants en Tanzanie. Il a été abattu dans la nuit de mercredi à jeudi.

Wayne Lotter recevait beaucoup de menaces de mort. Surtout depuis qu’il avait créé la fondation de protection de la nature Pams en 2009, une ONG spécialisée dans la lutte contre le braconnage en Tanzanie. L’homme, âgé de 51 ans, a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi.

La scène a eu lieu dans le quartier huppé de Masaki, à Dar es Salaam, capitale économique de la Tanzanie. Lotter est à bord d’un taxi qui le conduit de l’aéroport à son hôtel quand ce dernier est arrêté par un autre véhicule. Deux hommes en sortent et l’abattent.

«Il était le moteur de la lutte contre le massacre sans scrupule des éléphants»

 

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, la fondation Pams parle de Wayne Lotter comme d’un «héros»  : «Le charme de Wayne, son éclat et son sens de l’humour excentrique lui donnaient la capacité unique de faire constamment rire son entourage. Il est mort courageusement, en se battant pour la cause qui le passionnait le plus.» 

«Wayne Lotter manquera à la la lutte contre le braconnage en Tanzanie. La fondation Pams a aidé à former des milliers de garde-chasses et a soutenu des campagnes d’éducation à la préservation des éléphants autour de la réserve de gibier de Sélous, avec le WWF, a quant à lui réagi Amani Ngusaru, responsable de WWF en Tanzanie, sur le site de l’ONG. On se souviendra de lui pour son dévouement et sa passion pour la conservation de la vie sauvage en Afrique.»

Au sein de la communauté internationale des défenseurs de la faune, Wayne Lotter était considéré comme une grande figure. «Il avait plus de vingt ans d’expérience et était le moteur de la lutte contre le massacre sans scrupule des éléphants en Tanzanie», écrit Azzedine Downes, directeur du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), sur le site de l’organisation. Après avoir commencé comme ranger en Afrique du Sud, Wayne Lotter avait rapidement fait de la lutte contre le braconnage son cheval de bataille, jusqu’à siéger aux conseils d’administration de plusieurs groupes de défenses animale. Il était également vice-président de la Fédération internationale des Rangers qui combat en faveur de la protection des animaux.

La suite sur libération

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Collectif REC 28/08/2019 21:40

L'info date quand même de 2017...
Mais c'est sa date anniversaire.
Paix à son âme.

Nous sommes sociaux !

Articles récents