Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Alaska, les glaciers fondent 100 fois plus vite que prévu

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 26 Septembre 2019, 07:28am

Catégories : #Climat

  Une nouvelle méthode de mesure de la fonte des glaciers sous le niveau de la mer a permis d'aboutir à une découverte surprenante : certains glaciers fondent cent fois plus vite que ne l'avaient prévu les scientifiques.

Dans une nouvelle étude parue hier dans la revue Science, une équipe d'océanographes et de glaciologues élargit notre compréhension des glaciers de marée, ces glaciers soumis au mouvement des marées qui se jettent dans l'océan, et de leur dynamique.

« Ils ont découvert qu'en réalité, la fonte de ces glaciers était radicalement différente des théories que nous avions établies, » explique Twila Moon, glaciologue au National Snow and Ice Data Center de l'université du Colorado à Boulder, non impliquée dans l'étude.

Le vêlage et la fonte glaciaire qui s'y déroulent s'inscrivent en partie dans un processus normal suivi par les glaciers lors des transitions saisonnières de l'hiver à l'été et parfois même pendant l'été. Cependant, le réchauffement climatique accélère le recul des glaciers à travers leur fonte en surface mais également à travers leur fonte sous-marine.

Les glaciers peuvent descendre à plusieurs centaines de mètres sous le niveau de la mer, précise Ellyn Enderlin, glaciologue à l'université d'État de Boise, également non impliquée dans l'étude. Ce rythme de fonte des glaces sous-marines supérieur aux prévisions nous indique que les « glaciers sont bien plus sensibles aux changements océaniques que nous ne l'avions imaginé. » Comprendre les processus de fonte et calculer le volume de glace fondue est crucial pour anticiper la hausse du niveau des océans.

« Nous sommes juste surexcités d'avoir réussi à le faire, » jubile l'auteur principal de l'étude David Sutherland, océanographe à l'université d'État de l'Oregon. « Nous n'étions pas sûrs à 100 % que ça allait marcher. »

La surveillance au long terme de certains glaciers peut donner aux chercheurs, et aux étudiants, une idée de la fonte induite par le changement climatique. Les étudiants de la Petersburg High School non loin LeConte Bay en Alaska ont commencé à recueillir des données sur la position du front de vêlage du glacier LeConte en 1983. Il y a quelques années, leur signalement du recul de ce glacier avait alerté les scientifiques de l'université de l'Alaska du Sud-Est et les avait incités à s'intéresser plus en profondeur à son processus de fonte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents