Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Des antibiotiques destinés aux bovins contaminent 225 personnes et font au moins deux morts

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 19 Septembre 2019, 14:18pm

Catégories : #Santé

ETATS UNIS

Une épidémie mortelle de Salmonella multirésistante, ayant touché 225 personnes à travers les États-Unis à partir de 2018, pourrait avoir été provoquée par une forte augmentation de l’utilisation de certains antibiotiques chez les bovins un an plus tôt, ont rapporté les autorités sanitaires américaines.

Une épidémie mortelle

Entre juin 2018 et mars 2019, les responsables des « Centers for Disease Control and Prevention (CDC) » ont enregistré une épidémie de Salmonella enterica de sérotype Newport. La souche était résistante à plusieurs antibiotiques, notamment l’azithromycine, un traitement utilisé contre cette même bactérie.

Avant l’épidémie, la résistance de ce germe à l’azithromycine était extrêmement rare : il a en effet fallu attendre 2016 pour qu’un premier cas soit observé aux États-Unis. Pourtant, lors de l’épidémie de 2018-2019, celui-ci a touché au moins 225 personnes dans 32 États. Parmi les malades, au moins 60 ont été hospitalisés et deux sont décédés.

Les chercheurs chargés d’enquêter sur ces cas ont découvert que de nombreux malades avaient consommé du bœuf en provenance des États-Unis ainsi que des fromages à pâte molle fabriqués au Mexique (principalement du queso fresco, fait à partir de lait non pasteurisé). Les tests réalisés en laboratoire suggèrent que les vaches des deux pays sont porteuses du germe.

Dans un rapport publié fin août, les CDC avaient souligné une forte hausse de l’utilisation d’antibiotiques macrolides au sein de nombreux élevages bovins entre 2016 et 2017. Et il se

Lire la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents