Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L'Europe doit se préparer à des épidémies jusqu'ici limitées aux régions tropicales

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 23 Septembre 2019, 13:21pm

Catégories : #Santé

Préviennent des chercheurs au Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID) s'étant tenu en avril à Amsterdam.

 

Les études montrent que les maladies à transmission vectorielle (moustiques, tiques) telles que le chikungunya, la dengue, la leishmaniose et l'encéphalite à tiques s'étendent rapidement.

Résultat d’images pour maladies tropicales tique

Favorisées par le changement climatique, les voyages et le commerce international, ces épidémies vont augmenter dans une grande partie de l'Europe au cours des prochaines décennies, et pas seulement dans les pays tempérés du pourtour de la Méditerranée. Même dans des régions qui n'étaient pas touchées auparavant, à des latitudes et des altitudes plus élevées, dont certaines parties du nord de l'Europe, on pourrait assister à une augmentation du nombre de flambées épidémiques.

Le réchauffement de la planète a déjà permis aux moustiques, tiques et autres insectes vecteurs de maladies de proliférer, de s'adapter aux différentes saisons et d'envahir de nouveaux territoires en Europe au cours de la dernière décennie - avec des épidémies de dengue en France et en Croatie, de paludisme en Grèce, de fièvre du Nil occidental en Europe du Sud-Est et du virus chikungunya en Italie et en France, a souligné Giovanni Rezza de l'Istituto Superiore di Sanitá de Rome.

« L'Europe méditerranéenne est aujourd'hui une région tropicale à temps partiel, où des vecteurs compétents comme le moustique tigre sont déjà établis. »

Psychomédia avec source : ECCMID.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents