Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une baleine vaut des milliers d’arbres dans la lutte contre le changement climatique

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 25 Novembre 2019, 13:46pm

Catégories : #Climat

Selon un rapport publié par le Fonds monétaire international et appuyé sur plusieurs études scientifiques, il serait préférable pour les militants du climat de tenter de sauver les baleines plutôt que de planter des arbres, s’ils devaient choisir entre ces deux options. Le mieux bien entendu, reste de faire les deux.

Selon un article paru dans le numéro de décembre du magazine Finance & Development du FMI, les grandes baleines seraient les “titans de la capture du carbone” dans le monde animal, absorbant en moyenne 33 tonnes de CO2 chacune tout au long de leur vie, avant que leurs carcasses ne coulent au fond de l’océan et y restent des siècles durant. Un arbre, par contre, n’absorbe pas plus de 22 kg de CO2 par année.

Cette différence a incité Ralph Chami et Sena Oztosun, de l’Institut pour le développement des capacités du FMI, ainsi que deux autres économistes, Thomas Cosimano et Connel Fullenkamp, à soutenir les efforts internationaux pour restaurer les populations de baleines (1.3 million d’individus au niveau mondial, toutes espèces confondues), décimées suite à des années de chasse industrielle. Selon eux, un effort international de protection des baleines pourrait “conduire à une percée dans la lutte contre le changement climatique”.

« La coordination des aspects économiques de la protection des baleines doit figurer en tête des priorités de la communauté internationale en matière de climat », ont-ils écrit. « Le rôle des baleines étant irremplaçable dans l’atténuation et la résilience aux changements climatiques, leur survie devrait être intégrée dans les objectifs des 190 pays qui ont signé en 2015 l’Accord de Paris, pour lutter contre les risques climatiques ».

À vrai dire, en considérant les différents arguments avancés dans le rapport, l’on se rend compte que la protection animale concorde, dans ce cas, parfaitement avec le développement de l’économie. Autant donc en profiter pour “motiver” davantage les gouvernements.

Lire la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents