Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L’astéroïde Apophis est soumis à l’effet Yarkovsky et peut en théorie modifier sa trajectoire!

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 30 Octobre 2020, 11:47am

Si auparavant les astronomes pensaient peu probable le fait que l’astéroïde Apophis modifie sa trajectoire et n’entre en collision avec la Terre, les choses ont changé depuis que des scientifiques de l’université d’Hawaï ont découvert qu’il était soumis à l’effet Yarkovsky. Le scénario d’un impact en 2068 reste donc toujours possible.

Une équipe de scientifiques de l’Institut d’astronomie de l’université d’Hawaï a découvert des changements dans le déplacement de l'astéroïde Apophis, lesquels rendent possible la probabilité d’une collision entre le corps céleste et la Terre en 2068. Les résultats de leurs études ont été publiés sur le site de l'université.

​Les chercheurs ont révélé qu'Apophis déviait de son orbite de 170 mètres par an sous l'effet Yarkovsky, selon lequel un corps céleste reçoit une faible impulsion en raison du rayonnement thermique de la surface qui se réchauffe pendant la journée et se refroidit la nuit.

​Avant cette découverte, les astronomes pensaient qu’il n’y avait aucune chance pour qu’un impact se produise en 2068, mais les choses ont changé en voyant sa vitesse augmenter. 

«La détection de cet effet agissant sur Apophis signifie que le scénario d’impact en 2068 est toujours possible», ont expliqué les chercheurs dans un communiqué.

Nommé d’après un ancien dieu du chaos

Selon les estimations de la Nasa, Apophis mesure environ 370 mètres pour un poids de 67.240.989 de tonnes. Il se déplace à la vitesse de 5.85 km/s. Pour toutes ces raisons, il a été officiellement rangé dans la catégorie des objets potentiellement dangereux (OPD). 

L’astéroïde a été nommé Apophis en référence au dieu de la mythologie égyptienne des forces mauvaises et de la nuit, personnification du chaos, du mal, de l'obscurité, cherchant à anéantir la création divine.

source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents