Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Vaccins Pfizer : retour sur un scandale

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 13 Novembre 2020, 16:20pm

Catégories : #Santé

La firme américaine Pfizer est accusée d'avoir réalisé en 1996 des essais thérapeutiques dans l'Etat de Kano, sans avoir obtenu les accords nécessaires des autorités régulatrices du Nigeria. Plusieurs enfants seraient décédés. Le Nigeria demande plusieurs milliards de dollars de réparation.

Pfizer contre Nigeria.

Deux fois reporté, le combat entre les deux géants devait avoir lieu le 20 juillet à Abuja, dans l’enceinte de la Cour fédérale En jeu, la responsabilité d’un scandale macabre qui a pour cadre le Nigeria de 1996, alors dirigé par le général Sani Abacha. Parmi les protagonistes : l’américain Pfizer, numéro un mondial de l’industrie pharmaceutique ; les dirigeants et les habitants de Kano, État musulman du nord du Nigeria, le plus peuplé et l’un des plus pauvres de la Fédération ; et le gouvernement d’Abuja. Au cur de l’intrigue : une épidémie de méningite, qui, à partir de mars 1996, sévit dans le nord du pays avec une rare intensité.
Prétendant venir en aide aux centaines de patients qui affluent quotidiennement à l’Infection Diseases Hospital de Kano, Pfizer réalise sur deux cents enfants les tests d’un antibiotique soignant notamment la méningite, le Trovan. Le médicament est alors dans sa « dernière phase de développement clinique », c’est-à-dire juste avant que le laboratoire formule une demande aux autorités américaines pour la commercialisation du médicament. Onze enfants meurent dans la foulée de ces essais, effectués entre mars et avril. Les années passent sans que l’affaire fasse parler d’elle. Jusqu’à ce qu’un journaliste du Washington Post dénonce, en 2000, les agissements de Pfizer à Kano. Ne s’estimant pas compétent, un tribunal américain rejette, en 2001, une plainte déposée par une association de victimes. Six ans plus tard, le 4 juin 2007, le gouvernement fédéral nigérian remet le couvert. Abuja accuse le laboratoire d’être responsable des onze décès et lui réclame 7 milliards de dollars d’indemnités. Deux semaines auparavant, les autorités de Kano intentaient, pour les mêmes raisons, un procès contre Pfizer devant la Haute Cour de l’État, exigeant 2,75 milliards de dollars d’indemnités.

lire la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents