Partage

Mercredi 30 octobre 2013 3 30 /10 /Oct /2013 13:23
eau oxygénéeCeci a été écrit par Beck Ramsay d’Indiana. Nous voulons vous dire les avantages de cette vieille bouteille ordinaire de peroxyde 3% que vous pouvez vous procurer sous le prix de $1.00 à n’importe quelle pharmacie.La plupart des docteurs ne vous disent pas ce que le peroxyde peut faire, car ils perdraient des milliers de dollars.

1. Prenez un bouchon plein (le bouchon blanc qui est sur la bouteille) et gardez ce liquide dans votre bouche 10 minutes par jour, et crachez-le, (je le fais en prenant mon bain). Plus de douleurs d’inflammation et vos dents seront plus blanches sans pâte à dent dispendieuse. Utilisez-le au lieu du rince-bouche. Il est écrit en petits caractères sur la bouteille “rince-bouche.

2. Laissez votre brosse à dent tremper dans une tasse de “peroxyde” pour prévenir les microbes.

3. Nettoyer vos comptoirs, dessus de table avec du peroxyde pour tuer les microbes et laisser une senteur de fraîcheur. En mettre simplement un peu sur votre torchon quand vous essuyez ou en aspergez sur les comptoirs.

4. Après avoir rincé votre planche à découper en bois, versez du peroxyde dessus pour tuer la bactérie salmonelle et autres bactéries.

5.Pour les champignons sur les pieds, aspergez vos pieds avec un mélange de 50/50 de peroxyde et d’eau (spécialement les orteils) tous les soirs et laisser sécher.

6. Trempez n’importe quelle infection ou coupures dans du peroxyde 3% pendant 5 ou 10 minutes. La gangrène qui ne guérissait pas avec n’importe quel médicament, le trempage avec du peroxyde plusieurs fois par jour l’a guérie.

7. Remplissez un vaporisateur avec un mélange de 50/50 de peroxyde et d’eau et gardez-le dans chaque salle de bain pour désinfecter sans dommage votre système de toilette comme de l’eau de javel ou la plupart de désinfectants le feraient.

8. Penchez la tête en arrière et vaporisez dans les narines votre mélange de 50/50, quand vous avez un rhume, ou les sinus bloqués. Ça pétillera et aidera à tuer la bactérie. Retenez le liquide quelques minutes puis mouchez-vous.

9. Si vous avez un mal de dents terrible et que vous ne pouvez pas obtenir un rendez-vous chez le dentiste tout de suite, mettez un bouchon de peroxyde dans votre bouche et retenez-le pendant 10 minutes, plusieurs fois par jour. La douleur diminuera grandement.

10. Et bien sûr, si vous aimez que vos cheveux aient un regard naturel, vaporisez la solution 50/50 sur vos cheveux mouillés après une douche et peignez-les. Vous n’aurez pas le peroxyde « burin » blonde haïr comme sur le paquet décolorant, mais une couleur plus pâle naturelle qui remplacera le brun fade ou le blond sale. Il pâlit graduellement aussi alors ce n’est pas un changement drastique.

11. Mettre une demi bouteille de peroxyde dans votre bain aidera à se débarrasser des furoncles, des champignons, ou d’autres infections de la peau.

12. Vous pouvez aussi ajouter une tasse de peroxyde au lieu d’eau de javel à une brassée de blanc de lavage pour blanchir. S’il y a du sang sur les vêtements, versez le peroxyde directement sur la tache. Laissez-le reposer une minute, puis frottez et rincez avec de l’eau froide. Répétez si nécessaire.

13. Utilisez du peroxyde pour nettoyer vos miroirs, il n’y a pas de barbouillage, vous allez adorer.

C’est une petite bouteille brune qu’aucune maison ne devrait se passer. Avec les prix et les nécessités qui augmentent, Nous sommes contents qu’il y ait une façon d’épargner des tonnes d’argent d’une manière aussi simple, une manière santé.

 

Envoyez ceci aux autres qui pourraient avoir besoin de connaître les avantages du peroxyde 3%.

ttps://www.facebook.com/cosmederma

— at Distribution Cosmederma Ltée.

NP le nouveau paradigme


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 5 commentaires
Mercredi 23 octobre 2013 3 23 /10 /Oct /2013 20:57

 131023

 

 

 

Si vous grimpiez au sommet de ce bel arbre, vous ne seriez pas loin de pouvoir toucher l'axe du monde, lequel passe par le point autour duquel toutes les étoiles semblent tourner. Cette image soigneusement composée est constituée de poses de 30 secondes accumulées dans la nuit du 5 octobre 2013 par un appareil photo placé sur un trépied pour représenter au final un temps d'exposition de près de deux heures. L'arbre se trouve non loin d'Almaden de la Plata, dans la province de Séville, en Espagne. Naturellement, les arcs de cercle que tracent les étoiles dans le ciel nocturne ne sont que le reflet de la rotation terrestre, appelée mouvement diurne. Très utile aux photographes de nuit ainsi qu'aux navigateurs de l'hémisphère Nord, la brillante étoile polaire ne coïncide pas exactement mais se trouve cependant très proche du pôle nord céleste et ne dessine donc qu'un bref arc de cercle à travers les branches.

 

Didier JametNP le nouveau paradigme


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 0 commentaires
Mardi 22 octobre 2013 2 22 /10 /Oct /2013 18:57

 © thinkstock.

 

Alors que les températures printanières règnent, nous passerons à l'heure d'hiver dans la nuit de samedi à dimanche. Nous devrons ainsi reculer nos montres, horloges, réveils et autres smartphones (si nécessaire) d'une heure: en effet, à trois heures du matin, il sera deux heures.

Tous les six mois, la question se repose: on avance ou on recule d'heure? Petit truc pour ne pas confondre: en octob(re) on (re)cule ; en (av)ril on (av)ance...

Ce week-end, comme chaque dernier dimanche d'octobre, nous passerons ainsi de GMT+2 à GMT+1. Nous pourrons donc dormir une heure en plus.

En 1977, la Belgique instaurait le passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver, dans le contexte de la crise pétrolière, afin de réduire la consommation d'énergie.

Le passage à l'heure d'été se fera le dimanche 30 mars 2014.

 

Belga

NP le nouveau paradigme


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 2 commentaires
Samedi 19 octobre 2013 6 19 /10 /Oct /2013 16:20

 

 Un livre : Notre monde meilleur commence en nous. 

BONHEUR, PAIX, AMOUR,SAGESSE, HARMONIE, RESPECT... des mots qui font rêver pour certains, utopiques pour d'autres, et pourtant, ils n'attendent que nous pour faire partie de notre quotidien.


En septembre 2012, à la suite de l'effondrement de mon monde personnel, signé notamment par la fin de mon mariage, j'ai été amenée à faire un choix crucial entre : continuer à mener une vie malheureuse laquelle aurait pris inévitablement une tournure dramatique, ou me donner une chance d'être heureuse, conformément à ce que je suis. En donnant un sens positif à ma vie, je me suis engagée sur une toute nouvelle route, la mienne. Partant dans la simple optique de suivre un chemin de guérison, pour trouver enfin la paix, j'étais loin de m'imaginer ce qu'il m'attendait réellement. Chaque pas était une surprise, tantôt une découverte, tantôt une épreuve. Un journal est né, relatant mon propre éveil, mes révélations , mon apprentissage de la Vie, mon chemin dans lequel sont recensées toutes formes de sagesse, messages de paix et d'amour, ainsi que les outils utilisés. L'objectif étant de trouver le chemin de la Paix intérieure, de l'Amour et du Bonheur.
Ce journal a pour vocation d'apporter des réponses à celui ou celle qui le souhaite mais aussi de développer la sagesse pour que le monde puisse aller en ce sens.


Nous avons tous un Pacifiste qui sommeille en nous et qui ne demande qu’à être (r)éveillé.

 

 

En quoi votre initiative contribue-t-elle à la transformation de la société ?

 

Cette initiative contribue à la transformation de la société en partant de la source. Si les comportements, la mentalité de la population évoluent, c'est la société toute entière qui évolue. Cela signifie la naissance de nombreuses autres initiatives comme celles qui sont présentées à ce concours. Dans l'éventualité qu'un jour ce livre rapporte des fonds ou d'autres moyens, ceux-ci seraient principalement utilisés pour réparer et développer les actions positives à travers le pays/le monde.

 

 

En quoi votre initiative est-elle innovante ?

 

Des livres et des outils en tout genre comptent par milliers à travers le monde, mais comment s'y retrouver parmi toutes ces informations? Comment choisir et utiliser tous ces guides d'une manière efficace et objective? L'objectif est donc de montrer un exemple concret basé sur une aventure personnelle afin d'accompagner celui ou celle qui le souhaite sur son propre chemin. Cette initiative traite de la source même, du point de départ de tout changement : le coeur de l'Homme.

Quel est l’état d’avancement de votre initiative et quels en sont les premiers résultats ?

L'écriture du livre a commencé il y a un peu plus d'un an et se verra achevé lorsque tous les objectifs seront atteints. Les résultats positifs sont visibles dans la vie professionnelle, familiale et sociale en général. Une nouvelle vie commence. Les théories mentionnées dans les précédentes questions sont vérifiées et basées sur mon expérience personnelle. Le livre est prévu pour la publication, ainsi que sa traduction.

 

Quel impact votre initiative peut-elle avoir d’ici 5 ans ? En quoi votre modèle peut-il être duplicable ?

 

L'avantage d'un livre est qu'il reste facilement duplicable et accessible à tous budgets. Il peut être traduit en plusieurs langues pour être lu par un maximum de personnes. En ce qui concerne l'impact d'ici 5 ans, il suffit de s'imaginer une société plus avancée dans l'éveil, plus ouverte, positive, en meilleur santé, novatrice, constructive, solidaire, respectueuse et engagée.

 

 
Mélanie CAPELLI

Mélanie CAPELLI

SARREBOURG - France

NP le nouveau paradigme

 


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 4 commentaires
Mercredi 16 octobre 2013 3 16 /10 /Oct /2013 21:17

Une information qui passerait pour anodine si ce poisson ne venait pas des grandes profondeurs, ce qui peut éveiller de nouveaux soupçons sur un éventuel « big one » à venir…

 © ap.

 

 Des chercheurs ont pêché un poisson long de 5,5 mètres en Californie, rapporte l’agence de presse AP. Il s’agit d’un régalec, communément appelé poisson-ruban. Selon les premières constatations, il serait mort de manière naturelle.

Le poisson-ruban vivant sous des profondeurs pouvant atteindre 1000 mètres, il est donc très rare de les apercevoir et de pouvoir les analyser, ont précisé les chercheurs du Catalina Island Marine Institute, au sud de la Californie.

Quinze personnes ont été nécessaires pour remonter l’animal, repéré par une membre de cet institut scientifique. Des tissus du poisson et une vidéo de cette pêche exceptionnelle ont été transmis pour analyse à l’Université de Californie.

Un poisson-ruban peut atteindre jusqu’à huit mètres de long. Cette espèce a longtemps alimenté les légendes des marins, ceux-ci prenant autrefois les spécimens rencontrés pour des serpents de mer.

 

7sur7.be

NP le nouveau paradigme

 

 

REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 0 commentaires
Dimanche 13 octobre 2013 7 13 /10 /Oct /2013 16:30

Les chiens ont les mêmes émotions et sensibilités quun enfant la preuve scientifique Les chiens ont les mêmes émotions et sensibilités quun enfant : la preuve scientifique

 

En tant qu’amoureux des animaux et des chiens, nous sommes certains que le meilleur ami de l’homme est doté de sensibilité et d’émotions. Cela ne fait aucun doute. Mais alors que que le chien est encore considéré comme un bien matériel en France et dans beaucoup de pays, un chercheur a prouvé, grâce à l’imagerie par résonance magnétique (IRM), que les chiens ont le même degré de sensibilité et d’émotion que nous les humains.

 

Gregory Berns, professeur en neuro-économie à l’Université de Emory dans l’Atlanta (États-Unis), s’est lancé le défi de comprendre et analyser les émotions du chien à travers l’analyse de son cerveau, aidé d’un scanner. Grâce à ses collègues et son ami et éducateur canin Mark Spivak, l’expérience a pu aboutir au bout de deux ans.

Le chercheur a analysé le cerveau des chiens grâce à l’imagerie par résonance magnétique, l’IRM, pour comprendre les réactions de nos chiens face à certains stimulis. Comme les chiens ne parlent pas, il etait difficile de mesurer leurs émotions scientifiquement, en tout cas jusqu’à cette incroyable expérience.

 

C’est donc avec sa chienne nommée Callie, un croisé terrier, que débute l’expérience que le chercheur détail au New York Times. Gregory Berns a entraîné sa chienne à entrer dans un scanner pendant plusieurs semaines avec son ami éducateur canin. L’ergonomie du scanner a été pensée et réalisée pour accueillir des chiens.

 

callie et gregory berns 300x207 Les chiens ont les mêmes émotions et sensibilités quun enfant : la preuve scientifique

Callie, la chienne de Gregory Berns

 

À base de méthodes douces, l’expérience s’est voulue respectueuse du chien, sans sédatifs ni contraintes. Le chercheur a même fait signer un document ressemblant à celui donné aux parents lorsque des enfants entrent dans un scanner.

En somme, si le chien ne se sentait pas bien parce qu’il présentait des signes d’agitation ou de peur, son maître pouvait à tout moment arrêter l’expérience. Rappelons qu’il n’y a pas eu d’anesthésie, le but étant d’observer un cerveau en total éveil.

 

L’expérience, qui a réuni douze chiens, a permis de déterminer que nos amis canidés ont le même degré de sensibilité et d’émotions que nous les humains, au stade de l’enfance. Quand on se souvient du nombre d’émotions qui nous ont traversé étant enfant, il est tout de même formidable de reconnaître scientifiquement cette capacité chez le chien. En effet, grâce notamment à deux signaux de la main envoyés au chien durant l’expérience, il a été déterminé qu’une zone commune du cerveau chez les humains et les chiens était stimulée. Le chercheur explique :

 

Beaucoup de choses similaires qui activent le noyau codé chez l’humain, associées à des émotions positives, activent également le noyau codé du chien. Cette capacité nous oblige à repenser la façon dont nous traitons les chiens. Les chiens sont aussi des personnes.

 

Cette zone, appelée noyau caudé, nous permet de réagir avec grande émotion à l’amour, la nourriture ou encore l’argent. Chez le chien, cette zone déclenche des émotions similaires qui sont liées à l’amour ou encore à l’attachement.

En observant cette zone du cerveau, les chiens réagissent par exemple à l’odeur humaine qui les stimule à nous faire la fête lors de notre retour, alors que nous sommes parti seulement un court instant, ou encore à l’odeur de la nourriture.

 

C’est donc une formidable découverte scientifique qui vient appuyer l’expertise de l’observation comportementale des animaux en général puisque cette zone du cerveau est commune à beaucoup d’autres animaux. Elle prouve donc que nos chiens sont bel et bien dotés d’émotions, d’amour, d’attachement ou encore d’une sensiblité similaire à celle d’un enfant. De quoi prouver aux plus septiques la véritable place que doivent occuper nos chiens dans la société : des êtres vivants dotés de sensibilité et non des biens matériels comme les considère la loi, ce qui entraîne des dérives comme les chiens de laboratoire ou encore les usines à chiots.

 

Crédit photo : David G Olson

NP le nouveau paradigme


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 5 commentaires
Jeudi 3 octobre 2013 4 03 /10 /Oct /2013 07:14

 

 
 
La NASA a publié une photo de la nouvelle île ( Appelée Zalzala Jazeera, ou une île du tremblement de terre) qui est née le 24 Septembre lors du tremblement de terre qui a frappé le Pakistan.









Nature Alerte
NP le nouveau paradigme

REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 5 commentaires
Vendredi 27 septembre 2013 5 27 /09 /Sep /2013 12:47

VIDEO. Deux vidéastes ont réalisé une vidéo de la capitale sans ses habitants. Une prouesse technique qui exauce "le rêve de tout provincial", plaisantent-ils.

 

 Les rues de la capitale désertique Claire et MaxLes rues de la capitale désertique Claire et Max

 

Un couple de vidéastes vient de publier un court-métrage mettant en scène Paris vidé de ses habitants. Des séquences troublantes de différents quartiers de la capitale complètement déserts avec pour toile de fonds, un scénario de catastrophe nucléaire.

"Au départ, Hypocentre était un exercice technique. Puis nous avons décidé d'axer le film sur l’aspect environnemental", expliquent les réalisateurs.

Effacer toute trace de l'activité humaine, un exercice de style pas si compliqué à réaliser selon les deux auteurs de la séquence. Sur leur site internet, ils expliquent la technique utilisée : ils ont filmé les scènes pendant plusieurs minutes, puis comme les vidéos sont constituées d’images (généralement 25 par secondes), ils ont effacé les passants et les véhicules sur chacune de ces images.

 

 

Un court-métrage qui rappelle le film "Seul two" avec Eric et Ramzy. Mais l'inspiration est davantage venue, précisent les vidéastes, de "Running on empty" de Ross Ching, où l'on voit les rues de Los Angeles désertes.

 

Amandine Debaere - Le Nouvel Observateur

NP le nouveau paradigme


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 6 commentaires
Jeudi 26 septembre 2013 4 26 /09 /Sep /2013 21:32

 

VIDÉO - Découvrez la nouvelle île qui s'est formée suite au puissant séisme mardi au Pakistan >> http://bit.ly/1dLN4DP
  • NP le nouveau paradigme

REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 1 commentaires
Lundi 23 septembre 2013 1 23 /09 /Sep /2013 12:55
La mort d’un enfant est un choc des plus profonds pour ses parents, plus rien ne sera jamais comme avant. Apprendre à vivre sans son enfant, « ce n’est pas effacer sa vie, ni l’amour que vous avez pour lui, c’est décider de se rebâtir », nous souffle Annick Ernoult, fondatrice de l’association
« Apprivoiser l’absence ».
 © Alexey Bednij
Perdre son enfant. Voir mourir l’être que l’on a mis au monde. Y a-t-il plus difficile à endurer ? Comment vivre à la suite d’un tel cataclysme ? « L’ombre qui a voilé mes yeux à l’instant de l’adieu me laissait craindre une existence privée de lumière. J’ai pensé ne plus jamais éprouver la joie. Qui pourrait encore croire au bonheur après la mort de son enfant ? Et pourtant… », témoigne Anne-Dauphine Jullian, qui a perdu sa fille d’une maladie dégénérative.
Loin des regards, dans l’intime, ces parents qui ont perdu un ou parfois plusieurs enfants, vivent au pire un drame dont ils ne se remettront pas vraiment, au mieux une rude mais profonde initiation à la vie. « Il y a en nous, au-delà de notre volonté, un processus de cicatrisation psychique qui se met en place. C’est quelque chose d’universel. C’est un long chemin de reconstruction intérieure qui laissera une cicatrice », nous dit le psychiatre Christophe Fauré, spécialisé dans l’accompagnement des personnes en deuil et auteur de nombreux livres sur le sujet.


Un cyclone de souffrance


« C’est de la souffrance à hurler, de la colère contre ce qui s’est passé. Et quelles que soient les causes de la mort de l’enfant, les parents se sentent responsables. Ils pensent qu’ils n’ont pas su le protéger, qu’ils n’ont pas rempli leur contrat de parents », nous explique Françoise Sarrazin, responsable de l’association Apprivoiser l’absence et qui a elle-même perdu son fils. De la prière pour qu’un miracle se produise si l’enfant meurt d’une longue maladie, au profond sentiment d’impuissance et d’injustice face à une réalité insoutenable. De l’anesthésie, comme une chape de plomb pour ne pas sentir la perte, à l’illusion d’une dépression qui semble sans fin. De l’obsession des souvenirs auxquels on s’accroche, à la légèreté du goût de la vie qui continue. Le chemin est immodéré pour la plupart des parents endeuillés. S’engouffrent aussi ces tonnes de questions : pourquoi lui ou elle ? Pourquoi comme ça ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi, tout court… Impossible de rembobiner le film. Le drame est là et personne n’y est préparé. En effet, le cours « normal » des choses ne prévoit pas que les enfants meurent avant leurs parents. Reflet de cette difficulté de la psyché humaine à envisager un tel événement, le langage est même à court de mot pour désigner le statut d’un parent endeuillé de sa descendance. Lorsqu’on perd une femme ou un mari, on devient veuf ou veuve, lorsque l’on perd un parent, on devient orphelin(e). Mais que devient-on lorsqu’on perd son enfant ? Alors qu’une de ces patientes lui annonce qu’elle vient de perdre sa fille, la psychothérapeute Isabelle Constant se rend compte qu’elle ne sait pas comment appeler cette mère en deuil. « Comme elle était mère d’une fille unique, ça voulait dire qu’elle allait juste redevenir une femme sans enfant, sans trace de l’existence de sa fille ». Les « désenfantés », les « mèrephelins » et les « pèrephelins » vivent un des deuils les plus difficiles sans bénéficier d’une place socialement définie.


Le temps du deuil


« Le deuil est un processus beaucoup plus long qu’on ne l’imagine, et c’est normal. » insiste fortement Christophe Fauré. Du temps, il faut beaucoup de temps. « Faire le deuil, ce n’est pas tourner la page et passer à autre chose. C’est intégrer un lien qui n’existe plus extérieurement, c’est le restaurer de manière appropriée à l’intérieur. » La relation continue mais ne pouvant plus se vivre au quotidien, elle se vit dans l’intimité de soi. C’en est fini des idées préconçues comme quoi il faut couper, oublier. Vous avez besoin de répéter les mêmes histoires sur votre enfant encore et encore ? Vous avez encore besoin de garder ses objets, son doudou, comme support extérieur à votre relation ? D’après Christophe Fauré, c’est normal. Le chemin de la relation intérieure prend du temps. Et c’est lorsque la présence de la personne que vous avez perdue trouvera sa juste place à l’intérieur de vous que vous pourrez lâcher le besoin de la faire vivre dehors. Toutefois, comme toute blessure, un deuil peut plus ou moins bien cicatriser. Et comme toute plaie, on peut plus ou moins bien s’en occuper. Il peut alors être judicieux de trouver de bons espaces d’accompagnement. « Les proches qui vous ont accompagnés finissent par en avoir marre et notre société se prend les pieds dans le tapis en vous demandant d’aller plus vite que la musique », raconte le psychiatre. « On nous fait comprendre qu’il faut se ressaisir, poursuit Françoise Sarrazin. Alors on essaie d’aller bien pour les autres, mais dedans ça continue. » Voir un psychothérapeute ? Se rendre dans une association de parents endeuillés ? D’après Lytta Basset, professeur de théologie auteur de nombreux ouvrages sur le deuil et le pardon, la souffrance à besoin d’être usée. Il faut pouvoir dire et redire.


Une ouverture à plus grand que soi


« Pour être honnête avec vous les filles, je suis totalement larguée : avec votre mort, toutes mes certitudes se sont envolées. Je ne crois pas que Dieu nous ait punis en vous prenant la vie mais j’aimerais bien trouver une explication à tout ça », écrit Anne Marie Révol, qui a perdu ses deux filles dans un incendie. Les idées toutes faites ne tiennent plus, les masques tombent, les jeux s’arrêtent. « Il y a un besoin d’authenticité, de paroles réelles et profondes. La mort d’un enfant vous change complètement », souligne Françoise Sarrazin. Et c’est évidemment là que se pose la question d’une continuité de la conscience après la mort. Si bien sûr il est compréhensible que les parents endeuillés aient besoin de se persuader de l’existence de l’être perdu, ils sont toutefois nombreux à témoigner d’anecdotes troublantes. Sur les conseils d’une voisine, Christian et Sandra Gamby qui ont perdu leur fils âgé de 16 ans, ont été voir un médium. « Ca a été bluffant, témoigne Christian Gamby. Les descriptions, les phrases, les intonations, même un très fin psychologue ne pouvait pas inventer tout ce qu’Henry Vignaud nous a dit. Dans ces moments-là on s’accroche à tout ce qu’on peut, mais les années passant, avec le recul, quand je réécoute l’enregistrement, je vois qu’il n’y a rien à jeter ». Et il n’est pas rare que des parents expérimentent spontanément ce qu’on appelle des VSCD – Vécu subjectif de communication avec les défunts. « C’est un vécu d’une présence indéniable, sans aucun des critères normalement liés à l’hallucination, explique le Dr Fauré. Et ces personnes n’ont généralement pas le désir de reproduire l’expérience. Cela se suffit en soi ». Christian Gamby témoigne : « Deux ans après le décès de mon fils, nous étions ma femme et moi sur un bateau qu’il aimait beaucoup. Nous pensions donc fortement à lui. Et à un moment donné nous avons vu comme une forme gélatineuse et transparente, d’une centaine de centimètres au dessus de nous. En fait, nous avons tous les deux vu la même chose sans même en parler ensemble. C’est plus tard que nous avons mis des mots dessus. » C’est alors que petit à petit, au cœur du deuil, les valeurs personnelles sont réévaluées et des dimensions supplémentaires sont souvent incorporées. Et sans oubli aucun, la vie continue.


L’association Apprivoiser l’absence - qui propose des groupes d’entraide aux parents endeuillés - fête ses 20 ans d’existence le 6 octobre à Châtenay-Malabry. Plus d’informations

Découvrir également : La conférence d’Isabelle Constant à TedX VaugirardRoad

 Une journée particulière, Anne-Dauphine Julliand
Éditions Les Arènes (Mai 2013 ; 256 pages)


 Nos étoiles ont filé, Anne-Marie Revol
Éditions J'ai Lu (Octobre 2011 ; 343 pages)


NP le nouveau paradigme


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 1 commentaires

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés