Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


10 Raisons pour Bannir le Pain Blanc

Publié par Dav sur 24 Novembre 2013, 19:52pm

Catégories : #Santé

pain-blanc-danger-sucre-gluten

 

 

Le roi de la table

 

Chers lecteurs, je m’attaque aujourd’hui au monument de nos cuisines, le monstre sacré des tables à manger, le meilleur ami des goûters (pour les grands, comme les petits)…j’ai appelé le Pain Blanc !

Il fallait bien que je m’attarde un jour à la sacro-sainte baguette française la plus populaire des boulangeries, car oui, la baguette de pain blanc est la plus vendue en France ! Avec plus de 10 milliards de baguettes dévorées par an, les français raffolent de ce trésor national (1) ! Toutes les secondes, ce n’est pas moins de 320 baguettes qui sont englouties sans regret !

Incontournable lors des repas, le pain blanc est utilisé comme accompagnement classique, pour saucer la fin d’une assiette, ou même pour faire un petit sandwich d’appoint.

Idéal lors des sorties en mer, des ballades en montagne ou des repas improvisés, le pain blanc est l’ami n°1 des pique-niques, des snacks, et même des chaînes de restauration.

Ce pain blanc est tellement répandu dans nos maisons, qu’il est présent chez au moins 98% des ménages français. Le pain blanc, c’est une institution surpuissante.

Mais est-il  « blanc » de tout soupçon ? Malheureusement, le pain blanc est bien souvent attaqué par les nutritionnistes, et les diététiciens indépendants des industries céréalières…à juste titre.

 

 

Le loup est dans la bergerie

 

C’est le cas de le dire ! Le pain blanc est accusé de tellement de maux, qu’il est purement et simplement à bannir de nos maisons, de nos tables et de nos pauses déjeuner en tout genre !

Mais pourquoi ?

Les professionnels de la meunerie clament que le pain blanc ne fait pas grossir, et qu’il serait même autorisé pour les diabétiques (de type 2). Pourtant, le pain blanc est loin d’être un aliment recommandable, pour un bon nombre de raisons…10 pour être précis !

Sans plus attendre, voici 10 raisons pour bannir votre pain blanc favori et le remplacer par autre chose, d’autres pains ou d’autres saveurs, qui seront détaillés en fin d’article.

 

 

10 raisons pour bannir le pain blanc

 

Si vous avez une once de conscience pour votre corps et votre santé, ces raisons doivent suffire à vous donner la force de changer de comportement, à adopter de nouvelles habitudes et à dire adieu à cette baguette.

 

1. Des calories vides, vides, vides !

 

Le pain blanc traditionnel est réalisé avec des farines blanches raffinées appelées « T55 ». T55 veut dire que pour 100g de farine, il y aura 0,55 grammes de minéraux. Ce sont ces minéraux qui sont intéressants, ils représentent des micronutriments essentiels à la bonne santé de votre organisme.

En comparaison avec la farine blanche T55, les pains complets peuvent atteindre 1,5 grammes de minéraux pour 100 g de farine, des farines T150 donc.

Vous l’aurez compris, les pains blancs sont réalisés avec les farines les plus pauvres du marché, on parle alors de calories « vides ». C’est-à-dire que vous allez manger, ingurgiter un aliment, faire travailler l’ensemble de votre système digestif…pour 3 fois rien (ou presque)

 

2. Du gluten, beaucoup de gluten

 

Le pain blanc, c’est du blé. Du blé directement sélectionné par nos très chers semenciers pour des teneurs en gluten de plus en plus fortes.

Comme je l’ai énoncé dans mon article sur « 2 mois sans gluten », le gluten est impliqué dans plus de 55 maladies différentes. Les plus connues sont l’intolérance au gluten et la maladie coeliaque.

Autrement dit, manger du pain blanc, c’est ouvrir de grandes portes (lésions) dans votre maison (tube digestif) là où elles ne devraient pas être.

Je conseille vivement de lire mon article sur le gluten pour plus d’informations (où le trouve-t-on, comment l’éviter et les dangers pour la santé)

 

3. Du sucre, beaucoup de sucre

 

Si le pain blanc n’est pas rempli de nutriments, mais de quoi peut-il bien être fait ? D’amidon !

Pour faire simple, l’amidon, c’est juste des sucres simples (du glucose) assemblés en très longues chaînes ce qui forme de l’amidon. Même si le pain blanc n’a pas un goût sucré d’entrée de jeu, il est pourtant fait à 85 % de glucides (2).

Si vous voulez limiter vos apports en sucre, ne cherchez plus, arrêtez le pain blanc.

 

4. Il est addictif

 

Ce point découle du précédent. Le pain blanc est fait principalement de sucre (amidon, 85%), et comme tout produit « sucré », il crée une des addictions les plus fortes qui existe.

Il est bien difficile de résister face à un morceau de pain, le circuit de la récompense est bien rodé, mangez du pain et c’est le bonheur assuré ! Mais pas pour vos organes !

Comment s’en rendre compte ? Très simple, oubliez volontairement le pain à table, et il ne faudra pas attendre 5 minutes pour entendre les premiers râleurs qui exigerons leur, ô combien vénéré, morceau de pain blanc !

 

5. Il possède un index glycémique élevé

 

C’est quoi encore cette histoire d’index glycémique ? L’index glycémique c’est la capacité d’un aliment à faire grimper votre taux de sucre sanguin (glycémie). Autrement dit, plus un aliment aura un fort IG (Index Glycémique) plus il fera grimper votre glycémie. Une glycémie élevée entraîne une forte production d’insuline pour faire descendre rapidement cette glycémie.

Ce fonctionnement est classique, et même normal. Sauf que le pain blanc augmente dramatiquement la glycémie (IG = 95, 78 sur 100 selon certains articles), et donc la sécrétion d’insuline. Cette augmentation monstrueuse aura pour conséquence une insensibilisation des cellules de notre corps à l’insuline (à cause des pics répétés) et donc d’un potentiel diabète de type 2.

D’autre part, l’insuline sera incapable, à terme, de stocker la totalité du sucre sous forme de glycogène (réserve de sucre), et le stockera sous forme de gras.

*Nota : un aliment possède un IG moyen, et donc recommandable, lorsqu’il est en dessous de 50.

 

6. Le pain blanc fait grossir

 

Oui, un aliment avec un IG aussi élevé consommé aussi régulièrement entrainera une prise de gras, et à terme, une prise de poids.

Même si les boulangers assurent que le pain ne fait pas grossir, mais aussi certains médecins (partenaires des fabricants de pains), le pain blanc n’est absolument pas votre allié minceur (3).

 

7. Le pain blanc est bourratif

 

En voilà un argument bien léger ! Pas si sûr, le pain blanc rassasie très bien. Nous l’avons dit, il est le parfait compagnon du randonneur, car après un sandwich, nulle faim ne persiste !

Une des conséquences logiques est qu’il est « chassant ».

 

8. C’est un aliment « chassant »

 

« Chassant » ? Cela veut dire que manger du pain blanc, c’est moins manger de légumes, de fruits, de jus vitaminés, de viandes de qualité ou même de poisson.

Il ne faut pas négliger l’impact du pain blanc dans l’équilibre alimentaire de nos repas, de nos goûters et de nos pauses déjeuners à l’extérieur.

Imaginez un goûter sans tartine de pain, on peut facilement rajouter 1 ou 2 fruits, quelques poignées d’amandes ou un petit fromage. Au final, l’addition ne sera pas la même.

 

9. Du sel, beaucoup de sel !

 

Le pain c’est du sucre mais du sodium également, ou du sel ! 100g de pain blanc, c’est prendre 50 % des apports journaliers recommandés en sel.

Imaginez 3 repas, 100g par repas, le compte est vite fait…Maintenant rajoutez vos poignées de sel quotidiennes dans vos préparations, les plats déjà salés (que vous ignorez), les sauces salées, ou les biscuits salés.

Bref, l’excès de sel est dangereux pour la santé. Il est même classé dans les fléaux des sociétés modernes. Il est directement lié à l’augmentation de la pression artérielle et toutes les maladies cardiovasculaires qui y sont liées (4 – 6).

 

10. Le pain blanc n’est pas gratuit

 

Bien qu’il ne soit pas très cher (90 centimes d’€), le pain blanc n’est pas gratuit. Or, vous devez dépenser de l’argent pour au final, quoi ? Pour avoir la réponse, relisez les points précédents.

 

 

Les alternatives au pain blanc

 

Savoir que le pain blanc n’est pas recommandable est une chose, mais savoir par quoi le remplacer en est une autre.

  • L’alternative la plus simple, mais pas la moins onéreuse, est de remplacer le pain blanc par ses cousins aux farines complètes (T80 jusqu’à T150). Ces pains complets sont davantage fournis en nutriments, possèdent un IG plus bas et moins de gluten  mais sont plus chers.
  • Vous pouvez également opter pour des galettes de maïs, ou de sarrasin. Comment saucer votre plat avec ces produits ? Comment retrouver le plaisir de finir son assiette entièrement ? Il vous suffit d’émietter, et de broyer finement vos galettes pour faire une pâte, et manger le tout.
  • Vous pouvez également décider de ne plus manger de pain, et de ne pas le remplacer. C’est la situation la moins onéreuse, mais vous devrez faire attention de ne pas compenser par un snack sucré, un gâteau industriel ou autre.

Et vous, la fameuse baguette accompagne-t-elle vos moindres repas ? Etes-vous par la même occasion un habitué des sandwichs ? Est-ce que le prix des pains complets est un frein à l’achat selon vous ?

 

Merci de votre lecture, de vos partages et avis critiques sur l’article !

A bientôt et bon appétit !

 


Un article de Jérémy Anso  

 

 

Notes et références

  1. http://www.planetoscope.com/Autre/957-consommation-de-baguettes-de-pain-en-france.html
  2. http://www.lanutrition.fr/fraliment/fraliment/5592-pain-baguette.html
  3. Newby PK.  Dietary patterns and changes in body mass index and waist circumference in adults. Am J Clin Nutr. 2003, 77(6):1417-1425.
  4. Asaria, P., Chisholm, D., Mathers, C., Ezzati, M. & Beaglehole, R. Chronic disease prevention: health effects and financial costs of strategies to reduce salt intake and control tobacco use. The Lancet, 370, 2044-2053.
  5. He, F. J. & Macgregor, G. A. 2008. A comprehensive review on salt and health and current experience of worldwide salt reduction programmes. J Hum Hypertens, 23, 363-384.
  6. He, F. J. & Macgregor, G. A. 2002. Effect of modest salt reduction on blood pressure: a meta-analysis of randomized trials. Implications for public health. Journal of Human Hypertension, 16, 761-770.

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1 http://www.dur-a-avaler.com/10-raisons-pour-bannir-le-pain-blanc/#sthash.Tef7CuXq.XEZ06hNs.dpuf

 

 

Commenter cet article

Yann 25/11/2013 08:26


Après le pain, ça va être quoi ? Le fromage ???

Nous sommes sociaux !

Articles récents