Lundi 26 mars 2012 1 26 /03 /Mars /2012 20:00
Le gouvernement canadien a décidé d'augmenter les quotas de chasse des phoques (Crédits : IFAW/S. Fink)

Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) s’indigne contre le ministère Pêches et des Océans Canadien (MPO) qui a fixé le total autorisé des captures (TAC) des phoques à 400.000.

 

Une condamnation à mort pour des milliers d'animaux. C'est ainsi que le Fonds international pour la protection des animaux a qualifié la décision récemment prise par le gouvernement canadien. En effet, celui-ci a décidé de fixer à 400.000 le nombre de phoques du Groenland autorisés à être chassés, ce qui reflète selon l'IFAW "son obstination à poursuivre la chasse malgré l'absence de marché pour les produits dérivés du phoque, mais également sa réticence à préserver les ressources sous-marines et à se soumettre aux obligations internationales en matière de gestion des ressources halieutiques". Ce faisant, "le Ministre canadien des Pêches et des Océans rejette l'avis scientifique de son propre département de recherche et réduit à néant tout espoir de gestion raisonnable", déclare Sheryl Fink, Directrice du programme phoques d'IFAW.

"Les chasseurs savent bien que la faible demande ne justifie pas la mort d'un tel nombre de phoques. Ce quota constitue un véritable affront pour les scientifiques du gouvernement canadien et une insulte aux chasseurs", poursuit-elle. En effet, comme le rappelle l'IFAW, les TAC sont censés respecter les découvertes et refléter les dernières connaissances disponibles concernant l'état des populations, les changements environnementaux et les variations des taux de mortalité dans l'Arctique, au Canada et au Groenland. Or, une récente étude a montré que la population de phoques du Groenland diminuait. D’une part à cause d’une reproduction en net déclin, d’autre part en raison du mauvais état des glaces sur lesquels ces animaux évoluent.

 

Ainsi, la chasse non règlementée du Groenland aura dans l'avenir un impact majeur sur cette population. Le dernier rapport sur les phoques du Groenland publié par les scientifiques du MPO souligne pourtant que "pour respecter le plan de gestion, le nombre de captures devrait s'élever au maximum à 400.000 animaux". "Étant donné l'inquiétude exprimée par les scientifiques pour la conservation et la réalité actuelle du marché, il est difficile de comprendre comment le Ministre pourrait légitimer un taux de captures aussi élevé", ajoute Sheryl Fink. "Le Canada essuie actuellement de fortes critiques pour le non respect de ses engagements internationaux relatifs à la gestion des pêches. Et il est désormais évident que, même lorsque des plans de gestion sont mis en place, ceux-ci ne sont tout simplement pas respectés".

 

Une industrie non viable et mourante

 

"La chasse aux phoques commerciale est à l'agonie. La question est désormais de savoir si le gouvernement du Canada fera ce qu'il faut pour aider les chasseurs à se reconvertir, ou s'il continuera à alimenter de faux espoirs en établissant des quotas trop élevés et en prétendant que cette industrie a de l'avenir, alors que ce n'est clairement pas le cas", assure t-elle encore.
IFAW demande donc instamment au gouvernement fédéral de mettre fin à la chasse aux phoques commerciale et à chercher de nouvelles pistes pour les chasseurs de phoques et leurs communautés, plutôt que de continuer à gaspiller l'argent du contribuable en assistant une industrie mourante et non viable sur le plan économique.

 

Maxisciences

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Question : peut-on faire quelque chose...?

Si oui : peux-tu nous dire quoi....? A part prier et appeler de toute notre âme La Lumière, ce que beaucoup qui visitent ton site doivent déjà faire depuis un certain temps...

Si non : A quoi sert ce genre d'information....? Ne savons-nous pas maintenant, pour la plupart, dans quel genre de matrice nous évoluons....?

Mon avis : relayer ce genre d'information sans y ajouter un commentaire ne sert finalement qu'à alimenter la tristesse, la peur, la douleur... l'Ombre....

Et je m'aperçois que de plus en plus de sites qui se donnaient au départ un objectif d'élévation spirituelle deviennent, sous couvert d'information, des "fourre-tout" voyeuristes quand ils n'ont rien d'autres à fournir... et se laissent finalement entraîner dans les travers qu'ils dénoncent... j'ai la nausée...attention, TF1 n'est pas loin...

En clair, Dav... soit tu cherches l'audimat à tout prix... alors ce genre de relais d'info sert ton objectif... soit tu as un objectif un peu plus élevé... et tu choisis entre les articles qui prônent la pensée Lumière, et ceux qui enfoncent dans l'ombre....ou, au moins, tu nous livres la façon dont, Toi, tu gères ce genre d'article après lecture...

Butterfly

 

 

 

 

Commentaire n°1 posté par butterfly le 26/03/2012 à 23h28

Je peux comprendre ton indignation mais laisser passer ce genre d'info c'est devenir complice! l'important est la prise de conscience pour la plupart, des changements en cours; l'objectif l'éveil l'évolution des mentalités et des pensées et la transmutation de l'égrégore actuel en pensée universelle d'amour! la pensée collective a une puissance plus redoutable que toute autre action. Amitiés

Réponse de Dav le 27/03/2012 à 07h13

Quoi faire....mais diffuser au max en joignant  à vos amisl'adresse de lambassade et de l'IFAW, signer la pétition sur le site de l'IFAw, écrie à l'ambassade du canada, aider la fondation Brigitte Bardot, créer des pétitions sur Facebook ou twitter. Dav nous informe, c'est déjà bien, il ne peut pas nous tenir la souris !

Commentaire n°2 posté par Bulle le 27/03/2012 à 17h24

Réponse de Dav le 27/03/2012 à 19h40

Cher zouhra,

© Sea Shepherd Conservation Society
© Sea Shepherd Conservation Society

Je suis ravi de partager avec vous des nouvelles très palpitantes. Hier, le sénateur canadien Mac Harb a présenté un projet de loi historique visant à mettre un terme à  l'abattage commercial des phoques au Canada. Le projet de loi de Harb arrive dans la foulée avec la décision de la Russie d'interdire l'importation des fourrures de phoque, un progrès survenu après que Pamela Anderson ait lancé un appel international au nom de PETA. Maintenant que la Russie, qui importait jusque là 95 pour cent des peaux de phoque canadiennes, a rejoint les États-Unis, l'Union Européenne, le Mexique et d'autres en interdisant la fourrure de phoque, il n'y a pas de marché pour cette fourrure. S'il est adopté, le projet de loi de Harb ferait faire la transition des canadiens des régions de la chasse au phoque vers des programmes économiques durables.

Nous sommes enfin proches de la fin de l'abattage des phoques une fois pour toutes, mais nous avons besoin de votre aide. Prenez quelques minutes pour demander aux sénateurs canadiens de soutenir le projet de loi de Harb. Partagez cet appel à l'action urgent avec vos amis et votre famille sur Facebook et Twitter, et demandez-leur de vous rejoindre pour défendre les phoques aujourd'hui.

Share via Twitter Share on Facebook

 

Merci pour tout ce que vous faites pour aider les animaux.

Cordialement,

PETA

Commentaire n°3 posté par lasorciererouge le 04/05/2012 à 20h27

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés