Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


ABEILLES : UNE GIGANTESQUE ESCROQUERIE EST EN TRAIN DE SE METTRE EN PLACE À BRUXELLES

Publié par Dav sur 29 Mai 2013, 06:11am

Catégories : #Environnement

Abeilles : une gigantesque escroquerie est en train de se mettre en place à Bruxelles 

Madame, Monsieur,

Une gigantesque escroquerie est en train de se mettre en place à Bruxelles, aux dépens des abeilles, de la biodiversité... et de tous les citoyens qui se battent depuis des années pour faire interdire les pesticides « tueurs d'abeilles » en Europe et dans le monde !

Nous devons la stopper net, avant qu'elle n'ait des conséquences dramatiques sur nos cultures et notre alimentation à l'avenir. Je vous demande de signer de toute urgence la pétition européenne ci-jointe et de la faire circuler autour de vous autant que vous le pourrez.

 

Il n'y a pas un instant à perdre.

 

Après des années de lutte acharnée des citoyens et des apiculteurs, la Commission européenne s'est officiellement décidé à interdire 3 pesticides néonicotinoïdes extrêmement dangereux pour les abeilles.

Les associations ont crié victoire et baissé la garde. Pourtant...

Le compromis que devrait adopter Bruxelles est en réalité un plan désastreux imposé par les multinationales agrochimiques comme Bayer, Syngenta et compagnie, qui mènent depuis des mois un lobbying effréné et extrêmement agressif pour arriver à ce résultat.

 

Objectif : Contrer la volonté des citoyens européens et empêcher l'interdiction REELLE des pesticides tueurs-d'abeilles – malgré les recommandations expresses des autorités sanitaires françaises et européennes... Pour sécuriser les centaines de millions d'euros de profit annuel que ces produits rapportent aux grosses firmes qui les produisent !

Officiellement, les 3 pesticides les plus dangereux seront interdits pour une durée-test de deux ans à l'issue de laquelle les autorités sanitaires contrôleront si l'interdiction a mis un terme au massacre des abeilles, et s'il faut ou non interdire définitivement les néonicotinoides.

 

Or, cette soi-disant interdiction n'aura aucun effet sur la santé des abeilles !

 

En fait, les 3 pesticides tueurs-d'abeilles seront interdits seulement quelques mois par an... et largement utilisés tout le reste de l'année – sur près de 85% des céréales, et sur une grande partie des cultures de fruits, légumes et herbes aromatiques – empoisonnant largement les sols et l'eau absorbés ensuite par les cultures soi-disant « non-traitées ».

De nombreuses études ont montré que ces substances ultra-toxiques peuvent rester présentes dans le sol jusqu'à trois ans après le traitement, et que les cultures non-traitées replantées sur le même terrain révèlent des traces de néonicotinoïdes jusque dans leur pollen... que viennent ensuite butiner les abeilles !

 

A la fin de la période-test de deux ans, les multinationales pourront prouver que les abeilles continuent d'être décimées malgré la soi-disant interdiction de leurs produits, et qu'ils n'y sont pour rien. Ils auront réussi à blanchir leurs pesticides et à maintenir leurs profits – et pour longtemps !

 

C'est un plan diabolique, qui nous promet un désastre environnemental sans précédent.

 

Nous pouvons encore empêcher ça. MAIS IL FAUT AGIR VITE : d'ici quelques jours, la Commission européenne se prononcera sur sa version définitive du règlement européen concernant ces 3 pesticides tueurs d'abeilles.

Nous devons agir avant, pour exiger l'interdiction REELLE de ces pesticides ! Signez dès maintenant la pétition européenne pour contrer les lobbys en cliquant ici !

Si nous ne faisons rien, voici ce qui va se passer dans les 2 prochaines années :

- les pesticides néonicotinoïdes continueront à être utilisés pour les cultures d'hiver, imprégnant ainsi durablement les sols et l'eau...

- les cultures de printemps et d'été "non traitées" seront infectées par les résidus de ces pesticides, et empoisonneront les abeilles...

- la mortalité massive des abeilles ne déclinera pas, malgré la soi-disant "interdiction" des néonicotinoïdes

- Syngenta, Monsanto, Bayer et tous les laboratoires agrochimiques pourront à loisir clamer que leurs produits n'ont rien à voir avec la mortalité des abeilles, et obtenir leur réhabilitation totale sur le marché.

Et là, il ne nous restera plus que nos yeux pour pleurer...

Il faut tuer dans l'oeuf ce plan démoniaque, et exiger de la Commission européenne qu'elle interdise purement et simplement ces pesticides tueurs d'abeilles, comme elle prétend le faire d'ailleurs !

Pas de compromissions, pas de petits arrangements... Si l'on doit faire un test de 2 ans pour évaluer réellement l'impact de ces pesticides sur les pollinisateurs, alors allons-y franchement !

Les agriculteurs eux-mêmes n'auraient pas à y perdre :

d'après l'INRA, on pourrait réduire rapidement la consommation de pesticides en France de 30 à 40 % – sans aucune perte de revenus pour les agriculteurs – en revenant simplement à un système de rotation des cultures qui permettrait de combattre efficacement les parasites en réduisant durablement l'usage des traitements chimiques (6).

Ca représente tout de même, pour la France uniquement, plus de 20 000 tonnes de substances ultra-toxiques déversés chaque année en pure perte dans nos campagnes !

En fait, les seuls qui seraient ébranlés, ce seraient les chiffres d'affaires des géants de l'agrochimie... Mais la Nature n'a que faire de leurs profits !

 

Alors s'il vous plaît, aidez Pollinis à créer une véritable onde de choc à travers le pays et l'Europe toute entière, pour que notre pression sur la Commission européenne soit plus forte que celle des lobbys agrochimistes qui sacrifieraient sans vergogne votre santé, votre alimentation et l'avenir même de la Nature pour satisfaire à leurs profits immédiats.

Signez la pétition, et transmettez cet e-mail à un maximum de personnes autour de vous.

D'avance, merci !

Nicolas Laarman
Délégué général Pollinis
Conservatoire des Fermes et de la Nature

 

Pour en savoir plus, cliquer ICI

 

Un article de pollinis.org relayé par SOS-planete

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

anais 03/06/2013 19:46




Ceci est un appel à la vigilance et responsabilité qu'il nous faut mettre en place sur les réseaux sociaux!

J'ai reçu un mail invitant à signer une pétition contre la destruction des abeilles par les pesticides (pour faire court).
Après publication, et l'alerte sur l'origine de la dite pétition, un lien me fut envoyé où l'on y dénonce l'utilisation de la corde sensible de la fibre écolo qui gagne l'esprit de nos
contemporains.

Pour en avoir le coeur net, j'ai procédé alors à une recherche plus méticuleuse: résultat sans appel!



Les "pros" de la communication et du marketing viennent surfer sur la toile pour attirer à eux les bonnes grâces du public pour ces sujets sur l'environnement. Bref, des gens sans scrupules
au final qui, par leurs actions vénales, divise les possibilités d'action politique du citoyen.

Avaaz avait déjà été une première dans le genre, mais pas sur le même créneau...

Je tiens donc à faire appel à plus de vigilance de notre part, tant par le partage que par la vérification sur ce que nous voudrions partager.

Pour les faits, voici les liens qui renvoient sur l'affaire des abeilles:
1° Le site Pollinis qui avec le statut loi 1901, vent des produits pour l’apiculture et du parrainage de ruche.
- Mail reçu pour inviter à la validation par un clique:
https://www.facebook.com/jeanpaul.delacroix.98/posts/261807530630567?comment_id=1141050&offset=0&total_comments=2¬if_t=share_comment
- Le site en lui même: (ne chercher pas un lien pour la pétition, il n'y en a pas!)
http://www.pollinis.org/

2° Un blog de professionnelle qui dialogue à propos de la pétition venant de "Pollinis"
- http://www.apiculture-france.com/t3888p30-pollinis-petition

3° La confirmation de l'origine des particularités des fondateurs de "Pollinis"
- http://www.chassimages.com/forum/index.php?topic=169143.10;wap2

Si j'ai pu trouver ceci en moins d'une demi heure (le temps de tout lire surtout), je pense que partant de ça, vous pouvez aussi en trouver plus, en allant par exemple voir du coté des
institutions officielles, histoire de vérifier si Pollinis est connu de leurs service... et donc continuer cette chaîne d'information citoyenne.


Parce que nous ne pouvons plus compter sur les médias!



par Jean-Paul Delacroix


gwendal 30/05/2013 00:15


Salut Dav,


le réveil des gens est inévitable! l'article sur les psychopathes le démontre très bien

kristel 29/05/2013 18:24


Je viens de signer la pétition, mais ça rame... Est-ce normal ? En tout cas merci de nous informer des dangers encourus par les abeilles. Oui, mobilisons nous !... Pour l'avenir de l'humanité et
de la biodiversité ! 


 

Dav_ 29/05/2013 18:04


Salut.


Rien qu'en lisant "interdire les pesticides durant 2 ans" , je me suis dis que ce n'est pas suffisant pour établir si oui ou non ils sont resposables de la disparition des abeilles! Déjà
toute personne de bon sens n'a nullement besoin de tests pour le savoir, on sait tous que ces poisons sont nocifs pour tous et tout les règnes!


Puis en lisant la suite ça m'a révolté encore plus... IL va vraiment falloir qu'on prenne les choses en main et que l'on fasse dégagés ces pseudos politiciens à la solde des lobbys ( car la
corruption n'a jamais été aussi florrissante que ces derniers temps...)


Merde à la fin, on est suffisemment nombreux à savoir ce qu'il se passe, à être suffisemment éveillés et sains d'esprit pour ne plus se laisser dirigés par des psychopates qui ne penbsent
qu'à leur compte bancaire. TROP c'est TROP !!!


D'autant que le président de l'UE à Bruxelles n'est pas élu, rien que ça déjà ce n'est pas normal!


 


RÉVEIL , ET VITE ...Plus tard le réveil se fera plus sombres en seront les conséquencees et les dégats, je me demande même si l'on a pas déjà atteint le point de non retour ( de ce côtré je
fais confiance à ma planète, mais ce n'est pas un raison pour pousser le bouchon encore plus loin) !

Agelfique 29/05/2013 11:11


Continuons de scier la branche...

Éric G. Delfosse 29/05/2013 09:52


J'essaie d'arriver sur le lien chez Pollinis, mais ça rame, ça rame... Impossible pour le moment, je reviendrai plus tard...

Nous sommes sociaux !

Articles récents