Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Activité sismique liée aux cycles solaires...

Publié par Dav2012 sur 14 Mars 2011, 23:19pm

Catégories : #Changements terrestres

61792871_p.jpg

 

Le tremblement de terre le plus dévastateur de toute l’histoire du Japon aurait pu être provoqué par la position de la Lune et les processus qui ont lieu sur le Soleil, - telle est l’opinion exprimée dans une interview à «la Voix de la Russie» par le directeur adjoint de l’Institut russe de géographie Arkadi Tichkov.

«Le 11 mars un séisme de magnitude 9 a ébranlé une vaste région dans la partie centrale et au nord-est du Japon. Son épicentre se trouvait à environ 10 km de profondeur sous le fond du Pacifique et au large des côtes nord-est de l’île de Honshu. Un raz de marée haut de 10 mètres suivi d’une réplique s’est abattu sur la côte. Des centaines de gens sont morts et un préjudice énorme a été causé à plusieurs villes en perturbant le fonctionnement des systèmes de transport et de télécommunications. Ce désastre dévastateur aurait pu être provoqué par la Lune et le Soleil», - pense le directeur adjoint de l’Institut russe de géographie Arkadi Tichkov.

Selon une théorie, les cycles d’activité sismique de la Terre sont directement liés à l’activité du Soleil. Le Soleil déverse sur la Terre des flux de protons qui influent sur son activité sismique. De surcroît, la Lune se trouve actuellement assez près de la Terre, ce qui se superpose sur l’influence du Soleil et peut exercer un impact sur l’activité des océans et notamment sur l’amplitude du cycle marée haute – marée basse.

Le mouvement habituel des eaux du Pacifique s’en trouve perturbé si bien que toute cette masse d’eau dotée d’une prodigieuse inertie peut évidemment exercer son impact sur la chaîne des volcans faisant partie de la soi-disant ceinture de feu du Pacifique.

Selon le scientifique, la Lune se trouve actuellement à environ 350 000 km de la Terre et le point le plus proche de son orbite depuis une dizaine d’année.

Il va de soi que la masse de notre voisine céleste influe sur la lithosphère de la Terre.

A son tour, le Soleil se trouve au pic de son activité depuis quelques années. Récemment encore un nouveau flash a provoqué une puissante tempête magnétique ressentie par tous les habitants de la Terre.

Le lien entre ces phénomènes n’est pas toujours très explicite mais il existe et se manifeste presque toujours. Les cycles sismiques et d’activité solaire peuvent se superposer et les années 2011-2015 se distingueront par une activité volcanique et sismique très intense.

 

Les nouvelles secousses ne menacent pas que le Japon. Les territoires russes de Sakhaline, du Kamtchatka et des îles Kouriles sont également très exposés. La première vague du tsunami, fortement atténuée, il est vrai, a atteint les régions russes d’Extrême-Orient. Une vague de 2 mètres a déferlé sur les côtes sans causer aucun dommage.

Pourtant, pense Arkadi Tichkov, le niveau élevé du danger sismique s’y maintient toujours. Le ministère russe des situations d’urgence a monté une cellule de crise dans la région qui s’occupe de collecte et du traitement de données.

 

 Source: "la voix de la Russie" depuis "suivi-soleil"

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents