Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Alerte rouge dans les Pyrénées-Orientales : plusieurs milliers de personnes évacuées

Publié par Dav sur 6 Mars 2013, 18:03pm

Catégories : #Climat

 

Une alerte rouge aux crues a été déclenchée dans le département mercredi après-midi alors qu'une automobiliste est morte emportée par la rivière Agly.

 

 La voiture de l'automobiliste emportée par la crue de la rivière Réart. Une alerte rouge aux crues a été déclenchée, mercredi 6 mars, en raison d'une crue très importante de la rivière Agly au nord de Perpignan. (RAYMOND ROIG / AFP) 

La voiture de l'automobiliste emportée par la crue de la rivière Réart. Une alerte rouge aux crues a été déclenchée, mercredi 6 mars, en raison d'une crue très importante de la rivière Agly au nord de Perpignan. (RAYMOND ROIG / AFP)

Plusieurs milliers de personnes habitant à moins de 200 mètres de la rivière Agly, dans les Pyrénées-Orientales, devaient être évacuées mercredi 6 mars dans l'après-midi en raison du risque de débordement de la rivière, a indiqué la préfecture. 

 

L'opération concerne les six communes situées le plus près de l'embouchure de la rivière, à partir de Rivesaltes et jusqu'au Barcarès, a précisé le secrétaire général de la préfecture, Pierre Regnault de la Mothe. Ces habitants vont être dirigés vers des centres d'hébergement des communes concernées. La décision a été prise car l'Agly a "dépassé la cote d'alerte", à plus de 7 mètres au niveau de Rivesaltes, a expliqué le secrétaire général. 

"On ne peut pas exclure des débordements, c'est un événement d'ampleur", a-t-il souligné, alors que le département des Pyrénées-Orientales a été placé en alerte rouge aux crues par Météo France. "J'ai demandé aux six maires de Rivesaltes, Claira, Pia, Saint-Laurent de la Salanque, Toreilles et Le Barcarès d'assurer l'évacuation des personnes dans une bande de 200 mètres de chaque côté de la rivière et d'activer le plan de sauvegarde de rigueur dans ces communes ayant des zones inondables", a ajouté M. Regnault de la Mothe. 

Par précaution, tous les centres d'hébergement prévus par ces plans vont être ouverts aux habitants évacués. Les autorités s'attendaient à un pic de crue vers la fin d'après-midi mercredi, suivi d'une lente amélioration.

 

 

Alerte rouge aux crues

 

Météo France a placé le département des Pyrénées-Orientales en alerte rouge aux crues, jusqu'au jeudi 7 mars à 6 heures du matin, en raison d'une crue très importante de la rivière Agly au nord de Perpignan. Selon Vigicrues, l'Agly, qui passe à Tautavel et à Rivesaltes, connaît un "risque de crue majeure", comparable à celle très importante de novembre 1999, et des phénomènes de rupture ou de débordement de digues peuvent se produire.

L'alerte rouge n'est déclenchée que très rarement par Météo France depuis l'adoption de l'actuel système d'alerte météorologique en 2001. La dernière avait été déclenchée à la mi-janvier dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées en raison de risques cumulés d'avalanches, de vents forts et de crues.

Dans le département de l'Aude, l'Orbieu, affluent de l'Aude, et la basse vallée de l'Aude sont en vigilance orange, ce qui fait craindre des "débordements importants". En outre, les deux départements restent en vigilance orange face aux risques de submersion par la mer Méditerranée, grossie par les vents violents des deux derniers jours.

 

 

Emportée par les flots 

 

Le corps d'une automobiliste emportée mercredi matin par la crue d'un petit cours d'eau près de Perpignan a été retrouvé vers 11 heures par les pompiers et les gendarmes, quatre heures après sa disparition, a-t-on appris auprès des secours. Cette femme d'une quarantaine d'années avait été entraînée par les flots alors qu'elle tentait de passer en voiture un gué submergé à Pollestres. Son corps a été retrouvé sur la commune voisine de Villeneuve-de-la-Raho, à deux kilomètres.

Cette femme, au volant d'un Peugeot de taille moyenne, avait forcé le passage à gué du Réart, bien que celui-ci ait été interdit à la circulation dès mardi soir. Des barrières signalaient l'interdiction ainsi que des "signaux flash" lumineux, a-t-on appris auprès des secours.

Sa voiture a été emportée par le cours d'eau vers 7h15. Selon des témoignages rapportés aux secours, la voiture s'est immobilisée un peu plus loin et l'automobiliste s'est extraite du véhicule, mais elle a été emportée par les flots.

 

Le nouvel Obs

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents