Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Message de Lise...

Publié par Dav sur 6 Juillet 2011, 09:58am

Catégories : #Partage

715 2 

 

Saviez-vous...

…qu’il est déconseillé de demander de l’aide à nos proches décédés ?

J’entends très souvent des gens qui me disent combien ils sont portés à demander de l’aide à des membres de leur famille ou des amis décédés. Encore la semaine passée, une dame me parlait de son amie décédée à qui elle parle tous les jours et demande de l’aide très souvent. Quand je lui ai demandé depuis combien de temps son amie est partie et qu’elle m’a répondu quinze ans, je n’ai pu m’empêcher d'avoir un mouvement de surprise.

Il est important d’accepter le fait que lorsqu’une âme quitte cette terre, c’est qu’elle a fini ce qu’elle avait à faire avec ce corps et dans cet environnement. Elle retourne dans le monde de l’âme pour rejoindre sa famille d’âmes et retrouver son guide spirituel qui l’aide à faire le bilan de ce qu’elle a appris dans cette vie passée. Ensuite, elle est aidée à reconnaître ce qui lui reste encore à accomplir et à apprendre, afin d’atteindre la paix intérieure, l’harmonie complète. Lorsque cette âme sera prête à revenir, elle se choisira un autre corps et un autre environnement pour continuer le travail dont elle a besoin.

Les périodes entre chaque vie peuvent être comparées aux vacances scolaires dont les enfants ont besoin. Chaque vie est un retour à l’école de la vie terrestre. Si un étudiant n’a pas fait ou appris ce qu’il devait durant une année scolaire, il doit recommencer avant de pouvoir continuer son parcours. Nous vivons la même chose au niveau des besoins de notre âme.

Chaque âme veut atteindre la fusion avec son esprit, c’est-à-dire atteindre l’amour inconditionnel d’elle-même. Nous partageons tous cette même raison d’être. Une âme doit donc revenir sous différents aspects afin de vivre des expériences pour pouvoir s’accepter. Voilà pourquoi nous revenons dans un environnement où il y a des gens qui nous dérangent pour attirer notre attention sur ce que nous n’acceptons pas de nous-mêmes.

Quand nous retournons dans le monde de l’âme, c’est pour apprendre ce dont notre âme a besoin pour atteindre son but. Hélas, nous ne pouvons expérimenter dans le monde de l’âme ce que nous y apprenons. Nous pouvons seulement le faire sur la terre. Ce qui nous empêche d’apprendre rapidement et qui nous oblige à revenir maintes fois sur la terre, c’est LE POUVOIR QUE NOUS AVONS DONNÉ À NOTRE EGO. Le plus grand travail que nous avons tous à accomplir est de devenir conscients du pouvoir de notre ego et ensuite d’apprendre à être dans notre cœur plutôt que dans notre tête.

Si vous parlez à vos proches décédés ou leur faites des demandes, vous les empêchez de poursuivre leur travail dans le monde de l'âme. C’est exactement comme si vous passiez votre temps à aller parler ou à aller demander de l’aide à une collègue de travail. Vous la dérangeriez et la retarderiez dans son travail.

Ce qui est étrange c’est que bien des gens demandent de l’aide à des personnes décédées qui n’auraient pas su comment les aider de leur vivant. Par exemple, comment une personne qui n’arrivait pas à gérer sa propre vie et qui avait toujours des problèmes de santé, d’argent, de pauvre estime d’elle-même, pourrait-elle aider ses proches alors qu'elle n’avait pas encore appris à le faire pour elle-même ? De son côté, l’âme dans l’au-delà qui de son vivant se croyait responsable du bonheur des autres, va se sentir très coupable de ne pas pouvoir aider lorsqu'un proche lui demande de l’aide.

De plus, si vous croyez que c’est l'aide extérieure qui vous permet de résoudre un problème, vous perdez contact avec votre propre puissance intérieure et vous donnez trop de pouvoir aux autres.

Nous avons tous un ange gardien (guide spirituel) qui nous est assigné à notre naissance et ce guide se fait souvent aider par d’autres guides pour certaines spécialités. Donc, quand vous croyez vraiment ne pas pouvoir y arriver tout seul ou qu’il n’y a personne dans votre entourage qui puisse vous aider, vous pouvez demander d’être guidé de l’au-delà. Un vrai guide ne donnera jamais une réponse définitive. Il vous aidera à trouver vos propres réponses – comme tout guide devrait faire ici-bas.

La plus grande faveur et le plus bel acte d’amour que vous puissiez offrir à un proche qui décède, c’est de le voir baigner dans sa lumière pour l’aider à retrouver son guide le plus vite possible. Cela l’aidera à réaliser qu’il a terminé ce qu'il avait à faire dans sa vie passée – plutôt que de le retenir ici avec vos demandes – et ça l’encouragera à être bien dans le monde de l’âme. En réalité, quand nous quittons cette terre, nous retournons dans notre vraie DEMEURE. La terre est comparable à une école et le monde de l’âme à notre maison familiale.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Infolettre reçu le 6 juillet 2011

Dav "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

lasorciererouge 19/04/2012 20:36


http://www.inexplique-endebat.com/article-lisa-williams-medium-103706114.html


 


......un don à ce niveau est extraordinaire mais peut être lourd à porter !!


J'aimerai l'avoir ne serait ce que quelques temps pour revoir mon AMOUR et tous les ami(e)s qui sont partis. 

Joelle 07/07/2011 20:53



Bonjour!


Moi aussi , j'ai souvent entendu ça, et je ne suis pas sure non plus que ce soit exact. Mais je n'en ferai pas non plus une généralité et encore moins une vérité! En tant que médium, la première
chose dont je me préoccupe, c'est de m'assurer que les âmes en question, sont bien passées de l'autre coté et bien reliée à la lumière! Si ce n'est pas le cas, il faut absolument les aider à
passer. Ensuite, je crois que ce sont elles qui décident si elles veulent nous aider ou pas, répondre ou pas. Elles gardent leur libre-arbitre! Quand quelqu'un dit qu'il fait appel à telle ou
telle personne de son entourage (décédé), depuis des tas d'années, comme l'exemple que vous citez, il se peut que cette âme qui lui répond (si elle lui répond!), aie choisi de l'aider, et je ne
pense pas que ça l'empêche de faire son propre chemin de l'autre coté malgré tout, la notion de temps et de capacité pour les âmes étant trés différente de la notre! Il se peut aussi, qu'elle se
soit fixée encore cette mission dans l'au delà, peut-être parce que justement , elle n'avait pas pu la terminer de son vivant, et qu'elle n'avait pas les capacités à le faire à ce moment là,
alors qu'en effet, en étant dans l'au delà, elle a d'autres capacités! Il se peut aussi que la personne vivante "croit" que c'est sa grand-mère qui lui parle, alors qu'il s'agit peut-être d'un
autre être de lumière, dumoins je l'espère!


Pour moi le problème, en fonction de ce que j'ai rencontré dans mon expérience, n'est pas le fait que les personnes fassent appel à l'aide de leur défunt. Le problème vient plutôt, qu'il faudrait
vraiment qu'ils soient sur que l'entité qui se manifeste soit vraiment dans la lumière (et pas ailleurs!!!!), or beaucoup de personnes ne prennent pas de "précaution", ce qui peut attirer
n'importe quoi! Le deuxième problème, en effet, relève davantage de la psychologie. Pourquoi, en effet, ces personnes ont-elles tant besoin de cette aide? Ont-elles vraiment fait leur deuil? Sont
elles fragiles? Se sentent-elles tellement seules dans ce monde qu'elles ont besoin de se raccrocher à autre chose...etc, etc!


Personnellement, j'ai vécu plusieurs cas de communication avec des défunts, qui décidaient eux-même de venir, si ils l'avaient décidé eux-même, ou qui avaient décidé de continuer à aider un
vivant , et quand ils estimaient qu'ils n'avaient plus rien à faire là, venaient dire adieu, prévenir qu'ils s'en allaient pour continuer leur chemin, peut-être sur un plan vibratoire plus élevé?
Parallèlement, à ça, leur présence pendant un certain temps auprés de ce vivant l'avait aidé, soit à faire vraiment son deuil, soit à réaliser son propre chemin sur terre également.


Alors??????


Quand une personne me demande si elle peut appeler un de ses parents décédés (ou amis), je lui dit que oui, mais que ce n'est pas forcément lui qui pourra l'aider, qu'il devra faire
peut-être appel à quelqu'un de plus efficace, qu'il ne servira peut-être que d'intermédiaire. Et quand les gens me demandent qui ils doivent appeler, je dis simplement: "vos anges et vos guides",
même si vous ne connaissez pas leur nom! Mais j'insiste sur le fait qu'ils ne doivent faire appel qu'à des êtres de lumière, et qu'ils pronnoncent bien le mot lumière dans leur appel!


Par contre, mes guides me disent souvent que justement les vivants ne font pas suffisemment appel à eux, et que ce faisant, les humains démontrent qu'ils ne croient pas suffisament! Appeler un
être cher c'est une chose, appeler son guide ou son ange en est une autre semble-t-il!


Bonne soirée  



Paloma 06/07/2011 19:22



Bonsoir Valérie, bonsoir Dav !


 


Oui, chaque cas est particulier, en ce qui me concerne j'ai la certitude que le compagnon de me vie a changé de dimension afin de me permettre de....faire mon propre chemin mais que nous
continuons a cheminer ...cote a cote...oeuvrant a un but commun !


 


Amourtié



valérie 06/07/2011 12:08



Peut être était-ce ainsi "avant" ? mais j'ai des doute...de toute façon, aujourd'hui est une nouvelle donne.


Je ressens les choses ainsi : mon père était un humain en souffrance et aujourd'hui, celui dont je perçois les vibrations n'est plus vraiment mon père. L'être divin a créé mon père et toutes
ses incarnations, et aujourd'hui il n'y a plus que l'être divin qui communique avec moi. Je pense que nous nous connaissions déjà "derière le voile". C'est un ami qui m'apporte son aide et il
sait parfaitement qui il est et ce qu'il est. Il ne se réincarnera pas, son expérience ici étant terminée.


Je pense que cerains humains se "perdaient" après leur mort et qu'il n'était pas bon de s'accrocher à ses âmes perdues. Mieux valait essayer de les libérer pour qu'il trouve leur route. Mais ces
énergies qui viennent à nous, cette fin de cycle change tout : alors parler aux défunts ne leur porte plus préjudice puisqu'on ne s'adresse plus à la personnalité humaine du disparu mais à
l'entité qui l'a créé...je ne sais pas si je suis bien claire....il s'agit de ma réalité...mais la réalité et la vérité dépend de chacun de nous, alors peut être que d'autres vivent les choses
differement.



Dav 06/07/2011 13:33



Selon moi, chacun doit faire selon son ressenti, on ne peut pas généraliser, il existe toujours des cas particuliers.....Je me souviens trés bien quand ma grand mère est partie, elle est restée
près de moi plus d'une année.....



Nous sommes sociaux !

Articles récents