Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Australie : découverte du fossile d’un marsupial géant

Publié par Dav sur 18 Septembre 2012, 19:19pm

Catégories : #Mystères

Comparaison de l'os d'un précurseur de diprotodon (en haut) et de l'os du spécimen géant découvert (Crédits : Adam Yates)

Selon le site du DailyMail, des paléontologues australiens ont mis au jour, dans le nord de leur pays, le fossile d’un diprotodon – le plus grand de tous les marsupiaux connus. Les scientifiques espèrent que celui-ci pourrait aider à prouver le rôle de l’Homme dans la disparition de la mégafaune de l’île.

C’est sur une exploitation agricole du Territoire du Nord, en Australie, que des paléontologues ont fait l'intéressante découverte. En effet, ils y ont mis au jour le fossile d’un diprotodon – un marsupial géant ressemblant à l’actuel wombat – qui devait de son vivant, d'après les estimations peser environ 3 tonnes. Mais ce ne sont en vérité pas vraiment eux qui ont fait la trouvaille puisque c'est un employé de l’élevage de bétail qui a déniché les restes de l’animal et qui a décidé de prévenir les chercheurs du Museum of Central Australia.

En apprenant que les fameux restes étaient de la taille d'un éléphant, ces derniers ne se sont alors pas fait prier et se sont empressés de se rendre sur place où ils n'ont pu que constater la découverte. Avec le matériel nécessaire, ils ont alors réussi à dégager le squelette, qu’ils ont surnommé "Shirley". D'après les descriptions faites, ce dernier comprend les côtes, les hanches, la colonne vertébrale et les pattes arrière. Des os effectivement tous de taille impressionnante. L'ensemble a été transféré à la section ‘sciences de la Terre’ du Museum and Art Gallery of the Northern Territory.

Le conservateur de l'établissement, Adam Yates, a ainsi déclaré à son sujet : "nous croisons les doigts en espérant que ce site pourra être celui qui montrera définitivement l’interaction de l’Homme avec la mégafaune, mais je ne peux pas dire encore [si c’est le cas]". En effet, le diprotodon s'est éteint il y a 50 à 25.000 ans. Or, certaines théories lient la disparition de la faune géante d’Australie comme cet animal, à l’arrivée de l’Homme sur l’île datée à peu près à la même époque.

"Il pourrait y avoir des choses telles que des marques de découpe ou des marques de dents [sur le fossile], mais nous ne le savons pas encore. (…) C'est très excitant parce qu’aucun diprotodon n'avait été trouvé dans le Territoire du Nord auparavant", conclut Adam Yates cité par le Daily Mail. Les spécialistes entendent donc bien poursuivre les recherches sur le site et trouver le fossile qui aidera à clore le mystère.

 

MAXISCIENCES

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents