Dimanche 18 mars 2012 7 18 /03 /Mars /2012 18:24

 

La fin du monde n’aura pas lieu ! Ou du moins elle ne sera pas due à la disparition des abeilles : des chercheurs développent en ce moment même une abeille robotisée pour sauver notre planète !

 

 

Vous n’êtes pas sans savoir que la disparition des abeilles ne cesse de préoccuper les écologistes et les scientifiques du monde entier ces dernières années. Nous ne pourrions nous passer de cet insecte, responsable de la pollinisation de 80% des plantes de sur notre planète. Tandis que les menaces se multiplient pour ce petit insecte primordial à notre survie, des chercheurs de l’Université d’Harvard aux Etats-Unis tentent actuellement de mettre au point une abeille robotisée.

 

Ce petit drone, pas plus grand qu’une pièce de monnaie, pourrait prendre la relève des véritables abeilles en cas de disparition. Elles seront capables de se comporter de façon autonome et de se déplacer en groupe comme les colonies d’abeilles. C’est le Harvard’s Microrobotics Lab qui a réalisé cet insecte robot à partir de fibre de carbone, de cuivre, et d’un fin plastique. L’objectif de Mobee, tel qu’il a été baptisé : polliniser nos champs tout en les surveillant. Un budget de 2 millions de dollars par ans sur 5 ans a été débloqué à cet effet ! Et son utilité pourra s’étendre au secteur militaire afin de surveiller et retrouver de personnes égarées. On a hâte de voir ces abeilles dignes d’un film de science-fiction en pleine action !

 

 

Et vous, quelle tête ferez-vous en voyant cet insecte high-tech butiner vos rosiers ?

 

 Myriam Richaud

 Gizmodo

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 20 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

sans sombrer dans la parano,ce serait un bon moyen de fliquer tt le monde aussi...big brother 's watching you!

Commentaire n°1 posté par capt'n peyote le 19/03/2012 à 07h29

http://messagesdelanature.ek.la/conscience-animale-p121444#!/news-animales-p223803

...peuvent allez se r'habiller avec leur technologie. 

Ou est la grace, la beauté, la diversité...la vie ??

J'en veux pas de leur univers froid, vide de tout....et puis merde ! 

Commentaire n°2 posté par lasorciererouge le 04/04/2012 à 21h32

http://echelledejacob.blogspot.fr/2012/04/nous-sommes-vos-amis-darpa.html?showComment=1334693481726

...et bientôt nous serons surveillés par des cyborgs, c'est de quel côté la sortie ??

Commentaire n°3 posté par lasorciererouge le 17/04/2012 à 22h15

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2141694/What-possibly-wrong-U-S-Army-wants-war-robots-power-make-decisions.html?ITO=1490

Terminator et i.robot.....leur bût ?! la domination TOTALE du NOM !

Au secours, arrêtez la terre..je veux descendre !!

Commentaire n°5 posté par lasorciererouge le 11/05/2012 à 22h33

La police de Miami s'équipe d'un drone volant pour voir à l'intérieur des maisons

 

FlyingBigBrotherDronetoseeinsidehouses

Surveillance: la police de Miami a dépensé 50.000 $ sur ce drone télécommandé qui peut voir l'intérieur des maisons des gens s’il vole assez bas


LA POLICE SERA EN MESURE DE CONTROLER CETTE CAMERA DE SURVEILLANCE VOLANTE PENDANT QUE DES IMAGES EN TEMPS REEL SERONT TRANSMISES A UN AGENT SUR LE TERRAIN.

DES DISPOSITIFS SIMILAIRES SONT ACTUELLEMENT UTILISES PAR LES MILITAIRES afin de vérifier les zones dangereuses, telles que les bâtiments vides ou les zones où l’on suspecte qu’il y a des mines terrestres, avant d’y entrer.

Mais avec la POSSIBILITE QUE CET APPAREIL SOIT UTILISE SUR DES CIVILS, ça a soulevé des PREOCCUPATIONS CONCERNANT LA VIE PRIVEE.

« Que se passe-t-il quand ils survolent les cours et qu’ils voient quelque chose sans mandat d’arrêt et contre laquelle ils veulent agir », a déclaré à CBS Miami Howard Simon, directeur exécutif de l'American Civil Liberties Union.

La police de Miami a utilisé une SUBVENTION DE $ 50,000 POUR ACHETER UNE DE CES MACHINES qui atteint une taille d’environ 40cm de haut et se tient sur quatre pieds minces.

Les appareils sont capables de voler directement vers le haut et de manœuvrer dans différentes directions. Ils peuvent également planer comme un hélicoptère.

LA POLICE A RECONNU QUE LE MAV POSSEDE LA CAPACITE, SI ON LE FAIT VOLER SUFFISAMMENT BAS, DE REGARDER DANS LA MAISON DES GENS, mais elle prétend que ce n'est pas son but.

Le sergent Andrew Cohen, de Miami-Dade, a déclaré que LE DRONE SERA UTILISE AFIN DE RECUEILLIR DE L'INFORMATION EN TEMPS REEL dans des situations qui pourraient être trop dangereuses pour les officiers.

CELA INCLUT DES EMEUTES OU DES FACE-A-FACE AVEC DES CRIMINELS DANGEREUX. IL POURRAIT MEME ETRE UTILISE POUR POURSUIVRE DES CRIMINELS QUI TENTENT DE FUIR A LA POLICE.

« Si une SRT (Special Response Team ou équipe de réponse spéciale) doit entrer dans une zone et qu'ils ne savent pas ce qui s’y trouve, nous ne savons pas ce qui se trouve dans l'arrière-cour », a déclaré Cohen.

« Ils veulent savoir s’il y a des chiens dans l’arrière-cour, s’il y a un hangar, des choses qui pourraient constituer une menace pour nous.

Si cette chose est déployée, elle va seulement être utilisée dans des situations où nous avons déjà une scène policière qui se déroule.

Ils vont savoir que nous sommes là parce que nous aurons des équipes tactiques, les équipes SRT, nous allons avoir un périmètre, ce sera sécurisé ».

La police a introduit une demande de la Federal Aviation Authority (autorité fédérale de l’aviation) afin d’utiliser cette machine, mais le processus d'approbation peut prendre jusqu'à six mois.

Commentaire n°6 posté par lasorciererouge le 30/05/2012 à 22h28

Insectes-espions, nouvelle arme des Américains !

 

arton12493-0d520.jpg

 

La course aux armements entre les différents pays a fait que ces derniers, et, notamment, les Etats-Unis, en consacrant des budgets colossaux, cherchent à exécuter des projets ambitieux, voire, bizaroides.

Selon Russia Today, le Pentagone envisage fabriquer et utiliser des insectes-espions.

Un moustique ou un petit insecte n’est plus seulement une petite bête qui vous colle à l’ oreille et vous embête. Ils peuvent se rapprocher de vous, désormais, et agir, exactement, comme agit un drone. Les chercheurs tentent de concevoir des drones d’espionnage indétectables et cherche à simuler et imiter la nature.

Le laboratoire de l’Université de Pennsylvanie qui fait des recherches en robotique a, récemment, exposé 20 robots insectes, qui sont en mesures de s’envoler et de changer, rapidement, leur direction.

Ils sont, également, capables de poursuivre, ensemble et en groupe, leur chemin, et être téléguidés, tout en franchissant des obstacles.

 

Source: Egalité et reconcialiation

 

Le problème avec ce genre de technologie miniature, c'est évidemment qu'elle peut être utilisée à l'insu des citoyens, elle permet le flicage en toute discrétion, pour faire clair, elle atteint encore un peu plus notre vie privée.

Dans le monde de Demain, même votre salle-de-bain ne vous appartiendra plus !

Commentaire n°7 posté par lasorciererouge le 23/06/2012 à 20h16

Les drones peuvent prendre leur envol (dans le ciel français !!!)

 

Le drone Scan-Copter intéresse l'armée, la sécurité civile, et les industriels

Le drone Scan-Copter intéresse l'armée, la sécurité civile, et les industriels DR/FLY-N-SENSE

AERONAUTIQUE - Deux nouveaux arrêtés publiés au Journal Officiel autorisent les drones à voler dans l'espace aérien civil français. Une révolution qui ouvre un marché gigantesque aux industriels...

De la fiction à la réalité. Les drones vont bientôt pouvoir occuper l’espace aérien civil, après l’autorisation accordée le mois dernier par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) de faire voler les appareils sans pilote en dehors de zones très restrictives. Une décision attendue de longue date par les sociétés spécialisées dans la conception de drones, qui voient là un gigantesque marché s’ouvrir.

C’est le cas de Fly-n-Sens, entreprise basée à Mérignac près de Bordeaux. Elle a annoncé lundi être «la première société en France à avoir obtenu l’autorisation d’effectuer des opérations aériennes» avec un drone.

Sa gamme de «scan-copter», des appareils à voilure tournante multi-rotors, qui ne font pas plus de quatre kilos, intéresse déjà les sapeurs-pompiers des Landes pour la surveillance des feux de forêts. «Nous avons un programme en cours avec eux intitulé SDAFF, Système de drone tactique pour la lutte contre les feux de forêts», explique le président de Fly-n-Sense, Christophe Mazel.

L’appareil leur permettra de cartographier un front de flammes, et restituer en temps réel au PC sécurité les informations, pour mettre en place le dispositif de sécurité le plus adéquat.» Avec la nouvelle législation ce programme passera du stade expérimental à grande échelle.

Les acteurs environnementaux pourraient également s’en servir pour «la surveillance de zones polluées, l’évolution de la végétation, la cartographie de plans d’eau…»

Le marché des industriels devrait faire décoller les ventes

Le marché de la défense et de la sécurité civile «devrait être le plus réactif» suite à cette nouvelle législation, pense Christophe Mazel. Mais il mise davantage sur le «marché des industriels» pour faire décoller ses ventes. «Ce type d’appareils peut les intéresser pour la surveillance de sites de grandes tailles, pour effectuer de la maintenance. La SNCF ou EDF peuvent aussi s’en servir pour l’inspection de leurs réseaux.»

Selon le type de capteur utilisé (optique, thermique, acoustique…) et la taille de l’appareil, son prix varie «de 15.000€ à 40.000€.» Entièrement électrique, il peut effectuer jusqu’à 5 km, et voler jusqu’à 2.000 mètres d’altitude.

Des conditions restrictives pour la sécurité des personnes au sol

Des capacités qui vont bien au-delà de ce qu’autorise la législation, qui limitera dans la plupart des cas les vols à 150 mètres d’altitude et un kilomètre de distance, sauf dérogations. Si cette législation est désormais «l’une des plus abouties au monde», assure Christophe Mazel, elle n’en reste pas moins restrictive.

«Il faut que l’on s’assure que le vol de ce nouveau type d’appareil, ne met pas en danger des personnes au sol, et respecte l’intimité et la vie privée» justifie la DGAC. C’est pourquoi «un cadre d’exigences pour les cas simples est mis en place». «Pour les autres drones, des analyses et des traitements au cas par cas sont prévus pour assurer le développement progressif et maîtrisé de ce nouveau concept.» Par exemple, un document de navigabilité est requis pour les appareils de plus de 25kg.

Dans tous les cas de figure, le possesseur de l’appareil doit certifier d’un manuel d’activité particulière (MAP) et d’une formation spécifique. «Nous avons fait sortir le drone du domaine de l’aéromodélisme pour le faire entrer dans l’espace aérien», souligne la DGAC.

Mickaël Bosredon
Commentaire n°8 posté par lasorciererouge le 29/06/2012 à 20h24

Drône sphérique

Reblogged from Japon Passion de sylv1:

  • Cliquer pour accéder à l'original
  • Cliquer pour accéder à l'original

 

Source image:http://www.brisbanetimes.com.au/technology/

Nos “amis japonais” inventent cet objet volant radiocommandé.

Une vidéo que j’ai trouvé sur youtube:

Spherical Flying Machine Developed by Japan Ministry Of Defense #DigInfo

Commentaire n°10 posté par lasorciererouge le 08/08/2012 à 14h57

Affetto : le bébé androïde

 

 

affeto-a-ete-elabore-pour-comprendre-les-interactions-et-le.jpgLe Japon vient de dévoiler son tout dernier robot humanoïde. Celui-ci ressemble à s’y méprendre à un bébé humain.

Le laboratoire Asada de l'Université d'Osaka, au Japon, vient de mettre au point un robot humanoïde que "l’on pourrait presque le prendre pour un vrai bébé, rapporte lefigaro.fr. Selon le site spécialisé Plasticpal, "il s'agit du robot d'enfant le plus réaliste jamais créé".

Baptisé Affetto (pour "l'affect" ou "l'affection" en italien), cet androïde est capable de reproduire la plupart des expressions d’un enfant de 2 ans. 20 mécanismes pneumatiques sont nécessaires pour mouvoir ce robot composé d’une tête, bien sûr, mais aussi d’un tronc, d’une colonne vertébrale et de bras.

Les scientifiques souhaite utiliser Affetto "pour étudier les interactions et l'attachement qui se créent entre un enfant et les adultes qui s'en occupent".

C’est la raison pour laquelle "l'objectif des chercheurs était de parvenir à créer un robot suffisamment 'vivant' ".

 

 

Source: Maxisciences

 

...la terre est elle devenue un asile ( de fous.) à ciel ouvert ???

Commentaire n°11 posté par lasorciererouge le 26/08/2012 à 12h41

Suisse - Vols test de drones dans le Jura

Air Infos

Des vols d'évaluation auront lieu en septembre et octobre sur l'aérodrome militaire d'Emmen en vue de l'acquisition du nouveau système de drones d'exploration ( ADS 15 ). Sur les onze systèmes de neuf entreprises qui entraient initialement en question, ceux des sociétés Israel Aerospace Industries LTD et Elbit Systems restent encore en lice.

Les tests seront effectués en septembre ( 3.9 - 21.9 ) et octobre ( 1.10 - 19.10 ) par une équipe de projet composée de spécialistes des Forces aériennes suisses et d'armasuisse. Les vols de tests se dérouleront en Suisse centrale et au Jura.



Ces vols font partie de l'ensemble de l'évaluation des deux systèmes de drones entrant en question pour l'acquisition, à savoir le Hermes 900 ( Elbit ) et le Heron 1 ( IAI ). Le choix du type est prévu dans le courant du premier semestre de 2014, et l'acquisition avec le programme d'armement de 2015. Actuellement, les Forces aériennes suisses utilisent le drone d'exploration 95 ( ADS 95 ), qui atteindra le terme de sa durée d'utilisation ces années prochaines.

hermes_900_2
Hermes 900


Dans le cadre des vols d'évaluation, les médias auront la possibilité de se faire une image des deux systèmes de drones évalués, le 20 septembre pour l'appareil de IAI et le 16 octobre pour celui de Elbit, à l'occasion de journées d'accueil de la presse.

Une accréditation est nécessaire pour pouvoir participer aux journées de la presse du 20 septembre ( IAI ) et du 16 octobre ( Elbit ) sur l'aérodrome militaire d'Emmen. Le délai d'inscription des représentants des médias échoit deux jours avant la manifestation.

Le transfert par bus à l'aérodrome militaire d'Emmen sera proposé aux représentants de la presse accrédités pour ces journées, au départ de Berne et de Lucerne. Le nombre de places de parc sur le site de l'aérodrome est limité.

Source:

http://www.lw.admin.ch/internet/luftwaffe/fr/home/aktuell/news/news_single.45744.nsb.html

Commentaire n°12 posté par lasorciererouge le 22/09/2012 à 17h07

Un drone de surveillance à Montréal hier dans le Centre-Ville



Source trouver:
Conscience-du-peuple
Commentaire n°13 posté par lasorciererouge le 23/10/2012 à 20h59

Le robot ninja qui vous fera oublier l’idée de vous planquer dans le grenier (Vidéo)


Pet-Proto

Il semblerait que le Terminator se rapproche de plus en plus de la vie réelle, mais pour la discrétion du ninja il faudra encore patienter, un peu…

Il le nomme Pet-Proto (prédécesseur de l’Atlas), mais c’est certainement une nouvelle version du robot bipède PETMAN. Il a été confronté à un chalenge robotique pour tester ses capacités à manœuvrer autour d’obstacles et a prendre ses propres décisions.

Selon la DARPA :

Le Défi Robotique DARPA évaluera ses capacités dans une série de tâches qui simuleront les conditions d’un environnement dangereux, dégradé, fabriqué par l’homme.

Bien sûr, ce n’est pas un concurrent de l’homme, mais un robot humanoïde développé par la société privée américaine Boston Dynamics pour la DARPA (agence pour les projets de recherche avancée de défense américaine) qui se charge d’investir beaucoup d’argent dans des projets ambitieux et futuristes destinés au secteur militaire.

 

Note pour plus tard : penser à ne pas se cacher dans le grenier.

Vous avez peur ? Imaginez le alors promener Cheetah (qui peut courir à 45km/h) ou monter la mule AlphaDog, tout deux également développés par Boston Dynamics pour la DARPA…

La capacité de cette société à développer des nouveaux robots est remarquable, bien qu’ils soient pour la plupart à usage militaire. Vous remarquerez les cercles lumineux rouges disposés à l’extérieur de l’appareil, cela pourrait être des caméras haute vitesse mises en place pour fournir un temps de rétroaction pour la position du robot.

Commentaire n°14 posté par lasorciererouge le 30/10/2012 à 20h06
Commentaire n°15 posté par lasorciererouge le 03/11/2012 à 17h58

Pourquoi le BigDog a appris à lancer des parpaings ? (Vidéo)


BigDog-parping

Le Guru vous a déjà présenté le BigDog, le robot quadrupède développé par la sociétéBoston Dynamics pour la DARPA (soit pour l’armée des États-Unis). Il a déjà un remplaçant plus costaud, le LS3 , mais cela ne veut pas dire qu’il est totalement obsolète.

Cette semaine, l’entreprise a dévoilé une version du quadrupède équipé d’un bras où une tête (ou une queue) devrait se tenir. Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, il est assez puissant pour soulever et jeter un lourd bloc de ciment.

Toujours dans la recherche d’équilibre, la clé de ce travail, financé par l’US Army Research Laboratory, est que le BigDog utilise les forces dynamiques de son corps pour l’aider à jeter le bloc de ciment. Il commence par faire quelques pas sur le côté avant d’accélérer rapidement alors qu’il balance son bras, décollant du sol temporairement dans l’action. Cette approche est similaire à la façon dont un athlète, un lanceur de disque par exemple, s’enroule avant de le lancer et améliore ainsi grandement le pouvoir de pénétration du robot. 
 

Il a aussi un collègue bipède, PETMAN, également développé par la société Boston Dynamics, qui ne vous balancera pas des parpaings mais vous pourchassera même dans le grenier.

 

Commentaire n°16 posté par lasorciererouge le 03/03/2013 à 10h56

http://jack35.wordpress.com/2013/04/07/le-robot-petman-plus-effrayant-que-jamais-video/

..robocop, irobot au choix !!

Commentaire n°17 posté par lasorciererouge le 07/04/2013 à 09h26

http://www.visigraph.fr/look/robot.html

 

Robot sapiens: vidéo

Commentaire n°18 posté par lasorciererouge le 17/04/2013 à 20h29

http://videos.designworldonline.com/video/Air-Force-Bugbots

 

..bientôt nous ne regarderons plus le ciel comme avant !

Commentaire n°19 posté par lasorciererouge le 30/04/2013 à 23h40

http://www.youtube.com/watch?v=1h6jB7zROQk

Commentaire n°20 posté par lasorciererouge le 13/07/2013 à 22h25

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés