Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Blueseed, le paradis fiscal flottant

Publié par Dav sur 28 Avril 2013, 15:59pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

1x1.trans Blueseed, le paradis fiscal flottantL’imagination des requins de la finance n’a pas de limites. Un jour viendra et ce seront les usines flottantes qui parsèmeront les océans.  Plus de 1300 entrepreneurs de 67 pays dont 11 français auraient exprimé leur intérêt à s’installer  dans ce paradis.  « Un projet pharaonique va peut-être voir le jour prochainement au large des côtes californiennes. Il s’agit d’un bateau qui accueillera des start-up et des entrepreneurs du monde entier. 1.200 personnes pourront vivre à bord et bénéficier du statut de zone maritime internationale. Cela signifie que les travailleurs profiteront des bons côtés du modèle américain, sans visa et avec les avantages des .

 

Des entrepreneurs internationaux dans les eaux internationales. C’est le slogan du projet mené par l’entreprise américaine Blueseed. L’idée, c’est de construire un immense navire qui accueillerait des start-up et des entrepreneurs. Le site pourrait accueillir 1.200 personnes. Ce bateau naviguerait à 22 kilomètres des côtes californiennes, au niveau de la très réputée Silicon Valley. La Silicon Valley qui attire des investisseurs des nouvelles technologies du monde entier.

Si ce bateau reste dans les eaux internationales, ce n’est pas un hasard. Le but est d’attirer des travailleurs sans qu’ils aient besoin de visas. Des travailleurs qui peuvent aussi espérer démarcher plus simplement dans la Silicon Valley et partager leurs efforts professionnels sur le bateau. Du côté administratif, les start up pourront choisir leur pays de résidence et déclarer leurs revenus où bon leur semble.

1x1.trans Blueseed, le paradis fiscal flottant

En clair, les entreprises de ce bateau pourront recourir aux paradis fiscaux. Sur son site internet, présente des projections de son futur navire. On se croirait presque dans la série La Croisière s’amuse. On trouve des restaurants, des salles de gym, des pistes pour hélicoptères et même un terrain de foot. Il y aura aussi des espaces de travail et des connexions internet haut débit.

Blueseed a dévoilé les nationalités des entrepreneurs qui souhaitent s’installer sur le bateau. La plupart sont américains.  Mais avant la mise à flot, Blueseed doit boucler son budget. Il manque encore 50 millions. Si tout se passe bien, ce navire à start-up devrait être mis en mer fin 2013 début 2014.

Source: Coupe-Coupe

Lien: le site de Blueseed

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Stanislas Bauer 02/05/2013 13:31


Il a bien fallu recourir à ce procédé dans les années '60-70 pour libérer la radio. J'ai oublié les noms, mais il y a eu des radios off-shore qui arrosaient notamment le Royaume Uni pour échapper
à leur législation abusive ( refus d'attribution de fréquence, notamment ) . ras le bol du hold up des états !

gwendal 29/04/2013 00:09


Bien vu Sioux Later Une grosse tempête... et hop, les pires requins de la finance et les
entrepreneurs dont les dents rayent le parquet finissent en patée pour requins des mers... Bon débarras...

Sioux Later 28/04/2013 18:06


Pratique pour les requins..

Nous sommes sociaux !

Articles récents