Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Boeing disparu : l'avion s'est abîmé dans l'océan Indien, aucun survivant

Publié par David Jarry - Webmaster sur 24 Mars 2014, 17:34pm

Catégories : #Société

Boeing disparu : l'avion s'est abîmé dans l'océan Indien, aucun survivant - 1 (© POOL Newscom RTR)

24 mars 2014, 15h20 - Le Premier ministre malaisien, Najib Razak, a annoncé aux familles, lors d'une conférence de presse, que le vol du Boeing 777 disparu le 8 mars "s'est abîmé dans l'océan Indien". Il n'y aurait vraisemblablement "aucun survivant".

 

La dernière position de l'avion de la compagnie Malaysia Airlines, qui était parti de Kuala Lumpur à destination de Pékin avec 239 personnes à son bord, dont 4 Français, a été localisée à l'ouest de la ville australienne de Perth, après analyse de données satellitaires. Plusieurs images satellites ont montré, ces derniers jours, des débris suspects, pouvant appartenir au Boeing disparu.

 

afp

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

martine 27/03/2014 19:54




faux 25/03/2014 15:11


allez voir sur le site  terre nouvelle,, et là vous aurez des vrai infos supplémentaire!!!

gérard 25/03/2014 00:19


http://www.galacticchannelings.com/francais/matthew20-03-14.html

gwendal 25/03/2014 00:00


Beaucoup de gens parmis les familles des disparus sont certains que tous les gouvernements mentent et que leurs proches sont vivants ...Je le pense aussi!


L'avion devait aller (initialement) vers le nord-est, mais (d'après les 1ères données toujours valables) est allé vers le nord-est puis a bifurqué vers le nord-ouest en faisant à 1/3 du
chemin vers l'inde 1 "zigzag"... Alors comment pourrait-il avoir pu se retrouver ensuite plein sud...et à 8000Km


De plus, le carburant nécessaire pour ralier sa destination prévue ne lui permettait pas cette distance aussi loin plein sud,
après avoir commencé par le nord-est puis le nord-ouest... Apparement, le chef pilote a fait embarquer 50T de
carburant ...ce qui permettait juste d'aller en toute sécurité à la destination prévue ...mais pas beaucoup plus loin!


Les fabrications de fausses preuves sont une pratique courante pour beaucoup de pays...


Un simple exemple: la mort de daniel balavoine et thierry sabine dans un crash d'hélicoptère pendant le Paris-Dakar... En fait, on sait maintenant qu'il y a eu 2 crash: le 1er fabriqué pour tuer
tous ceux à bord (principalement balavoine) par une bombe qui a endomagé le rotor de queue puis des tirs contre l'appareil dans le désert, dans lequel il y avait des survivants, puis le 2ème
hélicoptère (similaire mais différent!) devant duquel les corps ont été placés en arc de cercle (les photos officielles, c'est ce crash-là). Entre les 2 crash, les blessés sont
donc morts ...naturellement ou pas. Il y a en plus une forte suspicion de manipulation mentale des témoins par
l'hypnose ...pour qu'ils oublient des choses (la journée de repos de cette course automobile, par exemple)


Il ne serait donc pas difficile pour des malfaisants gouvernementaux de disperser par avion cargo des débris d'avion dans une zone où il n'y a rien!


On ne peut aussi que remarquer qu'avec cette déclaration des autorités Malaysiennes, Rotchild devient l'unique propriétaire de l'entreprise de semi-conducteurs en pointe du progès...

boreale 24/03/2014 22:34


S'il y avait des survivants avec la température de l'eau à cet endroit ils seraient dejà morts. Concernant les débris en effet ce sont les satellites qui ont vu ça..le hic c'est que sur place les
avions ne trouvent rien.. et avec la taille des fameux débris, je pense qu'ils n'auraient pas pu passer à coté!.. à suivre donc...

faux 24/03/2014 20:12


faux;; mensonge;;comme ce monde de 3 d qui se termine!!!

martine 24/03/2014 18:54


incroyable ! des débris suspects repérés par satellite (notez bien , pas depuis un avion) donc de très très hauts et les autorités déduisent déjà qu'il s'agit de ceux du boeing et cela avant même
de s'être rendu sur place. Fastoche !


Le pire, pour les familles, c'est l'annonce qu'il "n'y a probablement aucun survivant". Comment en être sûr avant d'avoir cherché, et sans que l'on sache dans quelles conditions l'avion se
"serait" abîmé en mer : s'il n'a pas explosé en vol, il peut y avoir des rescapés tentant de survivre accrochés à un débris de l'appareil. Cela est déjà arrivé. Et bien au-delà des 15 jours après
la disparition.


Martine

Nous sommes sociaux !

Articles récents