Vendredi 18 mars 2011 5 18 /03 /Mars /2011 11:00
 
Pendant que l'attention du monde entier est tournée vers les derniers évènements au Japon qui sont loin d'être finis à mon sens, des maneuvres militaires sont mises en place dans la plus grande discrétion menant le monde dans ce qui pourrait être une troisième guerre mondiale.
A partir de là, tout est permis de penser....
Associé à une crise économique sans précédent dèjà bien amorcée, le but inavoué est l'instauration avant 2012 d'un puissant empire à domination étatsuniène ( Faillite de la F.E.D, chute des bourses mondiales mars 2011)
La résolution de l'ONU autorisant la force en territoire Lybien devrait amorcer un conflit majeur au moyen orient donnant ainsi libre cours à une intervention en IRAN.
 
Bien entendu que ces propos n'engagent que moi mais qui se donne la peine de garder une vision d'ensemble peut voir ce qui vient...
 
Dav
 
 
 
I. Des plans de guerre peu connus

Les plans de guerre des États-Unis contre l'Iran n'ont pas été diffusés dans le grand public. Tout au plus, des nouvelles ont été publiées, notamment, sur les exercices navals orchestrés en 2006 par le Pentagone dans le Golfe persique avec la participation de l'Australie, de la France, de l'Italie, de la Grande-Bretagne et du Bahreïn; sans parler des manœuvres qu'a conduites Israël au-dessus de la Méditerranée orientale et de la Grèce en juin 2008-2009.
 
Cependant, il est permis de penser que les préparatifs d'une attaque nucléaire contre l'Iran sont entrés dans leur phase finale depuis plusieurs mois. La table est mise. Il ne reste plus que de décider du moment de son déclenchement ...
 
II. Le scénario le plus probable

Quelques scénarios d'intervention ont été exposés allant de la destruction des installations nucléaires iraniennes jusqu'à l'éradication totale de l'Iran. Il est certain que si une attaque est enclenchée elle provoquera de la part de l'Iran une riposte qualifiée de «terrible» par les autorités religieuses iraniennes, une riposte qui pourrait provoquer une vive réaction des autres puissances nucléaires qui pourraient, à leur tour, entrer en scène..(notamment la Chine qui proteste déjà d'une inetervention en Chine)

Selon Loyd Rudmin, «les États-Unis auraient retenu quelque 10 000 cibles en Iran. Les principales sont l'ensemble des installations nucléaires, y compris la centrale nucléaire de Bushehr sur la côte du Golfe Persique, près du Koweït, et les installations d'enrichissement de Natanz près d'Ispahan. Bushehr est une ville industrielle comptant près de 1 million d'habitants. Pas moins de 70 000 ingénieurs étrangers travaillent dans cette région qui comprend un grand gisement d'hydrocarbures. Natanz est le principal site d'enrichissement d'uranium de l'Iran, au nord d'Ispahan, qui comptent aussi des installations de recherches nucléaires. Ispahan est une ville du patrimoine mondial avec une population de 2 millions d'habitants».

Selon les propos de Peter Symonds analysant les résultats d'une étude publiée par des scientifiques britanniques,  les États-Unis préparent une attaque terrible contre l'Iran.
 
 Dans un article publié en août 2008 ces chercheurs «font une estimation à glacer le sang de la violence destructrice que les États-Unis emploieraient lors d'une attaque contre l'Iran.
 Ils concluent que « Les États-Unis ont fait des préparatifs dans le but de détruire les armes de destruction massive de l'Iran, son énergie nucléaire, son régime, ses forces armées, son appareil d'État et son infrastructure économique.
 
Poursuivant son analyse de l'étude, Symonds croit que «la réelle motivation d'une nouvelle guerre irresponsable des États-Unis contre l'Iran réside dans la tentative de l'administration d'établir une domination sans partage des États-Unis sur les régions riches en ressources minérales du Moyen-Orient et d'Asie centrale.
Tout ce qui aurait pour conséquence de permettre à des rivaux européens et asiatiques de renforcer leur influence dans ces régions clés est tout simplement intolérable pour l'élite dirigeante américaine».
 
Il termine son examen de ces travaux en faisant le constat qui fait consensus: «L'optique plutôt limitée de l'étude ne fait que rendre sa conclusion plus troublante : les préparatifs militaires sont déjà terminés» .

Conclusion

Depuis le début du siècle, les États-Unis, avec le concours de leurs alliés les plus fidèles, mettent en place tous les éléments et les ingrédients d'une guerre mondiale, une guerre qui soit de nature à sauvegarder les fondements de leur hégémonie planétaire. Ces principaux éléments sont le grand réarmement planétaire exacerbé par la guerre contre la terreur, des interventions permettant de maintenir les tensions entre plusieurs états, l'effondrement provoqué des économies des pays riches créant ainsi une turbulence majeure et une déstabilisation des activités économiques dans l'ensemble de tous les continents, une campagne de propagande contre les pays de l'axe du mal dont plusieurs pays du monde musulman, l'affaiblissement du pouvoir d'intervention de l'ONU et les difficultés d'application des règles du droit international et, enfin, la mise au point d'une stratégie d'intervention militaire massive contre l'Iran, le tout pouvant avoir un puissant effet d'entraînement dont les retombées peuvent s'avérer un atout de taille pour assurer le devenir de l'Empire et même une reprise des territoires stratégiques perdus au cours des dernières décennies.

Dans un tel contexte, une guerre nucléaire mondiale est possible et même probable.
Ce scénario catastrophe semble de plus en plus celui que l'on prépare et la nouvelle administration à la Maison-Blanche pourrait difficilement le contrecarrer car ce sera vraisemblablement l'objet principal du mandat de BARACK OBAMA .

Références

http://www.lemonde.fr
http://www.microsofttranslator.com/BV.aspx?ref=IE8Activity&a=http%3A%2F%2Fwww.globalresearch.ca%2Findex.php%3Fcontext%3Dva%26aid%3D23739

REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 10 commentaires
Retour à l'accueil

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés