Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Caféine en surdosage : attention, danger !

Publié par David Jarry - Webmaster sur 9 Janvier 2014, 23:22pm

Catégories : #Santé

 

Les autorités de santé américaines tirent la sonnette d'alarme : à haute dose, la caféine peut être dangereuse. Et elle est parfois là où on ne l'attend pas.

 

Les boissons énergisantes contiennent 180 mg de caféine par canette.Les boissons énergisantes contiennent 180 mg de caféine par canette. © AFP

  

"Prends un petit café, ça te remontera !" Qui n'a jamais entendu cette phrase à l'occasion d'un coup de fatigue ? De fait, il s'agit d'"un stimulant du système nerveux et du système cardio-vasculaire", explique Florence Rossi-Pacini, diététicienne-nutritionniste et membre de l'Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN). La caféine agit contre la sensation de fatigue en provoquant un regain d'énergie. "C'est un petit dopant, qui agit aussi sur les muscles." À doses modérées, cette substance naturelle possède donc des propriétés bénéfiques.

 

La "caféine masquée"

Le problème, c'est que nous consommons de la caféine sans le savoir. Car si elle est présente dans le café et le thé (80 mg environ dans une tasse), elle l'est aussi dans de nombreux autres produits. Les médicaments agissant contre les douleurs ou le rhume (aspirine, paracétamol) peuvent en contenir. Ainsi que certains compléments alimentaires.

La caféine se trouve dans des aliments du quotidien comme le chocolat (100 mg dans 250 g), les chewing-gums, les boissons à base de cola (entre 30 et 50 mg dans 33 cl) et les boissons énergisantes. Ce sont ces dernières qui en concentrent le plus : 180 mg par canette. Or, à une certaine dose, cette substance a des effets indésirables.

 

Attention à la surdose

La FDA (Food and Drug Administration) a fait état du décès d'un homme de 40 ans. Elle l'a attribué à une surconsommation de chewing-gums énergisants. Un cas extrême, sans doute. Il n'empêche qu'à partir de 1,2 g par jour l'organisme s'expose à certains dangers. Et si l'on consomme café, cola, boissons énergisantes et chocolat en grande quantité, on peut atteindre ce taux.

En grande quantité ? "Si, depuis janvier 2013, les industriels sont tenus d'indiquer la présence de caféine dans leurs produits, ils ne sont pas obligés d'en mentionner la quantité !" déplore Florence Rossi-Pacini. Pour elle, le danger réside principalement dans la consommation de boissons énergisantes, appréciées par les jeunes, qui les associent souvent à l'alcool. Une combinaison réellement néfaste. "Caféine et alcool ont des effets diurétiques. Les consommer ensemble comporte un risque de déshydratation", explique la spécialiste. "Et ces boissons étant très sucrées, elles se consomment avec une facilité déconcertante, d'où le danger !"

 

Troubles cardiaques

La caféine a en fait les défauts de ses qualités. À petite dose, elle est stimulante et augmente la vigilance et la capacité de concentration. En trop grande quantité, elle peut provoquer troubles du sommeil, irritations gastriques, augmentation de la pression artérielle, tachycardie ou encore stress et anxiété. "Chez des personnes ayant des facteurs de risque (diabétiques, personnes fragiles du coeur), elle peut entraîner des troubles cardiaques", prévient en outre Florence Rossi-Pacini.

La caféine n'est pas un produit anodin. Si le décès de cet Américain reste un cas exceptionnel, il doit alerter sur les risques de cette "drogue" largement consommée dans le monde. Et il montre que nous ne sommes pas tous égaux devant ses effets.

Marion Lafond

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

 

Commenter cet article

Yann 13/01/2014 11:35


Ummite, vous ne connaissez visiblement rien au canabis et ses effets, et surtout, vous ne connaissez rien aux habitudes des consommateurs.


Un consommateur régulier de canabis ne cherche pas "plus fort". L'idée même qui consiste à croire que le fumeur de canabis passera forcément vers la coke et l'héro est une très mauvaise idée
recue qui ne concerne qu'un nombre infinitésimal de victime. C'est comme l'alcool, c'est pas parce qu'on aime boire une bière de temps en temps qu'on finira par se torcher des alcools à plus de
60% dès que possible.

ummite 13/01/2014 09:51


bonjour rom 1


 


comment cela que le cannabis ne crée pas d'indépendance ? tous ceux que je connais en sont dépendant , et non eulement ,
ils recherchent plus fort , et se dirigent ver la coke et autres saloperie , j'avais un amis qui entendait les p'tits hommes verts , il est mort dans sa cave

rom1 11/01/2014 13:04


LE CANNABIS NE CREER AUCUNE DEPENDANCE!!!!! BOUFFFFFFON!!!!!

ummite 10/01/2014 08:42


que cette société s'occupe de ses fesses !
elle autorise la légalisation du canabis qui devrait-être à usage médical exclusif


 


le café est un stimulant cardiaque le stimulant rens accroc , mais pas accroc comme ses saloperies de canabis , au bout de deux- trois jours , tout rentre dans l'ordre .


je bois 2 litres de café par jour , jamais aucun médecin me connais pour une maladie 50 ans sans aucun médecin sauf cette année pour une hernie inguinal .


à moins que ce soit le café qui demande aux tripes de sortir par la voie de securs ?


 


ahhh ces meneurs d'oligarchies de l'alimentation et des laboratoires pharmaceutique en ferons jamais assez pour foutre la trouille !

Nous sommes sociaux !

Articles récents