Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Ces substances que nous cache… la mousse à raser

Publié par Dav sur 16 Mai 2013, 12:03pm

Catégories : #Santé

Ces substances que nous cache... la mousse à raser

Messieurs, pas de jaloux ! Il est vrai que dans la série des substances cachées des marques, lorsqu’on aborde les produits de cosmétiques, on s’adresse surtout à la gent féminine. Cette fois-ci, c’est autour d’un produit typiquement masculin : la mousse à raser. Enfin, ne vous réjouissez pas trop vite car vous risquez de ne pas bien apprécier ce que l’on peut trouver à l’intérieur d’une bombe de mousse à raser…

 

 

Dans bombe de mousse à raser, il y a bombe

 

Des milliers de poils assaillent le visage des hommes chaque jour : leur peau est ainsi soumise aux joies quotidiennes du rasage, ses mousses, ses lames, ses coupures… Les soins dédiés au rasage, crèmes, mousses ou baumes après-rasage sont des éléments indispensables à leur trousse de toilette pour hydrater et protéger la peau. Mais tous les produits ne se valent pas, loin de là !

mennenQue d’évolution en matière de produits de rasage : le coupe-choux a cédé sa place au rasoir jetable, le savon à barbe et son blaireau ont été remplacés par la bombe de mousse à raser. Ils deviennent de plus en plus techniques et offrent de plus en plus de confort.

Après la seconde guerre mondiale, le fameux couple savon/blaireau s’est vu évincé par la bombe, qui délivre une mousse onctueuse de manière instantanée. C’est à partir de ce moment là que les industriels ont continuellement cherché à améliorer le produit. Dans les années 1990, c’est l’avènement du gel de rasage.

Bombes de gel ou de mousse sous pression sont donc devenues courantes car très pratiques et agréables. La mousse qu’elles délivrent se trouve être superbement aérée grâce à la présence… de gaz butane et propane dans leur formule ! Les gaz servent à propulser la mousse hors de son flacon.

Les aérosols sont des produits inflammables. Ils ne doivent pas être exposés à la chaleur car le risque d’explosion existe. La présence de gaz rend le tri sélectif délicat : si les aérosols ne sont pas complètement vides, ils peuvent être dangereux à cause du gaz résiduel.

 

Consoglobe

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

gwendal 16/05/2013 23:21


Je n'ai quasi jamais utilisé ce produit. J'ai la barbe (complète ou pas...) depuis mes 20 ans (j'en ai 41). En ce moment elle est complète (comme pour tous les hivers...) et j'ai donc d'habitude après les hivers un bouc que je fais avec du savon à barbe et un rasoir avec la lame chargeable
par le dessus (puis on visse la molette du manche). Ce rasoir était à mon grand-père paternel, qui était passé à
l'électrique (j'en ai eu 1 aussi) quand sa peau est devenue un peu trop crevassée pour ne pas se couper tout le temps... En fait, je pense que je ne vais plus jamais me raser ...juste réduire un peu le volume pour l'été ...Et puis, avec mes cheveux longs je merite encore bien le surnom qu'on m'avait
donné à mes 20 ans: jesus

Ned 16/05/2013 23:13


Depuis que je n'en utilise plus (3 ou 4 ans ) j' ai constaté que mes rasoirs duraient 3 fois plus longtemps ! ! !


Alors plus d'hésitations 

gevaudan 16/05/2013 14:07


j'en ai jamais utiliser ,savon et c'est tout moins chere et moins de poubelles

Agelfique 16/05/2013 13:18


Savon de Marseille, pour le corp et la barbe, point barre.


C'est économique et aussi bien sinon bien mieux que toutes ces m..... chimiques.

Nous sommes sociaux !

Articles récents