Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Champ magnétique de la Lune : il a duré 500 millions d'années au moins

Publié par Dav sur 28 Janvier 2012, 14:50pm

Catégories : #Magnétosphère

 

 

 

601px-The_phase_8_day_of_the_moon__0.jpgL'analyse d'une roche lunaire ramassée par les astronautes de la mission Apollo 11 vient de montrer que la Lune a produit un champ magnétique pendant 500 millions d'années (Crédits : 阿爾特斯)
La Lune a émis son propre champ magnétique pendant 500 millions d'années au moins. Un résultat issu de l'analyse d'une roche ramenée en 1969 par les astronautes de la Mission Apollo 11, et qui relance les spéculations sur l'origine d'un champ magnétique si stable dans le temps.

Si l'on savait déjà qu'il existait un champ magnétique à la surface de la Lune il y a 4,2 milliards d'années, des chercheurs viennent aujourd'hui de montrer qu'il a subsisté pendant 500 millions d'années au moins. Un résultat issu de l'analyse d'une roche basaltique magnétisée vieille de 3,7 millards d'années, collectée sur la Lune le 20 juillet 1969 par les astronautes de la mission Apollo 11. La découverte est publiée le 27 janvier 2012 dans la revue Science, par des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) en partenariat avec d'autres laboratoires dont le Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement (CNRS / Université Aix-Marseille).

Un résultat troublant, car il montre que la Lune a été capable de produire un champ magnétique extrêmement durable. Or, la Lune ne dispose pas des caractéristiques habituelles permettant de générer un tel champ magnétique. En effet, si laTerre est capable de produire son propre champ magnétique grâce à l'intense chaleur de la partie solide de son noyau (cette chaleur provoque des turbulences dans la partie liquide et ferreuse du noyau, ce qui créée le champ magnétique terrestre), la Lune ne peut pas compter sur un tel mécanisme. En effet, elle est trop petite, et donc trop froide.

Le résultat obtenu par le géologue Erin Shea et ses collègues montre donc que la Lune a bénéficié d'un autre mécanisme que celui de la Terre pour produire son champ magnétique. Lequel ? Pour l'instant, les chercheurs l'ignorent.

L'attraction terrestre à l'origine du champ magnétique lunaire ?


Toutefois, des chercheurs de l'Université de Californie à Santa Cruz (Etats-Unis) ont proposé en novembre 2011 une théorie pour le moins convaincante de ce champ magnétique lunaire. Selon ces chercheurs, la clé du mystère provient du fait que la Lune était, dans sa prime jeunesse, plus proche de la Terre qu'elle ne l'est aujourd'hui. De ce fait, durant des millions d'années, le manteau lunaire, solide, n'aurait pas tourné sur lui-même de la même façon que le noyau lunaire liquide, à cause de la force de gravitation exercée par la Terre. Ce qui aurait alors induit des turbulences dans le noyau liquide, créant un champ magnétique durable.

A l'évidence, cette nouvelle découverte vient donc renforcer la théorie des chercheurs de l'Université de Californie à Santa Cruz (Etats-Unis).

 

Source: Pour la science

Wikistrike

HorizonForet-3"Vers un nouveau paradigme"

2012 et après

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents