Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Changer le Monde est à votre portée

Publié par Dav sur 13 Juillet 2012, 10:11am

Catégories : #Partage


Vous êtes tous capables de vous enthousiasmer en découvrant une vérité spirituelle et vous êtes sincères quand vous dites que vous voulez vivre désormais en harmonie avec elle. Mais il arrive que, très vite, cet enthousiasme retombe. Pourquoi ? Parce que les habitants des milliards de cellules qui constituent votre organisme ne sont pas tous convaincus. La lumi...ère que vous venez de recevoir, la bonne décision que vous venez de prendre n’ont réussi à toucher que certains d’entre eux. Les autres font la sourde oreille et refusent d’être dérangés dans leurs habitudes. Ils résistent, et comme ils sont plus nombreux, c’est eux qui gagnent la partie. Comment entraîner toute cette population intérieure, c’est cela qui est difficile, mais c’est cela aussi notre travail : chercher à pénétrer suffisamment en nous-même et établir des relations avec les cellules de tous nos organes afin qu’elles deviennent plus réceptives et acceptent de nous soutenir sur le chemin de la lumière.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

 

 

 publi 3-4Vers un nouveau paradigme

 2012 et apres

Commenter cet article

lasorciererouge 19/12/2012 21:48



De magnifiques images qui apaisent l'esprit...
Poème de Thich Nath Hanh.
Traduction ci-dessous :







Corps et esprit en parfaite harmonie, je vous envoie mon cœur avec le son de cette cloche. Que tous les êtres vivants qui m’entendent Sortent du monde de l’oubli,
de l’anxiété, et de la souffrance Qu’ils se libèrent enfin et touchent la paix présente en leur cœur

Que le son de cette cloche pénètre profondément dans le cosmos,
Jusqu’aux régions lointaines dominées par la peur et les ténèbres.
Que tous les êtres vivants puissent entendre la voix de l’Éveillé.
Que toute peine quitte leur âme
Que la fleur de la compréhension éclose dans leur cœur
Et que tous transcendent la souffrance et la mort

Au son de cette cloche,
je sens que les afflictions en moi commencent à se dissoudre.
Mon esprit est calme, mon corps est détendu.
Un sourire nait sur mes lèvres.

Me concentrant sur le son de la cloche,
ma respiration consciente me ramène à ma vrai demeure.
Dans le jardin de mon cœur,
la paix éclot comme une fleur.

Nous sommes sociaux !

Articles récents