Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


CHEMTRAILS dans les médias

Publié par David Jarry - Webmaster sur 28 Décembre 2013, 23:10pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

 

 

Dans quelques pays, des médias ont consacrés des reportages sur les chemtrails.

Au Canada, le 8 décembre 2000, Terry Stewart, directeur de la planification et de l'Environnement à l'aéroport international de Victoria, a répondu à la plainte d'un appelant à propos de formes étranges de cercles et quadrillages se tissant au-dessus de la capitale de la Colombie-Britannique. Stewart laissa un message sur le répondeur automatique - message qui plus tard sera entendu par plus de 15 millions d'auditeurs, expliquant : « Ceci est un exercice militaire des forces aériennes du Canada et des États-Unis. Ils n'ont pas voulu donner plus de précisions. »

Au Royaume-Uni, un article paru dans le journal The Observer du samedi 21 avril 2002, écrit par Antony Barnett, est titré « Millions were in germ war tests » (« Des millions de personnes exposées à des tests de guerre bactériologique »). Bien que n'utilisant pas le terme « chemtrail »,

 

il fait part d'un rapport du ministère de la défense retraçant l'historique de tests chimiques et bactériologiques sur de vastes régions du Royaume-Uni, de 1940 à 1979. Il est intéressant de noter que la porte-parole de Porton Down, laboratoire militaire concerné, interrogée sur la poursuite de ces tests de nos jours a répondu qu'il n'était pas dans leur politique d'évoquer les programmes en cours. Plus de 100 programmes sont décris dans ce rapport, évoquant la dispersion de produits chimiques (cadmium, zinc...) et de diverses bactéries (e.coli et bacillus globigii), par des machines au sol ou par avion. Ces produits sont présentés comme non-dangereux, néanmoins plusieurs plaintes ont été déposées, notamment en relation avec les naissances d'enfants anormaux.

 

En Allemagne, en juillet 2004, Monika Griefahn (en), ancienne ministre de l'Environnement de Basse-Saxe (1990-1998) et actuellement députée SPD au Bundestag, écrivait, dans une lettre aux activistes anti-chemtrails : « Je partage votre inquiétude quant à l´emploi d'alliages d´aluminium ou de baryum, qui ont des potentialités toxiques. Toutefois, à ma connaissance, ils n'ont été utilisés jusqu´à présent qu´à une échelle très limitée. »

 

En décembre 2007, lors d'un reportage d'un journal télévisé de la chaine RTL, des météorologues allemands dont Karsten Brandt, ont affirmé l'existence de ces aérosols et qu'ils étaient en lien avec des tests militaires de manipulation du climat. Selon Karsten Brandt, météorologue54 ayant observé la formation de nuages dans certaines zones : « Nous pouvons affirmer avec une certitude de 97 % que nous avons entre nos mains des trainées chimiques (chemtrails) composées de poussières fines de polymères et de métaux [...] L'armée fédérale manipule les cartes météorologiques ». Johannes Remmel (de), le représentant du parti des Verts en Allemagne, déclare : « Le gouvernement doit fournir des explications à la population. Quand les radars détectent un avion suspect, les militaires allemands utilisent alors des images satellites contrefaites pour masquer leurs opérations ».

 

En Italie, le 25 janvier 2006, Antonio Di Pietro, député européen depuis 1999 et ancien ministre des infrastructures de l'ex-gouvernement Romano Prodi II, était invité à un JT diffusé sur Canale Italia (en). À la question d'un téléspectateur demandant pourquoi des avions de l'OTAN survolent l'Italie en laissant des trainées chimiques composées de métaux lourds, Di Pietro répondit : « Sur la question des avions, il s'agit d'un problème encore plus complexe. Nos espaces aéronautiques [...] mais aussi nos sites Maritimes et Terrestres sont encore aujourdhui occupés par des réalités militaires non italiennes ».

 

En France, le 6 mai 2009, l'association partisane ACSEIPICA faisait part de ses interrogations au sujet des chemtrails dans un article du Ouest-France. Le 20 avril 2009, sur le site du Nouvel Observateur, Corinne Lepage, ex-ministre de l'environnement, a accepté de répondre aux questions des internautes portant sur divers sujets. Un internaute a soumis la question suivante : « Que pensez-vous des trainées blanches persistantes et qui confluent, laissées par les avions : est-ce une procédure anti-réchauffement par confection d'un voile microparticulaire et sur laquelle on maintient le silence, et pour cause ? », « joker ! » répondit Corinne Lepage.

 

Aux États-Unis, un reportage diffusé en février 2009, sur la télévision locale de Los Angeles, USA News, a enquêté sur la composition des présumés chemtrails révélant la présence de baryum. Le 12 avril 2010, sur KTVL News10, une chaine locale couvrant le sud de l'Oregon et le nord de la Californie, un présentateur météo dénonçait le réalité des épandages.

Toni Thayer, Directeur exécutif de Blue Skies International, une organisation aujourd'hui disparue qui dénonçait les chemtrails, sur le site de Jeff Rense (en), théoricien des théories du complot, animateur d'une émission de radio et d'un site web sur les « mystères de ce monde », avance que « les chemtrails ressemblent de prime abord aux contrails, mais sont plus denses et s'étendent dans le ciel en divers motifs formant des X, des quadrillages pleins ou hachurés, ou des lignes parallèles. Au lieu de se dissiper rapidement, ils se répandent. Si bien qu'en moins de 30 minutes, les différentes trainées s'assemblent pour former un mince voile de « faux nuages » de type cirrus qui persistent pendant des heures. »


 

 

chemtrails.fr

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

Sylvie 29/12/2013 10:54


On ne peut plus douter du phénomène Chemtrails car cela touche différents pays du monde.


Ce qui est nouveau, en revanche, c'est qu'une télé Espagnole en fasse une émission, procède à des analyses en direct, lance des appels à témoin et invite les gens à se questionner sur l'origine
de ces filaments.


Voir la vidéo VOSTFR ci-dessous :


http://www.youtube.com/watch?v=UYsWUAXoAd4


(chemtrails chemweb filamets TV Espagne)

daniela 29/12/2013 08:36


quand je constate qu'on nous fait perdre notre temps et c'est voulu sur un probleme


qui n'en est pas un :la QUENELLE,sauf pour ceux qui manipulent le monde..il enest un qui est reellement tres dangereux et dont celui la on ne parle pas ce sont


les CHEMTRAILS......qui est derriere tout ça ? pourquoi ? et l'insu du peuple !


 faudra trouver un jour les responsables,car ça,c'est un empoisonnement des masses caracterisé ( voire chemtrails.com et autres sites)ça c'est un crime


envers les peuples et la planete...il va bien falloir comprendre un jour,et


nous reveiller de notre laxisme,car derriere tout ça,il y a vraiment des responsables..


en attendant les maladies respiratoires et autres,explosent quand ils ne veulent pas


nous filer encore une nouvelle grippe de derriere les fagots,histoire de nous


obliger a prendre leurs nouveaux vaccins qui nous achevent ,etc...etc.

gwendal 29/12/2013 01:43


C'est tellement évident et documenté maintenant, que la révélation totale est certainement pour très bientôt...

Nous sommes sociaux !

Articles récents