Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Comment neutraliser un vaccin?

Publié par Dav sur 5 Octobre 2012, 05:49am

Catégories : #Partage

***Nous informons nos adhérents que cette publication ne s’agit pas de la propagande anti-vaccination. C’est juste un tuyau pour aider ceux que pour raisons de santé ou scepticisme, désirent éviter les adjuvants toxiques que composent les vaccins actuels. En attendant que des lois protègent nos intérêts (et pas ceux des lobbies) !***

 

 

 

-QUE FAIRE POUR NEUTRALISER UN VACCIN ????
-Un cataplasme d'argile verte.

 

En cas d’impossibilité totale d’échapper à un vaccin (ex. chantage professionnel, refus d’entrée dans un centre de formation, etc.), se munir d’argile en pâte et faire un cataplasme d’argile verte, d’une bande de gaze, d’un tissu pour recouvrir et de sparadrap.


Gagner les toilettes aussitôt après l’injection et étaler largement l’argile en couche épaisse à l’emplacement du vaccin avant de fixer le pansement.


Garder au moins deux heures.

 


Le vaccin sera absorbé en totalité par l’argile.


Toutes les opérations de ce genre qui ont été effectuées sur des bébés ou des chiens et des chats se sont avérées efficaces à 100 % sans apparition des manifestations courantes (température, abattement, etc.).


- Charbon Végétal activé : 1 cap. toute les 30 minutes pendant une journée. Le charbon absorbera tout ce qui n’a pas été absorbé par l’argile.


ATTENTION, ANNULERA l’effet de tous les médicaments.

 

Infos complémentaires :
« L’argile qui guérit »
http://www.boutiquesante.be/publication.php?id=52&PHPSESSID=c6rikvdbj2ruuo9e3pf63tscl1


Autre méthode pour compléter et rendre encore plus efficace le cataplasme :


-Par mesure de sécurité, on pourra en plus stimuler les défenses par les différentes méthodes qui suivent, au choix ou en association :
- Chlorure de magnésium : 40 ml de solution pour un adulte, 25 ml pour un enfant, trois fois par jour, le jour de la vaccination et le lendemain.
Préparation, dissoudre 20 g (9 c. à thé) dans 1 litre d’eau chaude.
Boire chaud ou froid à votre goût.
Garder au frigo.


AUTRES PRÉCISIONS : En plus du cataplasme d’argile verte à placer immédiatement sur la vaccination, dissoudre 9 c à thé de chlorure de magnésium dans 1 litre d’eau.


Boire 1 verre 3 heures avant la vaccination, 1 verre 1 heure avant, puis 1 verre toutes les 2 heures après la vaccination (à concurrence de 6 verres).


Le lendemain boire 5 verres dans la journée, répétez pendant 4 jours(certains auront une diarrhée passagère, si elle persiste, diminuezla dose).


Les souches vaccinales seront détruites par l’augmentation énorme de vos propres anticorps.
Le problème réside dans les additifs toxiques, souvent inconnus, contenus dans le vaccin, contre lesquels on ne peut pas grand chose.


- Extrait de pépin de pamplemousse ou d’agrumes Citrovie : 30 gouttes dans de l’eau, 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours.
NB: Découvert en 1980, son action s’étend à environ 800 souches de bactéries et de virus, et à environ 100 souches de champignons, ainsi qu’à un très grand nombre de parasites unicellulaires.


C’est un score unique, qui en fait le plus puissant antibiotique naturel connu, alors que l’action des antibiotiques conventionnels se limite aux bactéries.


De plus, contrairement à ces derniers, il est totalement dépourvu de toxicité et stimule les défenses immunitaires au lieu de les inhiber.


- Vitamine C naturelle : acérola ou cynorrhodon 2 à 3 g par jour pendant 2 à 3 jours.
Le meilleur remède consiste, pour les gens en bonne santé, à ne PAS se faire vacciner.
Le taux de mortalité de cette grippe est très inférieur à la grippe saisonnière car celle-ci fait entre 250,000 et 500,000 morts par année dans le monde alors que la grippe porcine a fait environ 5000 morts depuis qu’elle a commencé.

Ne jamais se faire vacciner pendant une épidémie, surtout si l’on risque d’être en contact avec des malades.
Le risque de contagion et d’aggravation de la maladie devient beaucoup plus important.

 

bodyspiritzen.wordpress.com

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Commenter cet article

Dom Inic 09/09/2016 21:52

On a voulu me vacciner contre la connerie. Je crois que ton astuce a très bien fonctionné ! merci.

coco 08/09/2016 18:55

Bonjour c'est valable aussi pour le vaccin de la méningite ?
merci

lasorciererouge 22/11/2012 19:44



Une Remède homéo-épatant!


Après l'argent colloïdal, les huiles essentielles, le zapping, le
MMS, le brou de noix, et le reste, un remède naturel homéopathique efficace contre la grippe!



Georges Arragon & Linda
Arbour, deux homéopathes unicistes canadiens, qui soignent tant de malades de tous bords au Canada viennent de trouver le médicament homéo qui semble correspondre à la très, très, très grande majorité de leurs patients atteints de la fameuse
GRIPPE A.





Il s'agit de SULFUR.


 





Pour ceux qui sont attirés par l'homéopathie, le mieux est de le prendre dès les premiers symptomes ensuite décrits, toutes les heures. Lorsque vous remarquez une amélioration des symptômes,
vous prenez le remède toutes les 2 heures, puis 4 heures jusqu'à disparition TOTALE des symptomes divers. Normallement, en 2 heures, vous avez passez le cap le + pénible et douloureux, mais, s'il
persiste des résidus, vous persistez dans la prise du médicament.





SYMPTÔMES





- D'abord, mal à la gorge


- Puis, violentes douleurs cou, nuque, colonne vertébrale et trapèzes des
épaules.


- Et enfin, frissons de fièvre.





POSOLOGIE





Le remède est particulièrement efficace en dilution 200
CH, à défaut 30 CH, sachant qu'il n'y a pas de dilution plus élevée au Maroc. En France, le 30 CH est remboursé sur ordonnance (1,80 €uro) mais le 200 K, qui
coûte 5 €uros, ne l'est pas. Vous pouvez toujours vous le faire envoyer de France avec les granules dans un petit sachet en papier, ça arrive très bien, en
cas de rupture de Sulfur à Casablanca.





Pour ceux qui ne connaissent pas la manière de soigner des deux homéopathes canadiens, sachez
que vous achetez le médicament homéo en granules (plus faciles à manier que les doses globules). Quand on vous dit une prise de 3 granules ou plus, vous n'en prenez qu'UN GRANULE, qui fait le
même effet fondu sous la langue, plutôt éloigné des repas ...





Mieux encore qu'une granule, si vous devez répéter le remède plusieurs fois ou/et être
plusieurs personnes à vous en servir, vous prenez une petite bouteille de 30 ou 50 cl d'eau minérale, vous y ajoutez 4 ou 5 granules que vous laissez fondre, vous fermez bien le bouchon et vous
"dynamisez", c'est à dire que vous tapez très fort le "cul" de la bouteille de nombreuses fois... (20 à 30), sur votre paume, (ou sur l'os du genoux, plus dur, donc plus efficace), ou sur une
table ou un bord de balcon.





Une fois dynamisée, la solution peut être prise par petites gorgées (d'un
verre ou au goulot si vous êtes seul à utiliser) qui représente une dose.





Ceci est valable pour tous les remèdes homéo en granules ou en doses qui durent donc très
longtemps et ne périment pas (foi d'homéos confirmés).





ATTENTION, LORSQUE VOUS AVEZ MIS UN REMEDE OU UN COCKTAIL DE REMEDES DANS UNE BOUTEILLE IL
RESTERA TOUJOURS DES TRACES DE CE REMEDE DANS LA BOUTEILLE MÊME RINCEE.





Donc, n'utilisez la bouteille que pour ce(s) remède(s), puis jetez-la et
prenez une autre bouteille pour un autre remède ou le même remède dans une dilution différente. Si vous utilisez une fiole en verre, rincez-la et remplissez-la d'eau bouillante, ça efface les
anciennes traces ...




lasorciererouge 09/11/2012 12:57


....je suis totalement CONTRE toutes vaccinations et autres saletés du même acabit, cela fait plus de trente ans que je n'ai pas eu de vaccins et je m'en porte très bien !! 


Je ne m'en cache pas...au contraire, bien vu Gwendal !!

gwendal 08/11/2012 23:51


Même si "lasorciererouge" ne l'a pas dit avec des mots (à part le titre), il est évident qu'elle n'est pas pour la vaccination (et moi aussi)! La signature "afp" et le  sont des indices clairs: les vaccins c'est de la merde! Je le précise pour la cas où un "novice-naif" arriverait ici
et prendrait ce texte pour une bonne chose a faire. La bonne chose a faire est dans "l'article-mère" sur cette page: argile verte, ...

lasorciererouge 08/11/2012 20:18


Grippe : début de propagande pour la vaccination….





 


PARIS – Des spécialistes espèrent enrayer le déclin des vaccinations contre la grippe, contre-coup de la pandémie H1N1, et appellent les personnes à risque et leur entourage ainsi que les
soignants à se faire vacciner avant l’arrivée de l’épidémie.


Les virus A et B, correspondant aux souches du vaccin, circulent déjà de façon sporadique.


C’est donc le bon moment pour vacciner les personnes à risque et ceux qui les prennent en charge, assurent les
médecins responsables du réseau des GROG (Groupes Régionaux d’Observation de la Grippe).


Une fois le vaccin fait, il faut quinze jours pour que l’organisme produise les anticorps protecteurs.


Le trop faible taux de vaccination parmi les personnes fragiles (asthmatiques, bronchitiques chroniques…) mais aussi parmi les personnels soignants, en particulier parmi les infirmières,
susceptibles de participer à la chaîne de transmission du
virus, reste préoccupant, a expliqué jeudi à la presse le Pr Bruno Lina, président du comité scientifique Groupe d’Expertise et d’Information sur la Grippe (GEIG – fabricants), à titre bénévole,
et directeur du centre de référence pour la grippe à Lyon (CNR).


Le vaccin est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie pour les populations à risque: les 65 ans et plus,
les femmes enceintes, les personnes fragilisées par des maladies chroniques respiratoires, cardiaques, rénales, hépatiques, sanguines, le diabète, l’obésité morbide, ou un affaiblissement du
système immunitaire.


L’entourage des personnes à risque est également invité à se faire vacciner pour éviter toute transmission (parents de nouveau-né…).


Pourtant, le taux de vaccination dans la population à risque (50%) est très inférieur aux objectifs de santé publique (75%), note le Pr Lina.


Même chez les 65 ans et plus (environ 8 millions), qui ont le taux de couverture vaccinal le plus important, (62% en
2012), la baisse a été de près de 10% au cours des deux dernières années.


Le Pr Lina s’est alarmé du faible nombre de vaccinés parmi les patients de moins de 65 ans atteints de bronchite chronique sévère, appelée BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive): alors
qu’une grippe peut provoquer des complications de leur maladie, seuls 43% se sont fait vacciner l’hiver dernier (contre 68% la saison précédente).


La proportion d’asthmatiques protégés reste également faible (21% chez les – de 65 ans).


Décidé à tordre le coup à des idées préconçues, le Pr Lina a soutenu que la protection durait plus de sept mois après la vaccination (taux d’anticorps protecteurs élevé) et non deux mois comme
l’affirmait par exemple un blog infirmier.


Il a aussi pointé les dangers de la grippe nosocomiale, c’est-à-dire transmise à l’hôpital ou d’autres structures sanitaires, par l’intermédiaire des soignants, voire des visiteurs.


Si près de deux médecins généralistes sur trois se vaccinent, les infirmières, pourtant autorisées à vacciner leurs patients contre la grippe, sont loin d’atteindre de tels niveaux.


En moyenne 23% des Français de plus de 15 ans (le tout venant, à risque ou pas) étaient vaccinés la saison dernière. Or la proportion
d’infirmières vaccinées est bien inférieure, entre 10 et 13% (de l’ordre 18% dans les hôpitaux), selon lui. Dans certains services (néonatalogie…) la grippe peut entraîner une mortalité parfois
élevée (5 à 8%), selon le GEIG.


Enfin, chez les patients souffrant de pathologie cardiaque chronique, la vaccination réduirait de moitié le risque cardiaque (crise
cardiaque, d’attaque cérébrale, décès) mais aussi des décès, toutes causes confondues (de l’ordre de 40%).


Afp


 


 







Eole83 23/10/2012 12:04


Bonjour, 


Merci pour l'info, j'ai une question. En cas de vaccin, doit-on appliquer l'argile directement sur le lieu de l'injection ou faut -il placer une feuille de gaze entre la peau et l'argile ?


Merci pour votre réponse ! :-)

Dav 23/10/2012 13:19



Mettez l'argile directement sur la peau sinon cela ne sert à rien! c'est l'argile qui va absorber le liquide d'injection merci



lasorciererouge 05/10/2012 20:23


Du poison plein la bouche



Au Japon, les amalgames dentaires au mercure ont été abandonnés depuis trente ans.

En Russie, ils ont été interdits en 1985, au vu de centaines d'études sur les dangers des plombages au mercure.

La Norvège condamne l'usage du mercure dans toutes ses applications et il y est interdit d'obturer les caries avec des amalgames.

En Suède, on ne pose plus d'amalgames depuis 1999.

En Allemagne, la pose d'amalgames dentaires n'est même plus enseignée aux étudiants dans les facultés dentaires.

En Californie, les cabinets dentaires qui utilisent l'amalgame dentaire doivent arborer un panneau bien visible avec l'inscription suivante :



« Attention, ce cabinet pose des obturations à l'amalgame. L'amalgame contient du mercure. Les patients traités avec ce matériau d'obturation s'exposent à cette substance chimique toxique.
L'Etat de Californie a connaissance du fait que le mercure peut provoquer des déformations à la naissance et d'autres troubles de la reproduction. »



Et en France...

En France, on continue à poser des amalgames comme si de rien n'était à des millions de personnes qui ne se doutent de rien.



Vos « plombs » ne contiennent pas de plomb ! C'est du mercure !


Lorsque votre dentiste vous bouche une carie, il n'utilise pas du plomb, mais un mélange de poussière d'argent, de cuivre et d'étain, avec une grosse goutte de mercure.

Le mercure fait fondre, à température ambiante, ces poudres de métal, et les amalgame ensemble. Il donne à la substance ainsi obtenue une consistance malléable, bien pratique pour s'enfoncer dans
les trous.

Une fois en place, l'amalgame durcit. C'est la phase de« cristallisation ». Vous pouvez recommencer à mâcher des aliments. Le mercure, qui représentait 50 % du mélange au départ, ne représente
déjà plus que 40 à 45 % du total. C'est en effet un métal très « volatil »,c'est-à-dire qu'il s'évapore à température ambiante. Et il a instantanément commencé à le faire en arrivant dans votre
bouche.

A partir de ce jour, vous retrouvez le plaisir de croquer des pommes et manger des caramels, boire du café chaud comme du thé glacé sans cette affreuse pointe de douleur à l'endroit de votre
carie.

Vous êtes donc soulagé.

Ce que vous ne sentez pas, c'est que l'amalgame qui a été posé sur vos dents émet de façon continue des vapeurs de mercure qui, lorsqu'elles sont absorbées par vos muqueuses et, quand elles
arrivent par la respiration dans vos poumons, passent à 80 % dans votre sang. De plus, chaque fois que vous mâchez, le frottement de la nourriture contre votre amalgame dentaire accélère les
émissions de mercure.

En 1997, une vaste enquête allemande a permis de vérifier que le mercure s'échappe des plombages.

L'équipe de chercheurs de l'université de Tübingen, en Allemagne, fait analyser la salive de 18 000 sujet porteurs de 9 amalgames chacun en moyenne. Elle a rédigé ensuite un rapport de 77 pages,
révélant qu'après dix minutes de mastication d'un chewing-gum, la salive renferme une moyenne de 47 microgrammes de mercure par litre. Sachant que la norme utilisée par l'Organisation Mondiale de
la Santé (OMS) pour l'eau potable est de 1 microgramme par litre, cela signifie qu'à chaque repas, les porteurs d'amalgames ingèrent environ 47 fois plus
de mercure que la norme autorisée.

Sans mastication, au repos donc, la valeur moyenne reste de 27 microgrammes par litre, ce qui reste considérable, puisque cela représente encore 27 fois cette norme. (1)

Lorsque vous portez un amalgame, votre dent plombée se gorge de métaux lourds et devenir grisâtre. Même si vous retirez votre amalgame, c'est désormais la dent elle-même qui est la source
d'empoisonnement.



Les autorités françaises sont-elles au courant ?


Oui, bien sûr.

L'AFSSAPS (Agence nationale de sécurité du médicament) a publié un rapport alarmant au sujet du mercure dans les amalgames dentaires en 2005.

Ce rapport décrit d'abord clairement la manière dont le mercure des amalgames est libéré dans le corps humain : « par dissolution (...) et par abrasion (…), le mercure présent dans l'air
endo-buccal va être soit exhalé, soit atteindre le poumon, soit encore être dégluti et rejoindre l'appareil digestif. »

« La libération de mercure est favorisée par la mastication. Ainsi, deux études de 1996 ont montré que la mastication régulière de chewing-gum (…)augmente les taux plasmatiques et urinaires de
mercure. »

« Au niveau pulmonaire, le mercure sous forme de vapeurs et rapidement absorbé. Une partie (…) pénètre également dans la circulation générale. »

On lit ensuite que les propriétés lipophiles (tendance à se lier aux corps gras) du mercure autorisent sa« diffusion » et « sa distribution dans le cerveau. » (qui est fait essentiellement de
graisses). « Les ions mercuriques (…) sont donc piégés et accumulés localement dans les lisosomes. Ce phénomène explique la toxicité du mercure au niveau du cerveau ainsi que sa longue demi-vie
dans cet organe. De même, une partie du mercure métallique peut passer la barrière placentaire. » (2)

Et pourtant, elle reste les bras croisés, malgré les ravages largement visibles dans la population :



Les dentistes victimes d'une épidémie de tumeurs


Les dentistes et leurs assistantes respirent au quotidien des vapeurs de mercure et ils sont deux à trois fois plus souvent victimes de tumeurs au cerveau que la moyenne, et quatre fois plus
souvent atteints de glioblastome, le cancer du système nerveux. (3)

On sait par ailleurs depuis longtemps que « la dépression, et par conséquent le taux de suicide, est de 60 % plus élevé chez dentistes que dans les autres professions ». (4)

En 1989, le suédois Nylander, mondialement connu pour ses travaux sur le sujet, et son équipe ont autopsié d'anciens dentistes et leur personnel ; les taux de mercure dans leur hypophyse étaient
multipliés par 35 par rapport à un groupe témoin non exposé. Et pourtant, la plupart de ces personnes décédées ne travaillaient plus depuis
plusieurs années.

L'étude du Dr Vimy et al, réalisée en 1990, a consisté à placer des plombages dans les dents de brebis gestantes (enceintes) pour déterminer l'effet sur les mères et les agneaux à naître.

Les autopsies pratiquées dans le cadre de l'étude mettent en évidence une énorme contamination de la mère et de son petit : vingt à quarante jours après la pose des amalgames, c'est le rein qui,
chez la mère, montre la plus forte contamination (9000 microgrammes par kg). Le cœur, les muscles, les glandes parotides, les gencives, l'estomac sont également atteints. Le placenta est
empoisonné aussi : on y trouve 300 microgrammes/kg de mercure ! C'est énorme. Quant au lait maternel, il est contaminé à raison de 60 microgrammes par litre. Chez le fœtus, le foie, les reins et
le cerveau (hypophyse) sont très touchés, à hauteur de 100 microgrammes/kg. Et ce en dépit du fait que les amalgames aient été posés à l'intérieure de cavités dans les dents, pour éviter qu'ils
ne s'usent du fait de la rumination. (5)



Ce que fait le mercure


La toxicité du mercure est connue depuis l'Antiquité. C'est un poison qui inhibe les enzymes responsables de la respiration cellulaire.

Non seulement il entrave le fonctionnement de tous les organes, mais il désorganise et perturbe les systèmes endocriniens et hormonaux, nerveux, immunitaires, digestif. Le système immunitaire est
si gravement touché qu'on assiste à une plus grande sensibilité aux infections et au cancer. Les détériorations des cellules accélèrent le processus de vieillissement de l'organisme, et
favorisent le déclenchement d'affections neuro-dégénératives graves.

Selon Franz-Xavier Reichl, dans son Atlas de poche de médecine de l'environnement, les personnes souffrant d'une contamination au mercure caus&e

MORENO 05/10/2012 14:21


Bonjour à tous, il existe les médecins qui on la formation Heilpraktiker. Vous pouvez en trouver en france. Médecine très surprenante, à essayer!!! ils utilisent l'homéopathie.

Nous sommes sociaux !

Articles récents