Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Contrôler le génome, une ambition sans limites ?

Publié par David Jarry - Webmaster sur 2 Avril 2014, 11:38am

Catégories : #Société



La Chine a mis en place la plus vaste entreprise de séquençage génétique du vivant. C’est ainsi qu’à la tête de l’unité de recherche de génomique cognitive, Zhao Bowen (21 ans) tente de découvrir les gènes associés à l’intelligence dans l’espoir de permettre bientôt aux parents de pouvoir "manipuler le QI" de leur progéniture. Un saisissant voyage dans un futur très proche.

À Shenzhen, aux portes de Hong Kong, l’entreprise privée BGI (Beijing Genomics Institute) est le plus grand centre de recherche génétique au monde, tant en personnel (quelque quatre mille salariés) qu’en moyens techniques (plus de cent cinquante séquenceurs d’ADN aujourd’hui). Son objectif, pleinement assumé, et soutenu massivement par le gouvernement : se hisser à la pointe de la recherche mondiale sur le génome pour faire bénéficier le public, tout au moins celui qui est solvable, de ses progrès. C’est ainsi qu’à la tête de l’unité de recherche de génomique cognitive, Zhao Bowen (21 ans) tente de découvrir les gènes associés à l’intelligence dans l’espoir de permettre bientôt aux parents de pouvoir "manipuler le QI" de leur progéniture. Au sein de la BGI Ark Biotechnology, une autre branche ainsi baptisée en référence à l’arche de Noé, sa consoeur Lin Lin montre fièrement aux visiteurs étrangers les batteries de porcelets clo nés qu’elle a fabriqués "de ses propres mains". Passionnés par leur travail, conscients de pouvoir surmonter des obstacles que des freins économiques et déontologiques rendent impossibles à franchir dans d’autres pays, et persuadés d’œuvrer pour le bien commun, ces chercheurs nouvelle génération se sont laissés filmer avec bonne grâce. Sans commentaires ni dénonciation, Bregtje van der Haak montre combien ce futur façonné par la technologie, où le marché pourrait offrir aux consommateurs une forme d’eugénisme "ordinaire", a cessé de relever de la science-fiction.

http://boutique.arte.tv/f9630-controler_genome



Ce reportage est édifiant, des adolescent à peine pubères évolue dans des laboratoires déshumanisés en pensant œuvrer au bien...

Les moyens fournis sont considérables.

Ci dessous un lien qui montre qu'au prétexte de pseudos progrès scientifique et prospérité économique BGI China parvient à convaincre plusieurs pays Européens à laisser implanter ses chevaux de Troie :

http://www.genomics.cn/en/navigation/show_navigation?nid=4176

 

Reçu par courriel

Denijet.

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

chamberlin Eric-Ernest 09/04/2014 08:45


En réponse au commentaire 3: Gardons notre calme et notre sérénité quitte à relire Rudyard Kipling.


Nos chers amis qui ont subi une famine et subissent
encore ses conséquences un peu  amoindries par l'usage, conseillé par nos propres responsables, du commerce international sont venus nous enseigner qu'ils disposaient de connaissances de
plus de 5000 ans. Ils nous ont même invité à en partager le bénéfice et ont même réalisé  une expérience, à leur façon sur deux chiens, vers 1975, devant une délégation officielle
de médecins des USA. Cette délégation s'est enfuie nous a expliqué la presse de l'époque.


Les recherches sur le génome et leurs découvetes
devraient  tenir compte des conclusions à tirer de cette expérience...Nous pourrions retrouver une certaine sérénité en plus de la réalisation d'un grand bond dans nos connaissances qui me
semblent comme confisquées actuellement.

gwendal 02/04/2014 22:58


Permettre cette technologie à une espèce encore égoiste et immature (nous) ne peut que conduire à une
catastrophe...


Il y a donc 2 possibilités: soit on renonce à cette technologie, soit on évolue très très vite!

Idiotcrate 02/04/2014 14:56


Malheureusement cette recherche est effective depuis pas mal de temps aux USA et en EUROPE aussi, particuliérement en GB. Souvenez-vous du bébé 'médicament' et du débat éthique que cela a
posé.


Après la II guerre mondiale l'eugénisme c'est caché sous le manteau de la recherche 'génétique' tout en prétendant radier les maladies du géne.


30 bébés HGM / génétiquement modifiés sont nés avec 3 génes combinés (2 femmes et 1 homme) et qui se porte bien.


http://www.globalresearch.ca/genetically-modified-babies/5350370


Savez-vous qu'aux USA on a essayé de 'breveter' le gene lié au cancer du sein - en 2013 ?...


http://edition.cnn.com/2013/06/13/politics/scotus-genes/


Le TRANSHUMANISME qu'on essaye d'imposer - n'est qu'une variante de cette autre science qui s'amuse à jouer à Dieu !...

BlueMan 02/04/2014 14:27


Le documentaire est visible ici :


http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=7008

Nous sommes sociaux !

Articles récents