Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Corée du Nord: la tension monte d'un cran!

Publié par Dav sur 10 Avril 2013, 10:00am

Catégories : #Société

Washington et Séoul relèvent leur alerte

 

 © afp.

La Corée du Sud et son allié américain ont relevé mercredi leur niveau d'alerte face à la "menace vitale" de la Corée du Nord qui serait sur le point d'effectuer un ou plusieurs tirs d'essai de missiles, à l'approche de l'anniversaire de la naissance du fondateur du pays, le 15 avril.

© afp. © afp. © afp.

Le commandement intégré des forces américaines et sud-coréennes a relevé de 3 à 2 leur niveau d'alerte, signalant une "menace vitale", a indiqué sous couvert de l'anonymat à l'agence sud-coréenne Yonhap un responsable militaire. A seulement un cran du niveau actuel, le niveau 1 est synonyme de guerre.

Cette échelle concerne les dispositifs de surveillance et de renseignement militaires et non une mise en alerte opérationnelle des armées. Un tir de missile peut se produire "à n'importe quel moment à partir de maintenant", a déclaré le ministre sud-coréen des Affaires étrangères Yun Byung-Se devant le Parlement, mettant en garde Pyongyang contre les nouvelles sanctions de l'ONU qu'un tel acte entraînerait.

Ignorant les mises en garde de son voisin et allié chinois, le régime nord-coréen a déployé la semaine dernière sur sa côte orientale deux missiles Musudan, d'une portée théorique de 4.000 kilomètres, soit la capacité d'atteindre la Corée du Sud, le Japon ou l'île américaine de Guam, selon Séoul.

Un tir nord-coréen autour du 15 avril?
Le renseignement militaire sud-coréen affirme que le Nord est désormais prêt à effectuer un tir qui pourrait survenir autour du 15 avril, jour de la naissance du fondateur de la République démocratique populaire de Corée, Kim Il-Sung, décédé en 1994. Il pourrait également coïncider avec la visite à Séoul vendredi du secrétaire d'Etat américain John Kerry et du secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen.

Le Japon s'est également déclaré mercredi "en état d'alerte" pour intercepter tout missile menaçant l'archipel. La veille, des missiles Patriot avaient été déployés dans le centre de Tokyo et autour de la capitale. Des batteries d'intercepteurs devaient aussi être mises en place sur l'île méridionale d'Okinawa.

 

 
10/04/13 - 10h51  Source: AFP

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

seb 11/04/2013 12:45


quand sa petera, sa petera!

Ben.c 10/04/2013 20:41


Dav, as tu des news de l'iran ou d'ailleurs?


il me semble que la montée en tension en corée nous bouche un peu la vue.

Ju 10/04/2013 18:00


J'aime ta façon d'écrire ! :-)

Nous sommes sociaux !

Articles récents