Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Croissance anormale des arbres dans l'hémisphère Sud

Publié par Dav sur 22 Novembre 2012, 20:40pm

Catégories : #Climat

patagonie_arbre_montagne

 

Les changements récents dans la circulation atmosphérique on pu être mis en évidence à travers l'organisation inhabituelle des cernes de croissance d'arbres de l'hémisphère Sud. A partir de données récoltées sur plus de 3000 arbres au Chili, en Argentine, en Tasmanie et en Nouvelle Zélande, l'étude montre une diminution inhabituelle de la croissance de ces arbres en Patagonie et une augmentation de leur croissance en Tasmanie et en Nouvelle Zélande sur les 50 dernières années.

 

D'après le Professeur Luckman, la cause principale de cette transformation à l'échelle mondiale est due aux changements de température et de niveaux de précipitations liés à la circulation atmosphérique circumpolaire. Ce phénomène atmosphérique connu sous les noms de Mode Annulaire Austral (SAM) ou Oscillation de l'Antarctique (AAO) varie à l'échelle des décennies ou à une échelle de temps encore plus grande. Des modifications récentes dans les différences de pression entre les tropiques et les pôles ont mené à un déplacement vers le Sud de la zone subtropicale sèche et de la ceinture des vents d'Ouest d'Amérique du Sud. Ces modifications, qui peuvent êtres reliées au trou dans la couche d'ozone sur l'Antarctique, engendrent des conditions climatiques plus sèches en Patagonie du Nord et plus chaudes en Tasmanie et en Nouvelle Zélande. La reconstitution du SAM sur 600 ans à partir des cernes de croissance des arbres montre qu'il n'existe aucun précédent à ces modes de circulation anormaux. La question à présent est de savoir si ces mécanismes de circulation vont continuer à changer avec les modifications dans la couche d'ozone.

 

 

Notes

 

Cette étude publiée dans Nature Geoscience provient d'un projet de collaboration internationale mené par le Professeur Brian Luckman de l'Université de Western, Ontario, et financée par l'institut inter-américain de recherche sur le changement planétaire (Inter-American Institute for Global Change Research, ou IAI) et a regroupé des équipes venant du Canada, des Etats-Unis, d'Argentine et du Chili et des chercheurs d'Australie, de Nouvelle Zélande et de Suisse.

Source

Climate change causes unusual tree growth patterns in the Southern Hemisphere - Université de Western

Rédactrice

Madeleine Bouvier d'Yvoire. Attachée Scientifique à Toronto

Origine

BE Canada numéro 411 (12/11/2012) - Ambassade de France au Canada / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71371.htm

notre-planete.info

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

gwendal 22/11/2012 23:10


Ils ont coupé 3000 arbres pour 1 étude?! Ou bien ont-ils "profité" de la déforestation commerciale pour en étudier 3000?


A part çà, si les arbres ont une forte diminution de croissance, c'est dû au fait qu'ils manquent de leur "oxygène": le co2...J'ai appris à l'école que "l'oxygène" de la nature est le co2.
C'était encore une connerie ou pas?

Ben.c 22/11/2012 21:42


Ces oscillations de circulation atmosphériques expliqueraient-elles les dérèglements climatiques?

Nous sommes sociaux !

Articles récents