Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète

Publié par Dav sur 17 Septembre 2012, 08:02am

Catégories : #Changements terrestres

Dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation (et à coût admissible)


 

TERRIBLE ECHEANCIER


 

2012 : fin du terbium

2018 : fin du hafnium

2021 : fin de l'argent

2022 : fin de l'antimoine

2023 : fin du palladium

2025 : fin de l'or

Fin du zinc

Fin de l'indium

2028 : fin de l'étain

2030 : fin du plomb

2038 : fin du tantale

2039 : fin du cuivre

2040 : fin de l'uranium

2048 : fin du nickel

2050 : fin du pétrole

2064 : fin du platine

2072 : fin du gaz naturel

2087 : fin du fer

2120 : fin du cobalt

2139 : fin de l'aluminium

2158 : fin du charbon

A quand la fin des haricots?


A ajouter bien sûr à cet échéancier la fin des ressources végétales primaires (70% des espèces d'arbres vont par exemple disparaître avant la fin du siècle) et la fin de la biodiversité.

 

 

CONCERNANT LE TERBIUM

 

Le terbium est un élément chimique, de symbole Tb et de numéro atomique 65.

Ce métal est la première ressource non renouvelable amenée à disparaitre du fait de l'exploitation humaine intensive.

L'épuisement du terbium devrait être quasiment définitif dès la fin 2012.

Il nous manque des données essentielles. Aussi cette date est-elle donnée à titre indicatif.

Il en restera toujours un peu mélangé aux terres rares, mais son coût d'exploitation deviendra vite prohibitif.

Usages actuels : Pile à combustible : stabilisateur des cristaux de ZrO2 dans des cellules.  Ecran à rayons X, émission lumineuse verte, substance phosphorescente pour tubes cathodiques, activateur des phosphores verts pour tubes cathodiques sous forme d'oxyde Tb2O3.

Même si, grâce à des technologies avancées, nous découvrions de nouveaux gisements au cours d'explorations plus poussées de la croûte terrestre, cela ne ferait que repousser l'échéance de quelques années et ne modifierait pas grand chose à la donne.

Le terbium provient de l'explosion de l'étoile dont les débris ont donné naissance au Soleil et à la Terre, il y a plus de cinq milliards d'années.

On ne peut pas le synthétiser et il n'existe aucun substitut. La Lune et les astéroïdes n'en contiennent pas sous une forme exploitable. Et vous vous rendez compte de la dépense d'énergie qu'il faudrait pour en ramener de Mars ou de Vénus!

 

http://terresacree.org/terbium.htm

 

publi 3-4VERS UN NOUVEAU PARADIGME

2012 ET APRES

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents