Lundi 11 juin 2012 1 11 /06 /Juin /2012 21:23

Que doit-on penser de ces personnes qui ont eu une expérience d’éveil puis l’on perdu ? Est-il possible de “perdre” l’éveil ?


La seule chose que je puisse répondre est la suivante : tout éveil doit se convertir en réalisation de Soi.

Et la réalisation de Soi équivaut au Silence. Ce n’est pas une expérience car il n’y a pas d’expérimentateur. Ce qui seul prévaut alors est la Paix.

En ce ‘lieu’ que j’appellerais Liberté, il n’y a personne. Même le guru a disparu. Ce qui reste est le Soi non-manifesté, seul véritable guru, et il n’est pas différent de vous-même.

Normalement, une personne qui perçoit sa véritable nature doit se laisser absorber par elle et n’en plus ressortir. Ce qui se passe en pratique, c’est que les prédispositions (que les indiens appellent ‘vasanas’) sont très puissantes et ressurgissent. Dans ce cas un travail complémentaire doit être accompli jusqu’à ce que l’expérience se stabilise. Ramana Maharshi lui-même a souvent fait observer que jñaña peut mettre du temps avant de se stabiliser.

La raison la plus apparente aux mésaventures que vous mentionnez provient du fait qu’éveil veut tout simplement dire découverte que la vie de l’état de veille est un rêve, qui inclut en fait le ‘je’. Lorsque ce même ‘je’ se croit à l’extérieur du rêve (alors qu’il en fait partie) il travestit en quelque sorte l’expérience pour la récupérer à son profit. Il se pose alors comme l’observateur de cet éveil, usurpant en quelque sorte le rôle du Témoin, qui lui, ne fait pas partie du rêve et dont la simple présence ne constitue pas à proprement parler une observation.

Ainsi, ce qui arrive dans les cas que vous citez, c’est que l’ego tente de s’emparer de cette expérience et de dire, ‘je’ suis éveillé, ‘je’ suis réalisé, ce qui est un non-sens total. C’est en fait l’erreur de croire que ‘je’ connais l’éveil qui empêche la stabilisation de cet expérience que l’ego va ensuite se mettre à rechercher, sans se rendre compte que c’est la fausse appréhension qu’il vient de générer qui a occasionné cette ‘perte’ apparente.

Ce qui est connu n’est donc pas l’éveil mais un aperçu de l’état naturel véritable, car l’éveil anéantit justement l’illusion d’un ‘je’ faisant l’expérience de quoi que ce soit. Il ne peut donc être question de ‘perdre’ l’éveil car éveil veut dire justement que ‘je’ ne suis pas là autrement que comme pure illusion.

Seule une puissante investigation au sujet de ‘Qui’ connaît ou ne connaît pas l’éveil permettra au ‘je’ en question de réaliser qu’il n’est pas différent de Cela et qu’il n’y a donc pas d’éveil à rechercher. Au moment même où il le réalise, le sens de la séparation disparaît. Et lorsqu’il disparaît, meurent avec lui les concepts qu’il générait, y compris ceux d’éveil ou de réalisation.

L’illusion très tenace est de croire qu’il y a quelque chose à voir ou à expérimenter ! Or tout ce que vous pouvez voir et expérimenter est tout sauf l’éveil ! L’éveil est au contraire une non-expérience à la lumière de laquelle l’ego apparaît comme foncièrement non existant. Lorsque ceci est compris l’éveil se mue en réalisation de soi.

Ainsi, lorsque le but est atteint, il n’y a personne pour le revendiquer. Le véritable ‘Je’ demeure silencieux.

Seule demeure la Paix.


Auteur anonyme

http://www.eveilspirituel.net/blog/
publi 3-4Vers un nouveau paradigme
2012 et aprés

REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés