Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Découverte de portails cachés dans le champ magnétique de la Terre

Publié par David Jarry - Webmaster sur 26 Février 2014, 13:17pm

Catégories : #Magnétosphère

Les percées et découvertes scientifiques concernant notre planète se font de plus en plus nombreuses. La science mainstream commence à découvrir de nouveaux concepts de la réalité qui pourraient nous offrir la possibilité d’améliorer la perception de notre planète et de tout son environnement extraplanétaire, présent depuis toujours. Les théories concernant les trous de vers et les portails magnétiques sont qualifiées de conspirationnistes depuis des dizaines d’années, mais cette perception perd en crédibilité en même temps que s’élèvent notre vision et notre compréhension de la nature et de la réalité.

 

Découverte de portails cachés dans le champ magnétique de la Terre

 

En physique, les trous de verre feraient de manière hypothétique entièrement partie de l’espace-temps et seraient des raccourcis au sein même de l’espace-temps. Pour les plus curieux d’entre nous et ceux qui pensent qu’il existe une vie ailleurs, il nous est souvent arrivé de nous demander comment des êtres extraplanétaires pouvaient voyager si loin dans l’univers, et ceci serait une partie de l’explication. Bien que les scientifiques ne comprennent toujours pas ce qu’ils ont trouvé, cela ouvre l’esprit à de nouvelles possibilités de compréhension.

 

Convertir de la science-fiction en faits scientifiques semble se produire de plus en plus souvent de nos jours, et la NASA a fait un pas dans ce sens en annonçant la découverte d’un portail dans le champ magnétique de la Terre. La NASA les a appelés « X-points » ou « régions de diffusion d’électrons ». Ils sont placés exactement là où le champ magnétique terrestre se connecte et flirte avec le champ magnétique du soleil, ce qui, en tournant, crée un chemin ininterrompu de premier plan depuis notre planète jusqu’à l’atmosphère du soleil, qui se trouve à 150 millions de kilomètres.

 

La NASA a remarqué que les portails s’ouvraient et se fermaient des dizaines de fois par jour. C’est amusant, car il y a un grand nombre de preuves qui nous permettent de penser qu’au cours des millénaires et des civilisations qui nous ont précédés, le soleil a toujours été considéré comme une porte des étoiles géantes pour permettre aux « dieux » d’aller et venir dans l’univers. Les portails que la NASA a découverts sont en grande partie situés à des dizaines de milliers de kilomètres de la Terre, et la plupart d’entre eux ont des durées de vie limitées, parfois très courtes. D’autres sont immenses, vastes et durables dans le temps.

 

Note 1 : Ci-dessous, deux artefacts mayas rendus public par le gouvernement mexicain au cours de l’été 2012. Inutile de vous décrire ce que l’on y voit :

 

 


Sur le deuxième artefact, on voit clairement un engin spatial jaillir du Soleil (à gauche) et se dirigeant, via une « route » énergétique, vers une planète que l’on pourrait considérer comme étant la Terre. Une autre planète plus petite se trouve au dessus. Peut-être s’agit-il de la Lune. Deux engins spatiaux sont également visibles et semblent naviguer dans notre système solaire. Notez la tâche triangulaire au cœur de l’astre duquel jaillit l’engin spatial au centre de l’artefact. On retrouve cette tâche sur une photo du Soleil prise et relayée par la NASA le 12 mars 2012 :

 

Retour à l’article :

D’après ce que les scientifiques ont pu déterminer, ces portails permettent le transfert de centaines de milliers de tonnes de particules magnétiques qui affluent depuis le Soleil, ce qui cause, entre autres, les aurores boréales aux pôles et une grande partie des tornades, tempêtes et ouragans. Ils permettent également le transfert et l’échange de champs magnétiques entre la Terre et le Soleil. Courant 2014, l’US Space Agency lancera une nouvelle mission appelée Magnetospheric Multi Scale Mission (MMS), qui comprendra 4 engins spatiaux qui orbiteront autour de la planète pour y loger et y étudier de plus près ces portails. Ils sont, pour une grande partie d’entre eux, situés là où les champs magnétiques de la Terre et du Soleil se connectent en formant ces portails inexpliqués.

Pour l’instant, la seule chose dont la NASA soit certaine est que ces portails causent des phénomènes électromagnétiques dans l’atmosphère terrestre.

« Les portails magnétiques sont invisibles, instables et insaisissables, ils s’ouvrent et se ferment sans prévenir et il n’y a aucune signalisation pour se guider à l’intérieur. »

 — Dr Scudder, Université de l’Iowa

La science mainstream continue d’avancer, mais elle est très souvent perturbée entre la science officielle et la science underground. Il semblerait que l’information et la découverte ne soient pas totalement vérifiées tant qu’elles ne sont pas appuyées par le type de preuves nécessaire pour convaincre la race humaine. L’information provenant de grands organismes n’est jamais totalement sûre ; elle peut très facilement être supprimée, voire modifiée et travestie afin de déformer les preuves et « d’éviter » de les communiquer dans l’ensemble de leur réalité à la population.

Il n’est pas secret, par exemple, que le département de recherche américain reçoit plusieurs milliards de dollars pas toujours officiellement, et tout ce qui est développé en collaboration avec la United States Air For Space Agency demeure classé et top secret. Ils ont la capacité de classer secret tout ce qu’ils souhaitent en invoquant simplement le motif de « sécurité nationale ». Depuis des années, plusieurs preuves ont émergé concernant un grand nombre de phénomènes qui ont émanés de groupes de recherche ou de physiciens, scientifiques et chercheurs non affiliés à des organismes officiels et détachés de toute la science mainstream.

« Nous avons la technologie pour nous rendre chez les extraterrestres, tout ce que vous pouvez imaginer, nous l’avons. Mais ces technologies sont bloquées dans des projets étatiques secrets et non déclarés. Il faudrait une intervention de Dieu lui-même pour espérer un jour que tout cela soit utilisé pour le bien de notre humanité. » 

— Benjamin Robert Rich, ancien Directeur de Lockheed Martin Skunk Works, 1975-1991. Considéré comme le « père de la furtivité », il était chargé du développement du F-117, la première production d’avions furtifs. Il a également travaillé sur les modèles F-104, U-2, SR-71 , A-12 et F-22, entre autres.

Article paru le 13 novembre 2013 sur le site The Mind Unleashed
Traduction et notes d’Astu Bardamu

Note 2 :

Il serait inexact d’émettre des hypothèses démesurées comme il y en a tant en circulation sur Internet. Mais peut-être faudrait-il commencer à envisager le monde différemment de la façon dont nous le faisons, qui est dépourvue de tout sens. Les portails magnétiques existent probablement, et les plus curieux d’entre nous n’ont pas attendu que la NASA le déclare pour envisager cette possibilité. De nombreux physiciens, scientifiques et chercheurs plus ou moins indépendants ont déjà, et à de nombreuses reprises, abordé le sujet et apporté sur la table un grand nombre de démonstrations qui vont dans ce sens.

Pour envisager le monde d’une façon que nous avons peu l’habitude de concevoir, je vous propose une initiation avec Nassim Haramein, qui propose une nouvelle manière de concevoir l’univers, les anciennes civilisations et la science :

 

 

Traduction http://croah.fr/ relayé par le nouveau Paradigme
NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

Juniper 01/01/2015 22:55

"Les commentaires sont modérés. Ils ne s'afficheront qu'une fois approuvés." je viens de lire ça ... du coup ça m'étonnerait bien que vous publiez un commentaire qui ne va pas dans votre sens d'illuminé

Juniper 01/01/2015 22:54

lol vous avez une belle imagination ... comment un article de la nasa a été détourné, mal interprété ... c'est classique ... en même temps, ils ont surement fait exprès en parlant de portails magnétiques (en aucun cas des stargates...) ... il faudrait que je retrouve l'article pour l'étudier plus en détail car en survolant, en effet on peut penser l'incroyable (la nasa, nous dévoiler un truc pareil? si ils faisaient une pareille découverte ça serait certainement pas public, croyez moi... c'est le 1er point qui cloche là dedans et pas des moindres)
ensuite la mission MMS, soit disant chargée d'étudier ces fameux portails ... n'a aucunement pour but d'étudier un quelconque portail ... il s'agit d'étudier la magnétosphère et le phénomène de reconnexion magnétique qui est un obstacle au confinement magnétique et donc à la maîtrise de la fusion nucléaire ... arrêtez d'halluciner, je suis le 1er à vouloir croire mais là avec vos conneries, vous discréditez les vraies choses qu'on nous cache ...

jc 27/02/2014 13:21


Pas mieux que Martine ! Merci.

Martine 27/02/2014 00:28


Merci David de m'avoir permis de voir le merveilleux exposé de Nassim Haramein. C'est absolument génial et me conforte dans ma compréhension de la cosmogonie. Ce modèle s'applique à toutes nos
références, y compris le cycle vie-mort (voir mon commentaire sur l'article "un neurologue démontre l'existence de la vie après la mort").
Nassim Haramein est génie de la physique doublé d'un philosophe et que n'auraient pas renié les sages ayant laissé leurs empreinte depuis l'antiquité.


Martine

David Jarry - Webmaster 27/02/2014 07:08



Avec joie



gwendal 27/02/2014 00:08


Quand les gens-moutons auront compris que les "conspi" disent beaucoup de vérités, ils pourront dire "heu, on s'excuse de vous avoir traité de débiles" ...et comme on est des gars et filles
sympas on leur répondra "excuses acceptées, si tu m'offre un café pour papoter"...

lambda 26/02/2014 22:01


la vérité nous est distillée par petits bouts - il ne faudrait surtout pas que les populations de la Terre comprennent d'où elles viennent

Nous sommes sociaux !

Articles récents