Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Demain, tous végétariens

Publié par Dav sur 17 Février 2013, 18:20pm

Catégories : #Santé

 

On est des viandards. Alors qu’on ne devrait prendre de la que deux  à trois fois par semaine, on en consomme tous les jours et souvent à tous les repas. 286,2 millions de tonnes de sont consommées chaque année dans le Monde. Ce sont plus de 9 tonnes de mangées par la population mondiale chaque seconde  Mais il est probable que demain on devra être tous végétariens.

Les conséquences de l’ de consommation de viande dans les pays riches sont telles pour l’environnement qu’elles ne se sont pas faites attendre.

 

Une étude publiée le 26 août par l’Institut International d’étude de l’eau de Stockholm affirme que toute la planète devrait purement et simplement cesser de consommer de la viande. L’Homme, qui tire en moyenne 20% de ses protéines de la consommation de produits d’origine animale, dispose de quarante ans pour réduire ce chiffre à un ridicule petit 5%. Sans quoi, l’humanité devra se mettre au vert, ce qui est le cas pour une grande partie déjà. D’autant que l’évolution de l’état des océansne semble pas permettre à l’avenir de se rattraper sur le poisson.

La responsable est  l’agriculture intensive qui prélève des quantités énormes d’eau . En effet 92% de l’eau potable dans le monde est consommée dans le monde par l’agriculture (La Chine , l’Inde et les en représentent 38% à eux trois!Un Américain moyen consomme assez d’eau chaque année pour remplir une piscine olympique). Et chose aggravante, 20% de cette eau est prélevé sur des sources non durables comme l’ont démontré en 2011, des chercheurs de l’université d’Utrecht (Pays-Bas), menés par Marc Bierkens qui ont étudié la provenance des eaux d’irrigation utilisées dans le monde.

 

1x1.trans Demain, tous végétariens

 

Or cette consommation d’eau s’explique en très grande partie par  l‘excès de consommation de viande comme le montre les données fournies par l’ UNESCO-IHE Institute for Water Education. C’est ce qu’on appelle l’eau virtuelle qui s’exprime  en litres d’eau nécessaires pour produire 1 kilo de viande. Si le boeuf est l’un des produits contenant le plus d’eau virtuelle (15 487 l/kg), d’autres viandes sont moins consommatrices : un kilo de porc par exemple « ne contient que » 4856 litres d’eau virtuelle, et le poulet 3918. Ce dernier est même en-dessous du fromage, qui « pèse » lui 4914 litres d’eau au kilo.  A titre de comparaison 1kg de pommes contient 700 l d’eau virtuelle, les pommes de terre 900l, les céréales moins de 2000 l en général par kg, 1 kg de riz nécessite 5 000 l d’eau. Hors jeu, le café qui contient plus de 20 000 l d’eau virtuelle. Précisons que les chiffres concernant la viande sont contestés par  l’Institut de l’élevage, ce qui n’étonnera personne.

Contestés ou pas ces chiffres font frémir quand on pense à l’augmentation de la population et de l’espérance de vie et surtout à nos pratiques alimentaires, qu’il va falloir complètement transformer entre autres pour cette raison. L’eau va être un des enjeux majeurs de ce siècle au même titre que le pétrole et le gaz.

On ne pourra pas changer le monde si nous ne changeons pas nous-mêmes, c’est certain.

Et vous, la viande? En mangez vous souvent? Profitez-en…

 

1x1.trans Demain, tous végétariens

 

La consommation d’eau dans le Monde

Sources: Le Huffington Post - Notre Planète Info

NP le nouveau paradigme 

Commenter cet article

Cyrus 21/02/2013 08:24


Bonjour ou bonsoir à toutes et à tous,


 


Effectivement, chez l'humain, la dentition et le système digestif de type long ne correspondent pas à la catégorie des carnivores, qui ont des intestins courts, du fait de la putréfaction rapide
de la viande durant le transit.


 


Un des arguments les plus éculés des omnivores est que l'humain soit un chasseur naturel.
Eh bien, je les invite à se mettre nus et sans outil, puisque "chasseurs naturels", et d'attraper un autre animal à la course, l’agripper avec leurs ongles (s'ils parviennent à le courser) et,
enfin, à en déchirer la chair avec leurs ongles et leurs dents, pour voir.


 


Autre faux argument : il faut manger de la viande pour se faire du muscle.
Quelle est la base de l'alimentation (naturelle, bien sûr) de la vache pour élaborer ses muscles, déjà ?


 


Encore un : l'humain est pourvu de canines, comme le chien, il doit manger de la viande.
Le gorille aussi, par exemple, et elles sont bien plus puissantes, mais ce n'est qu'un système de défense.


 


Ainsi, la vache et le gorille sont végétaliens et on ne peut pas dire qu'ils soient des petits gabarits. ^^


 


Enfin : je ne peux pas me passer du goût de la viande.
Faire blanchir du haché, sans graisse ni condiment, juste dans son jus. Déjà, il y a l'odeur qui va s'en dégager, mais ensuite, le goût... Ou encore du haché nature, non préparé, si on préfère se
faire une idée sans cuisson.
En fait, c'est la sauce que les gens apprécient, avec ses aromates, condiments et autres ingrédients végétaux, dont les aromates qui portent bien leur appellation, qui participent le plus à la
saveur.
Et la sauce, on ne s'en prive pas en étant végétalien. Le shôyu (sauce de soja fermentée) remplace très bien le jus de viande, par exemple, une fois mélangé à de la minarine  (margarine plus
saine, à base de soja) pour recréer un jus identique.


 


Végétarien depuis vingt-sept ans, à l'âge de quinze ans, végétalien depuis quatre ans et enfin totalement vegan depuis deux ans, je n'ai aucune carence.
J'ai fait faire des examens sanguins pour rassurer mon entourage, après un certain temps nécessaire pour constater une évolution et je fais des cures de B12 d'origine non animale, ce qui est à
conseiller pour toutes les formes d'alimentation, d'ailleurs.
Pourtant, je mesure 1,85 m et 90 kilos, sans graisse excessive (il en faut quand même un peu).






Mon épouse avait des carences, avant de me connaître et, lors des grossesses, après au moins deux ans de végétarisme pour la première, tous ses taux étaient au top, y compris le fer, qui était
nettement au-dessus des taux acceptables chez la femme enceinte.






Ceci n'a pour but que d'apporter un témoignage à ceux qui craignent pour la santé des végétariens et des végétaliens. Cependant, il convient de le devenir en s'étant bien informé au préalable et
ne pas se contenter de supprimer simplement la viande.

Ceci étant dit, les omnivores ne sont pas à l'abri de carences, d'autant moins qu'ils pensent trop souvent que leur alimentation soit complète, ce qui est loin d'être exact.
Les médecins qui m'ont communiqué les résultats m'ont souvent dit qu'ils aimeraient que leurs patients omnivores aient d'aussi bons taux, comme quoi...







gwendal 20/02/2013 00:12


@Sioux Later: c'est vrai, et notre système disgestif long nous éjecte de facto de la catégorie carnivore.


Perso j'ai énormément réduit ma conso de viande (avec une énergie plus grande qu'avant), et je passe bientôt à l'alimentation végétarienne (je garde les oeufs).

Sioux Later 18/02/2013 14:10


Selon sa dentition, l'homme est a classé dans les "fructivores"..
Si il est devenu omnivore, c'est peut-être à cause d'un cataclysme passé qui l'a obligé à manger ce qu'il trouvait pour survivre..

Ben.C 18/02/2013 10:22


Avec une telle surconsommation, faut pas s'étonner qu'on mette n'importe quoi dans nos lasagnes...

gwendal 18/02/2013 00:13


Que du bon sens , Sauf pour le
café qui n'est en réalité que de l'eau aromatisée pour être bue (comme le thé). Si demain l'eau a boire était boueuse, les gens seraient bien content de pouvoir la mélanger avec du café ou
du thé

Nous sommes sociaux !

Articles récents