Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


DÉPOLLUER LES OCÉANS EN CINQ ANS

Publié par Dav sur 21 Juillet 2013, 09:47am

Catégories : #Environnement

Dépolluer les océans en cinq ans

 

Pour débarrasser les océans du plastique et des millions de tonnes de déchets qui les envahissent, un Néerlandais de 19 ans, Boyan Slat, a inventé une plateforme de nettoyage utilisant les courants marins.

Le projet Ocean Cleanup, présenté récemment lors d'une conférence TED, permettrait d'éliminer 7,25 millions de tonnes de déchets en cinq ans. Afin de remédier à ce problème écologique majeur, Boyan Slat explique que les cinq principaux courants marins entraineraient dans leurs flux les déchets plastiques: ne suffirait alors que de les "coincer" à cet endroit.

L'innovation de Boyan Slat consiste en une plateforme composée d'un système de barrages flottants et laissant les courants amener les déchets dans ses entraves. La plateforme munie de longues bouées serait autoalimentée en énergie par le soleil et les vagues. Plus efficace que les bateaux à filets employés actuellement pour dépolluer l'océan, elle n'emprisonnerait pas les différents animaux marins et le plancton.

Le projet est présentement à l'étude par une équipe de scientifiques entourant le jeune inventeur et devrait être financé via "crowdfunding". L'inventeur estime toutefois que le plastique issu des débris récupérés et disponible en grand quantité, pourrait être vendu et permettre ainsi une éventuelle profitabilité du projet.

"Nous avons créé ce désastre. Nous avons même inventé ce matériau (le plastique) avant de créer ce désastre, alors, ne me répondez pas que nous ne pouvons pas, ensemble, le nettoyer", souligne Boyan Slat.

 

 

 

Un article de Vanessa Hauguel, déniché par Cécile, publié par novae.ca et relayé par SOS-planete

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

purearganoilhair.wordpress.com 06/08/2014 14:03

Woah ! That was great idea to clean up the ocean waste. This just lits up the fire in every engineer to get some innovative ideas through the problamatic situation arised. Thanks for the share.

Yann 23/07/2013 15:38


Il semblerait que le financement pourrait être amorti par le recyclage de ces matériaux, non ?

manquepasdair 23/07/2013 11:59


impécable un peu comme allez sur une autre planete regardez sur médiaparts


le scandal des barrage en amérique du sud vous voulez réparer d un coté et c est de l autre  coté que tout est fait pour en créé un autre . mais grace a dieu qui accepte tout nos caprises
et  débordement  allons i gaiment

ano 22/07/2013 23:30


Et selon vous les cosommeurs ne sont pas responsables de cela ??? Posez-vous les bonnes questions et vous verrez que nous avons tous à différents degrés nos responsailités.


Mal guidés et mal éduqués

gwendal 22/07/2013 00:39


Salut EGD, le financement que tu propose est viable (même si 1 seul milliard était collecté), mais ce n'est pas à nous de payer pour ce que des obsédés de l'invention chimique et du profit
personel et égoiste ont créé.


Faisons donc payer tous ceux qui tirent un profit égoiste du pétrole (la base de la chimie): les pétroliers, les banques, et les traders. ...Et idem pour ceux qui passent leur temps a
chercher mais qui ne trouvent que des choses polluantes: les chercheurs et leurs patrons (les entreprises du chimique)                  

christian 21/07/2013 20:23


Une belle invention

É.G.D. ☼ 21/07/2013 11:11


"Le projet est présentement à l'étude par une équipe de scientifiques"


Vu le temps que mettent généralement les scientifiques pour valider quelque chose de "bien", ce jeune homme rique d'avoir une barbe blanche quand il verra les océans dépollués avec son invention
?


Espérons que ça se fera rapidement quand même... Parce que ça devient catastrophique...


Bon, maintenant, les questions pratico-pratiques : 


Combien faudrait-il de ces dispositifs pour piéger efficacement tout le plastique ?


Quelle est la surface "couverte" par chaque dispositif ? Ou la argeur dans le courant marin, plutôt...


Est-ce que ça ne va pas gêner la circulation des navires ?


Les sept millions (et quelques) de tonnes de plastique en cinq ans, on en fait quoi, une fois qu'elles sont prisonnières du dispositif ?


Ou, dit autrement, comment les ramène-on à terre ?


Des bateaux qui font la navette ?


Wait and see... Et croisons les doigts pour que ça fonctionne !


 


Une bonne idée, le crowdfunding... Imaginons que chaque internaute mette un seul petit dollar... Ça ferait pas loin de deux milliards et demi ! 

Nous sommes sociaux !

Articles récents